Coronavirus au Luxembourg

25 septembre 2020 07:00; Act: 25.09.2020 12:39 Print

Des entreprises paient des tests pour leurs salariés

LUXEMBOURG - Au-delà des dispositifs en place, de plus en plus d'entreprises offrent des tests à leur personnel.

storybild

Très sollicités, les Laboratoires réunis sont dans l'obligation de refuser des demandes tous les jours.

Sur ce sujet
Une faute?

Les laboratoires ne chôment pas. En plus des tests sur ordonnance et du dépistage du Covid-19 à grande échelle, ils sont de plus en plus sollicités par des entreprises qui paient pour offrir des tests à leur personnel. Environ 58 euros le test PCR et 49 euros la sérologie, plus rare. Une tendance.

«De nombreuses sociétés achètent des tests pour rassurer des collaborateurs», confirme Tom Baumert, directeur Entrepreneuriat de la Chambre de commerce. «Nous avons des demandes tous les jours et nous devons en refuser», ajoute Christiane Schmitt, biologiste aux Laboratoires réunis. Elles émanent de grandes entreprises, de l'industrie, la construction, les banques, cabinets d'architectes pour rassurer après un cas positif, au retour de vacances, ou limiter les risques de quarantaine. Pour cinq employés, comme parfois 700.

«Certaines voudraient des tests une fois par semaine», confie-t-elle. Les Laboratoires réunis en ont déjà réalisé des milliers en entreprise ou via des bons. Même des viticulteurs ont offert un test aux saisonniers étrangers. Les laboratoires Ketterthill ont là encore fait l'objet de demandes de sociétés. Mais eux aussi rassurent: les urgences médicales d'abord. «Une offre exceptionnelle est en place, on demande d'abord aux entreprises de voir ce qui est organisé pour leur secteur. Ensuite c'est au cas par cas», confie Caroline Scheiber, responsable de la microbiologie du laboratoire. «Il faut expliquer pour éviter que certains ne trouvent plus simple de tester tous les deux jours que de veiller aux gestes barrières».

(L'essentiel/ Nicolas Martin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mimi le 25.09.2020 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est assez compliqué à gérer si une personne est infectée en entreprise même en respectant les geste barrière il reste toujours (les poignées de porte , les toilettes ,les interrupteurs , rampe d’escalier ,l’air ambiant de là pièces ....) Au moindre symptôme l’employeur préfère tester pour éviter propagation et quarantaine de l’entreprise. Le test rassure les collègues la famille et l’employeur . Les employeurs devraient disposer de bon de façon à faire tester tous cas suspect parce que finalement la Cns n’économise pas consultation médecin 45€ pour une ordonnance avec l’hiver qui arrive ils seront saturés

  • espoir le 25.09.2020 07:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dans 6 semaines on nous parlera de l’inefficacité prouvée de ses tests !!

  • Bon patron ! le 25.09.2020 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont de la chance d avoir des patrons concencieux ! Chez dussmann sécurité 1 bidon de désinfectant depuis le mois d avril, nous en avons demandé, et comme réponse, ont nous a répondu que si notre client (cfl) acceptait de le payer il en fournirais ???? Et qui plus est ont veut nous vendre des masques avec le logo de la boîte 10 euros ??? Il s agit bien d un des plus gros employeur du Lux...

Les derniers commentaires

  • Bon patron ! le 25.09.2020 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont de la chance d avoir des patrons concencieux ! Chez dussmann sécurité 1 bidon de désinfectant depuis le mois d avril, nous en avons demandé, et comme réponse, ont nous a répondu que si notre client (cfl) acceptait de le payer il en fournirais ???? Et qui plus est ont veut nous vendre des masques avec le logo de la boîte 10 euros ??? Il s agit bien d un des plus gros employeur du Lux...

    • annette le 25.09.2020 22:15 Report dénoncer ce commentaire

      nous aussi le gel hydroalcoolique est un espèce de liquide qui pue et çà c'est lorsqu'il y en a , les toilettes nettoyées un fois tous les deux mois si tout va bien , distanciation aucune .... Faut travailler plus vite avec moins de personnel faire le travail d'une semaine en beaucoup moins de temps pour continuer a toucher du chômage partiel ... Il a bon dos le corona virus , le personnel déjà sous payer dans le secteur nettoyage , c'est encore pire maintenant , avec la menace du vous voulez garder votre boulot !!

  • Head of Department le 25.09.2020 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    De retour au bureau. Le présentiel atteint un taux avoisinant les 95%. Tant que les gestes barrières sont respectées, il n'y a pas de raison de faire du télétravail, du home office, de la garderie pour enfant, de la télé-télé!! J'impose également les tests, donc mes subalternes devront passer par ce test et ouvrir la bouche toute grande. #Yipikai

    • ¨Gégé le 25.09.2020 15:42 Report dénoncer ce commentaire

      Et toi, tu as du aussi ouvrir grandement ta bouche ? T'as déjà l'habitude, puisque tu ne la fermes jamais. Je pense que tu ne peux rien imposer, uniquement proposer à tes subalternes. Toujours dans le contre-courant, je vois. Le télétravail est conseillé un peu partout en EU, sauf évidemment chez toi. Heureusement il y a 5% de tes subalternes qui osent te résister. T'as déjà révisé tes théories sur la grippe saisonnière ? Je suppose que quand tes subalternes vont présenter la grippe saisonnière, pour la 1ière fois dans ton "histoire" tu seras bien obligé de les prendre au sérieux !

  • moi moi le 25.09.2020 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    On parle de la fiabilité des tests salivaires? combien passent au travers et contamine en étant persuadé d'être sain

  • Coco Nut le 25.09.2020 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'impose des tests (à coté d'auutres gestes barrière) à tous mes employés au moins une fois par semaine! Ils n'ont pas le choix - s'ils ne veulement pas le faire - licenciement immédiat!

    • Excessif le 25.09.2020 13:16 Report dénoncer ce commentaire

      Que vous fassiez de la prévention, j'en conviens et c'est honorable. Par contre, que vous imposiez un test à vos salariés sans leurs consentements est une atteinte aux droits fondamentaux.

    • Flep le 25.09.2020 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      J'aimerais bien une confirmation d'un juriste, mais je suis presque certain qu'un licenciement pour refus de passer un test est tout ce qu'il y a d'illégal.

    • Coco nuts, oui! le 25.09.2020 14:06 Report dénoncer ce commentaire

      C'est bien. Licenciement pour faute grave, j'espère! Pas de chômage, la rue!. Clodo. Vous savez que le corona n'a pas tué plus de 124 personnes de 84 ans en 7 mois, et que l'épidémie, qui n'a pas fait bouger le taux de mortalité d'un iota, est un chantage mondialiste. J'espère de tout coeur que votre boîte va couler, parce que des patrons dans votre genre, ce ne sont pas des patrons, c'est des Kapos.

    • PAEM le 25.09.2020 14:54 Report dénoncer ce commentaire

      Les employeurs n'ont aucunement le droit d'obliger leurs salariés à passer un test covid. Ils ne peuvent qu'émettre une recommandation (renseignements pris auprès du Ministère du Travail).

  • Josiane le 25.09.2020 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Je me fais tester deux fois par semaine. Il faut rester prudent car le virus est bien là. Les cas asymptomatiques sont les plus dangerux car les gens ne sont pas conscients de leur maladie. J'espère qu'on aura le vaccin cet hiver et que notre gouvernement prendra la m^^eme decision intelligent qu'en France à Marseille - fermer tous les restaurants et bars - un lieu potential de contamination par le Covid!