Recyclage au Luxembourg

05 février 2019 09:00; Act: 05.02.2019 11:33 Print

6 000 tonnes de déchets électriques traités en 2018

LUXEMBOURG - Des efforts sont encore à effectuer pour pouvoir atteindre l’objectif de recyclage fixé en 2019 pour les déchets d'équipements électriques et électroniques.

storybild

Le taux de collecte rapporté à la mise sur le marché dépasse 50%.

Sur ce sujet
Une faute?

Un peu plus de 6 000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) ont été collectés et traités l’an dernier par Ecotrel. La hausse sur un an est comprise «entre 1 et 2%», selon l’association en charge du recyclage de ces DEEE.

«Le poids total augmente, avec 90 tonnes d’écrans de télévision en moins par rapport à l’année précédente. Il y a de plus en plus d’écrans plats, plus légers que les modèles anciens. Il y a donc plus d’unités mais moins de poids», selon Bernard Mottet, directeur d’Ecotrel. Le taux de collecte par rapport à la mise sur le marché dépasse 50% en 2018, pour un objectif de 45%. Mais il va falloir faire mieux, le seuil passant à 65% cette année.

Deux phénomènes à contrer

Pour réussir, deux phénomènes sont à contrer. D’abord, «les vols et disparitions de DEEE dans les centres de recyclage, difficiles à quantifier, mais qui tendent à s’amplifier», constate Bernard Mottet, qui avance une explication: «Les appareils sont sujets à des évolutions technologiques qui les rendent de plus en plus attrayants». Ecotrel voudrait développer un projet-pilote mené dans trois des vingt Recycling centers du pays, où des appareils pouvant être réparés et réutilisés sont confiés à des associations d’insertion.

Il faut résorber les exportations illégales de matériel informatique. «De grandes entreprises donnent les équipements à des associations, qui se font approcher par des sociétés d’import-export dont les garanties de recyclage dans les règles de l’art, et en Europe, ne sont pas assurées», explique Bernard Mottet.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 05.02.2019 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas! De nombreux appareils électrique ou électronique sont jettés au GDL alors qu'ils fonctionnent parfaitement et une grande majorité de ces équipement sont réparables. Comme avec les voitures, à cause de notre pouvoir d'achat élevé nous achetons trop de produits neuf. Il serait préférable d'encourager financièrement la réparation et l'achat de produits de seconde mains.

  • Choucroute le 05.02.2019 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les meilleurs déchets sont ceux qu'on ne produit pas.

  • Slic le 05.02.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Généralisez la voiture électrique et les déchets connaîtront une augmentation de 2.000%. D'un côté les batteries usées et d'un autre côté la ferraille près un accident.

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 05.02.2019 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas! De nombreux appareils électrique ou électronique sont jettés au GDL alors qu'ils fonctionnent parfaitement et une grande majorité de ces équipement sont réparables. Comme avec les voitures, à cause de notre pouvoir d'achat élevé nous achetons trop de produits neuf. Il serait préférable d'encourager financièrement la réparation et l'achat de produits de seconde mains.

    • Slic le 05.02.2019 12:25 Report dénoncer ce commentaire

      Une grande majorité de ces équipement sont réparables? Oui jusque là vous avez raison. Mais la réparation coût plus qu'un appareil nouveau. Même si vous ne devez remplacer qu'une toute petite pièce elle sera plus chère qu'un nouvel appareil! En conséquence la question ne se pose pas! Le pouvoir d'achat, il est certainement assez haut pour des gens comme vous, mais pas pour tout le monde, loin de là!! Vous faites toujours des généralisations en vous basant sur vous même! Il y a des gens assez pauvres aussi!

    • PIt Agore le 05.02.2019 13:36 Report dénoncer ce commentaire

      ..mais comme nous entretenons bien nos voitures cela laisse au belges et francais le possibilité d'acheter de bonnes occasions

  • Slic le 05.02.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Généralisez la voiture électrique et les déchets connaîtront une augmentation de 2.000%. D'un côté les batteries usées et d'un autre côté la ferraille près un accident.

  • Choucroute le 05.02.2019 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les meilleurs déchets sont ceux qu'on ne produit pas.