Au Luxembourg

01 avril 2019 15:34; Act: 01.04.2019 17:06 Print

17 sans-​​abri ont perdu la vie l'année dernière

LUXEMBOURG - La Stëmm vun der Strooss, qui vient en aide aux sans domicile au Luxembourg, a publié lundi des chiffres montrant qu'elle était de plus en plus sollicitée.

Sur ce sujet
Une faute?

Le printemps et les beaux jours arrivent, mais les sans-abri ont toujours besoin d'aide, estime la Stëmm vun der Strooss, qui a publié ce lundi des chiffres sur sa fréquentation. L'association distribue des repas aux sans domicile et leur vient en aide pour divers aspects de leur vie quotidienne.

Le nombre de repas distribués par la Stëmm a explosé, ces cinq dernières années, avec une augmentation de 58,6% de 2014 à 2018. Ainsi, en 2014, 68 065 repas étaient distribués à Hollerich (39 920) et Esch (28 145). En 2018, il y en a eu 107 918 (78 704 à Hollerich, soit une hausse de près de 100%, et 29 214 à Esch). À noter que la plus forte augmentation date de 2016 (+30,5% sur un an). En 2018, la fréquentation a grimpé de 3,6% sur un an.

437% de vêtements distribués en plus

Le nombre de personnes ayant fréquenté les sites de la Stëmm a lui explosé de 85,3% sur la même période, indique l'ASBL, avec 5 154 personnes en 2018, 3 895 à Hollerich et 1 169 à Esch. Parmi les autres éléments, le nombre de douches est passé de 2 076 en 2014 à 5 220 en 2018 (+151,4%) et le nombre de dons de vêtements de 677 à 3 640 (+437,6%!).

Derrière ces chiffres bruts se cachent de nombreuses histoires personnelles, souvent dramatiques. Ce qui a incité Antonio, qui travaille à la Stëmm, à faire un petit film (voir la vidéo en haut de l'article) à l'occasion de l'arrivée du printemps. Un petit film dans lequel on apprend notamment que, l'année dernière, 17 sans-abri ont perdu la vie au Luxembourg.

Arnaud Wathelet, le directeur administratif et financier de la Stëmm vun der Strooss a répondu aux questions de Jean-François Servais pour «L'essentiel Radio»:

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Ricky le 01.04.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le luxembourg : un des pays où le PIB par habitant est le plus élevé au monde mais où la pauvreté et l'exclusion sociale tuent beaucoup trop ! Pas mal de choses sont mises en place pour réduire le nombre de tués sur les routes. Que fait-on pour réduire les inégalités et l'exclusion sociale ? On distribue les faveurs fiscales pour attirer les investisseurs et leur business mais on laisse les gens dans des situations sociales inacceptables. Belle mentalité ! C'est clair que cela n'est pas propre au Luxembourg mais il n'est pas interdit d'essayer de faire mieux qu'ailleurs.

  • Gaspard le 01.04.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne doit pas exister de sans-abris au Luxembourg. 17 personnes sont décédées l’année passée tout prêt de chez nous, dans le froid, de la famine et des maladies. C’est ahurissant, c'est inhumain et inacceptable pour un pays parmi les trois pays les plus riches du monde. On parle très rarement d’eux contrairement aux émigrants qui déferlent sur notre territoire en exigeant conditions de vie occidentale. Je crois qu’il faut s’occuper d’abord de nos miséreux avant de nous permettre d’ouvrir la porte aux autres.

  • Le Grec le 01.04.2019 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai qu'un mot pour une telle situation dans un des pays les plus riches du monde: scandaleux. Je suppose que ce ne sont pas des immigrés, eux ont ce qu'il faut...Il serait peut-être temps de brosser devant sa porte avant de brosser à des milliers de km...

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 02.04.2019 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    @Oxul @vindulux: Même si ce n'est pas écrit, aucun SDF n'est mort de vieillesse dans la rue. L’espérance de vie d'un Luxembourgeois et de 80 ans, dans la rue c'est plutôt la moitié.

  • couvert le 02.04.2019 15:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ladeux: beaucoup de sdf sont bipolaires ou schizophrènes.. ou sans papiers , est ce un choix ? Non ils sont malades

  • fabilux le 02.04.2019 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    oh mon dieu, c'est énorme pour un petit pays!! Jamais je n'aurais crû cela possible!! un si riche pays!!!

  • duchesse de monmiraille le 02.04.2019 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aimerai bien savoir de quoi ils sont morts: overdose, accident, froid. Selon les causes de la mort on peut ou non faire qqchose pour empêcher des morts additionnels

  • Full-Ice le 02.04.2019 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On parle beaucoup des morts sur les routes et on dépense des millions pour cela, alors que quelques milliers d’euros aurait suffit pour sauver ces gens.

    • Luxo le 03.04.2019 00:14 Report dénoncer ce commentaire

      Comment auriez vous sauvé ces gens?