Transports au Luxembourg

16 novembre 2016 21:50; Act: 17.11.2016 09:48 Print

La réorganisation des bus RGTR pose question

REDANGE-SUR-ATTERT - Le public est consulté pour la réorganisation des lignes de bus régionales du RGTR. La première réunion a eu lieu ce mercredi soir à Redange-sur-Attert.

storybild

Huit réunions publiques sont organisées en présence du ministre François Bausch aux quatre coins du pays jusqu'au 19 décembre. La première a eu lieu ce mercredi à Redange-sur-Attert. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Ce mercredi soir, le ministre du Développement durable, Francois Bausch, s’était déplacé à Redange-sur-Attert pour la première des huit réunions visant à prendre l’avis du public sur la réorganisation des lignes de bus régionales du réseau RGTR à l’horizon 2019/2020.

Une centaine d’habitants sont venus à sa rencontre. Le bus envisagé dans le futur sera complémentaire avec le train et le tram. Des pôles d’échange avec le tram permettront au bus de ne pas passer par le centre de la capitale. Un tel pôle sera par exemple aménagé place de l’Étoile de même que de petits P&R régionaux comme à Schwebach Pont. Une offre de trafic à la demande dans certaines régions et horaires est aussi prévue.

«Besoin d'un changement de mentalité»

La présentation a soulevé des questions pratiques, des remarques et des critiques. La demande était forte pour des bus express reliant le canton à la capitale. Actuellement, trop de changements de bus sont nécessaires, ont relevé les participants. Une demande qui sera prise en compte, assure-t-on au ministère. Autre préoccupation, celle d’éviter que le centre-ville de la capitale ne soit engorgé par les bus. Le public souhaitait aussi savoir si les tarifications avec les pays voisins seraient uniformisées. Car si les tarifs restent trop élevés, les frontaliers ne prendront pas le bus, selon lui. Des négociations sont en cours.

«Il y aura besoin d’un changement de mentalité, notent Jean-Paul et sa fille Cynthia, de Noerdange. Il faudra un système cadencé sans trop de temps d’attente pour convaincre les Luxembourgeois de délaisser leur voiture. Et pourquoi pas des petits commerces sur les pôles d’échange», sourient-ils.


(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Christine le 17.11.2016 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le P+R Frisange était fait pour que ce soit direct entre FRISANGE ET LUXEMBOURG. Maintenant ce bus fait Eurobus et c'est devenu une vraie catastrophe. Beaucoup trop d'arrêts ce qui fait que maintenant il y a des jours ou nous arrivons entre 30 et 60Mn de retard. De plus le bus est bondé. Beaucoup de personnes qui montent à la gare pour Frisange sont debout jusqu'à Alzingen. Plus possible de prendre un rendez-vous médical aprés le travail. Je suis obligée de prendre une demi journée de congé. Pourquoi ne pas refaire une ligne direct Frisange -Kirchberg? C'est nous qui sommes punis dans tout ca.

Les derniers commentaires

  • Christine le 17.11.2016 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le P+R Frisange était fait pour que ce soit direct entre FRISANGE ET LUXEMBOURG. Maintenant ce bus fait Eurobus et c'est devenu une vraie catastrophe. Beaucoup trop d'arrêts ce qui fait que maintenant il y a des jours ou nous arrivons entre 30 et 60Mn de retard. De plus le bus est bondé. Beaucoup de personnes qui montent à la gare pour Frisange sont debout jusqu'à Alzingen. Plus possible de prendre un rendez-vous médical aprés le travail. Je suis obligée de prendre une demi journée de congé. Pourquoi ne pas refaire une ligne direct Frisange -Kirchberg? C'est nous qui sommes punis dans tout ca.