Au Luxembourg

10 septembre 2021 16:58; Act: 10.09.2021 17:06 Print

162 logements abordables vont être créés à Mamer

MAMER - Le Conseil de gouvernement a approuvé, ce vendredi, le projet de loi autorisant le financement par l’État du projet, à hauteur de 83 millions d'euros.

storybild

20% des logements prévus sont des maisons unifamiliales et 80% des appartements. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre vingt trois millions d'euros. C'est l'enveloppe que l'État va débloquer pour la construction de 162 logements subventionnés à Mamer pour 370 habitants, annonce ce vendredi, le Conseil de gouvernement.

«117 logements seront destinés à la location, 32 à la vente subventionnée et 13 logements sont prévus à la vente non-subventionnée, détaille le Conseil de gouvernement. 20% des logements prévus sont des maisons unifamiliales et 80% des appartements. Le projet, nommé «Wëltgebond», prendra entre six et huit ans pour être finalisé, selon les dernières planifications du Fonds du logement.

Pour mémoire, le Fonds spécial de soutien au développement du logement prévoit de créer 4 000 logements abordables dans le pays, d'ici 5 ans. Au 31 décembre dernier, il comptait 300 projets, pour 3 125 unités de logement, à son inventaire. Et a ajouté 838 habitations à son registre l'an dernier.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Esclavage moderne le 10.09.2021 18:07 Report dénoncer ce commentaire

    Abordables.. avec un crédit sur 30 ans pour une cage à poules, sans la mer, sans la montagne, sans rien. Je comprends les personnes qui quittent définitivement notre région pour une vie 100 fois plus saine.

  • Pas trop sociale le 10.09.2021 20:55 Report dénoncer ce commentaire

    En faisant une naïve règle de 3, cela fait 506k€ le logement. En sachant que c'est le terrain qui coute le plus chère et que dans notre cas il n'y en a quasiment pas , les maisons sont bien trop chère au m2, pour du "social". Mais ne socialisons pas trop le logement, c'est le début de l'arrivée d'une population extra Europe qui en profitera avec les dissensions que cela amène.

  • Les paris sont ouvert le 10.09.2021 18:18 Report dénoncer ce commentaire

    500 000 les 30 m² ? Chiottes sur le palier, aucun parking, charge de 400 € ?

Les derniers commentaires

  • blu le 13.09.2021 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hummm qui va acheter ? Des personnes confortables pour revendre et ça va continuer ou bien des ces mêmes personnes pour louer en suite. La demande est tellement forte.... ou bien ce seront des logements sociaux et ke quartier sera celui attendu.Pas de juste milieu à mon sens. Soit il y a les moyens d’acheter si non on reste de l’autre côté de la frontière et ça marche aussi b

  • Klaudio le 13.09.2021 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @resident malheureusement c'est le même cas dans tout le Luxembourg. Mersch (depuis la fin de construction de l'A7), Larochette, Lasauvage, Echternach, n'importe quelle ville ou village c'est hors de prix. Avec un salaire minimum au Luxembourg il t'es impossible de te payer appartement, maison ou studio. Les refus des banques est catégorique, les aides insuffisantes. À moins de t'obligé d'être couple et survivre en comptant tes euros tous les mois, le Luxemburg est inabordable ! Les impôts ?...

  • un résident le 12.09.2021 16:52 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai prix inabordable pour des salaires moyens, mais la plupart des jeunes sont universitaires et ont des salaires de début de carrière à 3.000/3.500 eur net. Si ils sont en couple , c'est remboursement ne seront pas un problème. Le seul risque, c'est que Luxembourg ville ne devienne une ville de cadres supérieurs

  • joie de vivre le 12.09.2021 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Bernard retourne dans ta montagne gagner ton salaire francais t es parti de chez toi alors assume au lieu de critiquer

  • taza red le 12.09.2021 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    abordable haha