Développement au Luxembourg

23 octobre 2017 16:37; Act: 23.10.2017 17:18 Print

Le pays durable en 2050? Il y a encore du travail

LUXEMBOURG - Le Conseil supérieur pour un développement durable a donné son avis sur la Troisième révolution industrielle.

storybild

Pour le Conseil supérieur pour un développement durable, le Luxembourg doit mettre les bouchées doubles. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«D'où viendra notre nourriture en 2050? De quelle énergie aurons-nous besoin? Quelle quantité de carbone produirons-nous?». Autant de questions auxquelles le Conseil supérieur pour un développement durable (CSDD) voudrait des réponses. Ce groupe de personnalités issues de la société civile a été invité, par le ministre de l'Économie, donner son avis sur la stratégie Rifkin, ou TIRLuxembourg, qui doit permettre au pays d'aborder la Troisième révolution industrielle.

Sa conclusion: peut mieux faire. «Cette stratégie est une formidable ébauche mais elle manque de consistance dans l'espace et dans le temps», explique Jean Stoll, membre du CSDD. «Elle ne prend pas non plus assez en compte le fait que la digitalisation de la société risque de laisser une partie de la population à la traîne, les pauvres, et ceux qui n'ont pas les compétences ou les capacités pour utiliser les outils numériques», poursuit-il.

Pour qu'en 2050, le Luxembourg ne consomme pas plus de ressources que celles qui, à son échelle sont disponibles, il faudrait un changement radical des mentalités sur une génération, estime le CSDD. Et pour le soutenir, il faut absolument que les groupes de travail chiffrent leurs propositions, placent des garde-fous et définissent un calendrier, conclut le CSDD.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dieux le 23.10.2017 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    Pourvu que je travail plus jamais je vous laisse devinez la suite aille.d'autant plus que l'on travail pour qui?!

  • Ecolol le 23.10.2017 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    Les écharpes sont à la mode...

  • effaré le 23.10.2017 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En 2150 ... et encore !!

Les derniers commentaires

  • Justin le 24.10.2017 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    C'est possible, il suffit pour cela de pratiquer les mêmes taxations et prélévement sociaux qu'en France.

  • Vincenr le 24.10.2017 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    Tout simple. Commencez par des voitures moins grosses moins hautes.

  • Aucune logique le 24.10.2017 00:51 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà il faudrait commencer par ne plus envoyer un salarié au centre quand il habite le Sud. Je n'ai jamais compris pourquoi on désire nous gâcher la vie dans les bouchons alors que des emplois similaires existent près de chez soi !

  • Ecolol le 23.10.2017 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    Les écharpes sont à la mode...

  • effaré le 23.10.2017 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En 2150 ... et encore !!