Au Luxembourg

10 octobre 2016 12:02; Act: 10.10.2016 14:54 Print

«Suspendre les crédits durant le congé parental»

LUXEMBOURG – Le ministère de la Famille et l'ABBL ont signé un accord sur un régime de suspension des crédits immobiliers, pendant la durée du congé parental.

storybild

L'accord a été signé formellement lundi par Corinne Cahen et Carlo Thill. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Le gouvernement veut faciliter le choix du congé parental en allégeant la charge financière du ménage. La veille de la présentation à la Chambre d'une loi sur le congé parental, la ministre de la Famille Corinne Cahen (DP) et le vice-président de l'Association des banques et banquiers du Luxembourg (ABBL) Carlo Thill (par ailleurs CEO de BGL BNP Paribas) ont signé lundi une déclaration d'intention visant à accorder aux familles une suspension des crédits immobiliers pendant la période du congé parental.

«Aujourd'hui, trop de familles ne peuvent se permettre de prendre un congé parental parce qu'il induit une diminution du revenu. Or, avec les crédits contractés, ce n'est parfois pas possible», déplore Corinne Cahen. Elle espère que le dispositif, qui permettra de «suspendre le paiement des crédits», incitera davantage de familles à franchir le pas.

L'accord signé lundi n'est pas contraignant pour les banques. «Cela reste une négociation au cas par cas entre les banques et leurs clients», explique Carlo Thill. Les banques, si elles accordent un moratoire au client, «pourront par exemple suspendre une partie du crédit, ou les intérêts». Les sommes seraient à rembourser plus tard, sans perte financière pour le contractant.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Manu le 10.10.2016 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Avant il fallait se débrouiller seul pour avoir quelque chose et on y arrivait. Aujourd'hui on vous donne tout sans contre partie. Je trouve désolant ce monde d'assisté.

  • Lara le 10.10.2016 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La banque gagne toujours!

  • marc le 10.10.2016 16:45 Report dénoncer ce commentaire

    Dans mon temps 18 ans en arrière j'ai du me débrouiller point barre. si les gens n'ont pas de moyen il ne faut pas faire des enfants...

Les derniers commentaires

  • basta ya le 11.10.2016 15:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @assistanat : vous n'avez pas tout à fait tort !

  • C moi le 11.10.2016 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    En quoi est ce gênant ? , si vous ne souhaitez pas en profiter et bien ne le faites pas mais laissez le choix aux autres...

  • Julie le 11.10.2016 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    Aux locataires malheureux qui sont encore "lésés" : En gros, le propriétaire (qui lui, paie les charges inhérentes au bâtiment et peut-être même un prêt hypothécaire) devrait sortir cet argent de sa poche de bonne grâce parce que son locataire décide de se reproduire? Le propriétaire n'est PAS une banque, si vous voulez les avantages d'une banque, faites comme les propriétaires, saignez vous et faites vous saigner par la banque! Ou arrêtez de payer votre propriétaire et faites vous défoncer par la police, le tribunal et les huissiers ;)

    • et ben le 11.10.2016 15:06 Report dénoncer ce commentaire

      Quelle agressivité Julie... une petite séance de Yoga peut être, ce ne sont que des avis c'est tout.. du calme du calme

    • Julie le 11.10.2016 17:18 Report dénoncer ce commentaire

      @et ben: Mais là je suis calme c'est çà le pire hahaha XD J'en ai juste marre des gens qui se plaignent en permanence pour tout, pour rien, pour n'importe quoi. Comme si l'actualité n'était déjà pas assez tournée sur le négatif du monde :S Je me suis retrouvée dans une merde noire licenciée sur burnout, chômage sur missions ingrates sur chômage. Personne ne m'a plaint, au contraire, on m'a fui même si je ne me plaignait pas! Et je ne suis pas non plus venue me plaindre de ma pauvre petite vie sur l'essentiel, j'ai pris les choses en mains et j'ai fait ce qu'il faut pour me relever

    • Julie le 11.10.2016 17:28 Report dénoncer ce commentaire

      Non parce que, dans toute cette histoire y'a quand même une question qui me taraude depuis longtemps et pour laquelle je n'ai toujours pas de réponse concrète et claire autre que "mais c'est le but de l'humain de se reproduire" : "Si le monde est si horrible, pénible, abusif, dégueulasse, etc. alors pourquoi continuer à faire des enfants?" Non parce que si on est si mal dans sa vie et si on trouve ça trop dur, trop contraignant, si déprimant alors pourquoi s'entêter à vouloir le partager de force avec des petits êtres qui n'ont rien demandé??? C'est cruel au fond... Très très cruel..

  • Dekadenz Pur hautesdaags le 11.10.2016 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    La génération d'aujourd'hui veut tout posséder (Iphone, vacances VIP, 2 SUV, maison Schicki Micki, habits de luxe pour les gosses, j'en passe...) Après elle dit qu'on est "obligé" d'aller travailler à 2. Allez comprendre!!

    • Hautesdaags, et geet nët duer le 11.10.2016 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement, moi je ne possède pas de Iphone ou bien le dernier cri Samsung, je passe mes vacances au camping, je pars en voiture en famille, on a certe une maison avec une mensualité à régler, les rénovations, mais malheureusement si j'avais le choix , je resterai bien à la maison pour m'occuper de mes enfants, mais un seul salaire ne suffit pas ici au Luxembourg, pays de Luxe.

  • monsieumadame le 11.10.2016 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avant ta maison ne coûtait que 150.000€ à l'achat !!!!! aujourd'hui tu ne trouve pas de "deux pièces " en dessous de 400.000 ! si ça donne un avantage à une famille quel est le problème?????? avant il n'y avait pas de distributeur de coca en self-service au macDo mais tu ne t'es jamais plaint quand ils les on mis en service !!!!!!