Au Luxembourg

21 septembre 2021 11:38; Act: 21.09.2021 15:28 Print

L'Uni changera de recteur début 2023

BELVAL - L'Université du Luxembourg a annoncé ce mardi que son actuel recteur, Stéphane Pallage, ne briguera pas un second mandat. Il restera en poste jusqu'au 31 décembre 2022.

Sur ce sujet
Une faute?

Le recteur de l'Université du Luxembourg, Stéphane Pallage, finira son mandat actuel puis quittera le Grand-Duché, a annoncé ce mardi, l'Uni, sur Twitter. Stéphane Pallage ne souhaite en effet pas briguer de second mandat, son contrat actuel se finissant au 31 décembre 2022.

Le départ du recteur intervient pour des raisons familiales, liées à la pandémie. «Pour ma femme et moi, la pandémie a considérablement augmenté la distance avec nos enfants, qui sont restés à Montréal», explique Stéphane Pallage, sur Facebook, assurant avoir «tout apprécié dans mon travail pour l'Université». Toutefois, «m'engager aujourd'hui pour un nouveau quinquennat en 2023 n'est, dans ce contexte, pas possible».

L'Uni dispose donc à présent d'une quinzaine de mois pour trouver un successeur. Les premières démarches pour le recrutement du nouveau recteur ont déjà commencé, indique l'établissement d'enseignement supérieur.

Message sent by Rector Stéphane Pallage this morning to all colleagues of the University of Luxembourg.

"Dear...

Publiée par University of Luxembourg sur Mardi 21 septembre 2021

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • einstein le 21.09.2021 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un dirigeant de université/centre de recherche public qui s'en va dès que possible. La gouvernance de la recherche au Luxembourg laisse bcp à desirer. Et pendant ce temps là, c'est l'argent de nos impôts qui part en fumée.

  • 34 fb le 21.09.2021 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que l’éloignement de ses enfants est sans doute réel, mais est surtout un prétexte, le Recteur ne souhaitant -à priori- pas renouveler son contrat.

  • empty le 21.09.2021 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Gino: Mal réputée? Pour être une aussi jeune université (2003) elle est tout sauf mal réputée, avec des profs de rang international!

Les derniers commentaires

  • Z0ZZ le 23.09.2021 00:29 Report dénoncer ce commentaire

    Allez vous faire cours en presentiel? Pourquoi de si beaux locaux restent ils vides? ça commence à bien faire ces histoires sanitaires à la noix. Il n'y a que le covid qui compte? On peut venir avec le typhus, le cholera, la tuberculose, la gale? Les étudiants dépriment à travailler à distance. A leur age, ils doivent voir du monde, échanger, se construire. Vous cassez tout!

  • Mp2917 le 22.09.2021 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@mp2917 En effet ils vont rester au Luxembourg. Ils ont beaucoup voyagèrent se sont rendus compte à quel point ce pays est bien sous pleins de rapports

    • @Mp2917 le 22.09.2021 15:04 Report dénoncer ce commentaire

      Ma foi, chacun ses objectifs et chacun ses ambitions...

  • JDCJDR le 21.09.2021 23:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a pas inventé la poudre pourtant

  • Mp2917 le 21.09.2021 23:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @gino mes 2 enfants ont fait leurs Licences dans des Universités réputées à 500km ( endroits et domaines différents), les 2 ont décidé de continuer le Master au Luxembourg déçu par l’organisation et le manque des moyens dans leurs Universités précédentes. Ils sont maintenant au Luxembourg et très satisfaits par la qualité des études, l’organisation et le développement continue de l’offre de l’université. Ils sont bien entourés et seront bien préparés pour le monde du travail.

    • Jean Lux le 22.09.2021 08:42 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil pour les miens; le plus grand finit son Master 2 en France, il a à sa droite un gars condamné pour tentative de meurtre il y a quelques années et à sa gauche un trafiquant de drogue avec un casier long comme le bras. Le plus jeune avait été pris en classe prépa d'ingé en France mais vient de faire sa rentrée à l'Uni. Je regrette seulement qu'il n'ait qu'une heure de cours en présentiel par jour pour le moment. Je pensais que ça allait usiner plus que ça. ça faire cher l'heure de cours quand on compte les frais d'inscription, l'appart, le parking...Peut etre que ça va mettre en route

    • @Mp2917 le 22.09.2021 10:48 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais ils auront "Université de Luxembourg" au bas de leur CV toute leur vie, et ça, croyez-moi, c'est vraiment pas génial, sauf s'ils décident de rester ici pour le reste de leur vie, bien évidemment.

  • JDCJDR le 21.09.2021 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une tête de vainqueur le réacteur !