Au Luxembourg

03 janvier 2018 09:00; Act: 03.01.2018 12:18 Print

Le luxembourgeois en plein boom sur Internet

LUXEMBOURG – Plusieurs sites Internet permettent d’apprendre la langue luxembourgeoise en ligne. Ces sites connaissent des hausses de fréquentation.

storybild

Apprendre le luxembourgeois intéresse les personnes qui travaillent dans le pays.

Sur ce sujet

Apprendre le luxembourgeois intéresse de nombreux étrangers qui travaillent au Grand-Duché. Faute de temps ou d’horaires fixes, ils se tournent parfois vers des méthodes en ligne. L’offre est relativement importante au Grand-Duché. Le gouvernement lui-même s’y est mis, avec le dictionnaire en ligne LOD (lëtzebuerger Online Dictionnaire), soutenu par le ministère de la Culture. Le site en cinq langues «est complété en permanence par une dizaine de personnes», indique le ministère. En 2017, le site, consulté par 23 023 personnes, a enregistré en moyenne 288 234 requêtes par mois, en hausse de 73% sur un an! Des évolutions ont déjà été apportées, avec une page spéciale consacrée au vocabulaire médical en luxembourgeois.

Jérôme Lulling, enseignant en langue luxembourgeois, développe plusieurs projets, dont son site Internet bonjour.lu. Il a également connu une année record en 2017, avec 25 020 visiteurs unique, soit «une moyenne de 70 élèves virtuels par jour». L’ensemble de ses vidéos pour apprendre la langue a été visionné plus de 900 000 fois depuis les premières mises en ligne en 2006.

Encore difficile pour les enseignants

Plusieurs autres acteurs se sont également placés sur ce créneau, comme tipptopp.lu (réalisé par l’auteur d’un manuel) ou encore le réseau de villes frontalières QuattroPole. Une nouvelle application, Aurelux, sera disponible début 2018 sur smartphones. L’outil, qui se veut «innovateur et ludique», selon ses concepteurs Aurélie Wagener et Julien Kessels, proposera notamment un dictionnaire, des leçons théoriques, et des jeux. Il visera «les nouveaux résidents et les frontaliers».

Malgré la diversité de l’offre, «il existe encore très peu de poste à temps plein pour enseigner le luxembourgeois», déplore Jérôme Lulling. D’après lui, «faute de perspective, certains enseignants sont hélas dans des situations financières difficiles». Il espère que les différentes initiatives annoncées ces derniers mois par le gouvernement pour promouvoir la langue vont permettre d’améliorer leur situation.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pépé du centre le 03.01.2018 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ..soyons logique et essayons de convaincre le Wort d'écrire tous ses articles en luxembourgeois ...

  • roger le 03.01.2018 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    23 000 visiteurs par an ? Même des blogs inconnus en France font plus.

  • Gérard B. le 03.01.2018 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Comment apprendre cette langue quand dans un dictionnaire (1000pages) de traduction on ne retrouve même des mots simples. Je viens d'avoir un échange de courriels avec d'autres copropriétaires, donc pas de long texte complexe. La plupart des mots utilisés n'y son même pas! Pourtant je suis partant pour compléter ma connaissance du Luxembourgeois.

Les derniers commentaires

  • dieux le 04.01.2018 01:41 Report dénoncer ce commentaire

    Demandez tout a votre ordinateur y vous répondra.

  • dieux le 04.01.2018 01:26 Report dénoncer ce commentaire

    Y'a que l'essentiel.lu de bien sur le net bravo les Luxembourgeois internet c'est l'avenir!

  • georgette le 03.01.2018 22:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis les commentaires, j’ai juste envie de dire à la plus part des frontaliers francophone, parler français ou bon vous semblent parce que c’est la seule langue que vous maîtrisez. Nous vous tolérons comme vous êtes. Nous sommes tous simplement fiers de notre beau et riche petit pays , même avec une langue parler par quelques milliers de personnes.

  • georgette le 03.01.2018 21:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel chance de pouvoir parler une langue que si peu de personnes au mondes connaissent. Pas comme la langue française.

  • Relax le 03.01.2018 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    Une petite histoire vraie, pour changer un peu et pour détendre l'atmosphère. Lui, appelons le Roberto, Italien émigré à Dudelange., épouse, appelons la Rosa, Italienne émigrée à Rumelange. Ils parlent tous les deux français et italien, pas un mot de lux. En 1949 ils émigrent vers les USA pour n'en revenir qu'en 1990! Imaginez qu'après 50 ans ils ont parlé le lux.! A ce qu'il paraît ils l'ont appris avec des Lux. émigrés eux aussi!