Travaux dans le Nord

27 janvier 2021 15:15; Act: 27.01.2021 19:36 Print

Le ministre brandit la menace de l'expropriation

DIEKIRCH - Le projet de liaison entre le site du Härebierg et le giratoire Fridhaff a pris du retard, la faute aux propriétaires de terrains qui ne veulent pas vendre.

storybild

Le but est notamment de relier plus directement la caserne Saint-Jean aux grands axes. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le projet avait été adopté en 2017 et prévoyait la fin des travaux, à l'horizon 2020. Nous sommes fin janvier 2021 et toujours pas le moindre coup de pelleteuse. Diekirch attend toujours d'être soulagée par la construction de la liaison entre le site du Härebierg (caserne Grand-Duc Jean) et le giratoire Fridhaff, pour accéder plus directement à l'E421 et à la N7.

La faute à un différend sur l'acquisition des terrains, a répondu, mercredi, le ministre de la Mobilité et des Transports publics, François Bausch, au député DP, André Bauler. «Tandis que les études pour ce projet ont déjà été achevées pour la plus grande partie depuis un certain temps, le dossier de soumission n'a pas encore pu être présenté en raison des terrains nécessaires à sa construction, qui n'ont pas encore pu être acquis en leur intégralité», a indiqué le ministre. «En cas d'absence d'un accord à l'amiable, la procédure d'expropriation pourra être entamée», a-t-il prévenu.

Une fois les autorisations délivrées et les terrains acquis, les travaux pourront débuter six mois plus tard et dureront 18 mois.

(L'essentiel)