Au Luxembourg

23 novembre 2017 15:50; Act: 23.11.2017 18:04 Print

Quels risques pour les abstentionnistes?

LUXEMBOURG - Ceux qui ne se soumettent pas à l'obligation de vote au Luxembourg ont peu à craindre. La justice n'a plus poursuivi d'abstentionnistes depuis plus de 50 ans.

storybild

36 000 électeurs inscrits sur les listes se sont abstenus d'aller voter lors des élections communales, le 8 octobre dernier. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Environ 36 000 électeurs inscrits sur les listes ont déserté les bureaux de vote lors des dernières élections communales au Luxembourg. Ce chiffre représente 13% de l'électorat total. Aux dernières élections législatives, ils n'étaient encore que 20 000 électeurs (8,3%) à ne pas se présenter aux urnes. Comment expliquer cette tendance? Faut-il craindre des poursuites judiciaires sachant que le vote est obligatoire dans le pays? Ces questions sont actuellement débattues au sein de la Chambre des députés.

Alex Bodry, député et chef du groupe parlementaire du LSAP, a interrogé le ministre LSAP de l'Intérieur, Dan Kersch, sur le sujet. Dans sa réponse, Dan Kersch précise que le nombre de personnes qui renoncent à leur droit démocratique varie d'une élection à l'autre. L'obligation de vote ne s'applique notamment pas aux personnes de plus de 75 ans. Les 45 000 personnes âgées qui rentrent dans cette catégorie ont le droit, sans pour autant y être obligées, de voter. Selon Kersch, la possibilité de voter par correspondance jouerait également un rôle, ainsi que le fait qu'il n'y pas eu d'élections dans certaines petites communes, le 8 octobre dernier, en raison d'un manque de candidats.

«Le statu quo n'est pas une solution durable»

Qu'en est-il des peines prévues par la loi pour les «abstentions électorales»? Le ministre de l'Intérieur répond que la loi électorale «prévoit que le procureur d'État dresse, par commune, le relevé des électeurs», qui se sont abstenus sans pour autant fournir de justification acceptable. Mais tout ceci n'est que pure théorie. Dans la pratique, la dernière fois que la justice a poursuivi des abstentionnistes remonte à 1963 et 1964. «Depuis lors, le parquet n'établit plus de relevé par commune», confirme Dan Kersch. La raison est évidente: «De telles poursuites impliqueraient que toutes les personnes visées devraient être auditionnées individuellement par les autorités compétentes (police) et poursuivies en justice», ce qui représenterait une lourde charge administrative.

Alex Bodry a été consterné par les réponses de Dan Kersch. «Pour un avocat, il est plus qu'ennuyeux que les violations des dispositions pénales ne donnent pas lieu à des poursuites judiciaires», confie Alex Bodry à L'essentiel. En parallèle, la question se pose de savoir si ces sanctions sont toujours appropriées. Le président de la commission des Institutions de la Chambre des députés souhaite désormais inscrire cette question à l'ordre du jour de la commission. «Nous devons débattre du nombre apparemment croissant de non-votants et ne pas détourner le regard. Le statu quo n'est en tout cas pas une solution durable».

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Blablabla le 23.11.2017 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le droit de vote n’est pas une obligation en soit, c’est un droit. À ne pas confondre ! C’est pour ça que dans la plupart des pays du monde, il n’y a pas cette obligation.

  • Juste Blanc le 24.11.2017 04:37 Report dénoncer ce commentaire

    Obligation de vote, ok mais alors on prend en compte le vote blanc. Si le vote blanc l’emporte lors d’une élection alors tous les candidats présents sont exclus et ne peuvent plus se représenter durant 5 ans. Là et seulement là on aurait un vote démocratique. Mais ça on n’est pas près de le voir.

  • John19 le 23.11.2017 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Et que faire pour ceux qui oubli tout simplement, et de plus il faut il aller avant 14h.

Les derniers commentaires

  • historique le 24.11.2017 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    (2/2) ce vote obligatoire vous permet d'aller voir votre chef et lui dire que vous allez voter et ce chef n'a pas le droit de vous en empêcher... voilà, j'espère que cela donnera à réfléchir à tous ces "révolutionnaires des cours de récréation"... et si vous n'êtes pas contents, voter blanc, mais ne pas voter, c'est donner à votre voisin ou votre ennemi votre voix, à bon entendeur

  • alk le 24.11.2017 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord avec juste blanc ! Excellent raisonnement !

  • suis le 24.11.2017 06:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un vote doit être une obligation. Il y a des pays où les peuples sont en train de se battre pour obtenir leur droit de voter et de décider. Si vous n’allez pas voté. Ne vous plaignez pas si c’est un tel ou un tel parti qui a gagné les élections

    • anne le 24.11.2017 08:00 Report dénoncer ce commentaire

      il suffit de ne pas raler par après et c'est tout, on doit etre libre de choisir d'y aller ou pas, ca aussi c'est fondamental comme liberté vu qu'on est déjà obligé de faire plein de choses

  • Juste Blanc le 24.11.2017 04:37 Report dénoncer ce commentaire

    Obligation de vote, ok mais alors on prend en compte le vote blanc. Si le vote blanc l’emporte lors d’une élection alors tous les candidats présents sont exclus et ne peuvent plus se représenter durant 5 ans. Là et seulement là on aurait un vote démocratique. Mais ça on n’est pas près de le voir.

  • wawa le 24.11.2017 00:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je savais que je serai absent ce jour là, j ai demandé de voter par procuration ou par correspondance , on m a dit que ce n était pas possible à la commune d esch.