Chômage au Luxembourg

20 mars 2018 11:09; Act: 20.03.2018 13:19 Print

16 642 personnes étaient sans emploi fin février

LUXEMBOURG - Au 28 février, l'Adem a comptabilisé 16 642 personnes sans emploi, soit 493 de moins qu'un an plus tôt. Le taux de chômage s'élève à 5,7% de la population active.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Au 28 février, l'Adem a comptabilisé 16 642 personnes sans emploi, soit 493 de moins (2,9%) qu'un an plus tôt. Le taux de chômage s'élève donc à 5,7% de la population active. Si la baisse est sensible sur un an, le chômage a en revanche très légèrement augmenté sur un mois puisqu'il était de 5,6% en janvier. Dans les faits, cela correspond à 43 demandeurs d'emploi supplémentaires entre janvier et février 2018.

Sur un an, la baisse profite surtout aux demandeurs d'emploi de moins de 30 ans. Ils étaient 3 410 en février dernier, soit 8,7% de moins qu'en février 2017 (3 733). Idem pour les demandeurs d'emploi peu qualifiés, dont le nombre a baissé de 453 sur un an, soit 4,8%, pour s'établir à 8 965 personnes.

Autre élément à retenir dans les derniers chiffres de l'Adem, la baisse de 5,2% du nombre de postes vacants entre février 2017 et février 2018. Le mois dernier, les employeurs du pays ont déclaré 3 121 postes vacants.

Isabelle Schlesser, directrice de l'Adem, au micro de «L'essentiel Radio»:

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Helmutheimat le 20.03.2018 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    Des chiffres, des chiffres toujours des chiffres mais la réalité est toute autre. De plus en plus d'emplois précaires, une majorité de salaires qui n'évolue plus et de plus en plus de personnes qui craignent pour leur poste s'ils ne sont plus rentables ou ne se tue pas au travail. Le Luxembourg est bien loin d'être ce qu'il a été en matière d'emplois.

  • xxx le 20.03.2018 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ vindiousse Ma société embauche en CDI ... c est un restaurant , je ne suis pas sûr qu un résident vienne se présenter

  • Marie-Pigerien le 20.03.2018 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le chiffre ne fait que monter et on dit que le chômage descend...

Les derniers commentaires

  • Asimov1973 le 21.03.2018 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui, car a différence de la pologne, royaume uni, allemagne, etc...les résidents Luxembourgeois ne sont pas du tout préparés et donc pour les job compliqués (docteur, ingénieur, finance, télécommunications) il faut emboucher des frontaliers. Les luxembourgeois veulent tous travailler pour l’état et rien foutre mais ce n’est pas possible de placer tout le monde. Ils croient que à parler (mal) deux langues et un dialecte il faut leur donner le boulot assuré.... mais savoir rien faire en deux langues différentes ne sert à rien ...moi je parle quatre langues et une dizaine de dialectes et je sais faire une dizaine de boulot : conducteur de train, pizzaiolo, jardinier, conducteur chariot élévateurs qualifié, ouvrier qualifié,geometre, ingénieur réseau...c’est ça que me tient loin du chômage...il faut s’adapter.

  • Asimov1973 le 21.03.2018 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit!

  • xxx le 20.03.2018 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ vindiousse Ma société embauche en CDI ... c est un restaurant , je ne suis pas sûr qu un résident vienne se présenter

  • Mum le 20.03.2018 21:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j ai voulu embaucher des chômeurs sont jamais venus donc. ...

  • Reivax le 20.03.2018 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Helminthique, votre analyse est exacte et je la partage. C’est un fait, et malheureusement la situation se dégrade mais cela ne semble pas préoccuper nos dirigeants.