Service

27 février 2013 07:14; Act: 26.02.2013 19:52 Print

L'État paye 6 euros par usager du Night Rider

BASCHARAGE - En 2012, le Night Rider a transporté 37 000 usagers les week-ends.

storybild

De 2005 à 2012, le nombre d'utilisateurs annuels du Night Rider est passé de 13 500 à 37 500. (photo: Editpress)

Lancé en 2005, le Night Rider transporte les utilisateurs qui réservent un minibus à une heure et une adresse précises, dans les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche, entre 18 h et 5 h. Ce service de nuit se paye au trajet selon la distance parcourue et non en fonction du nombre de personnes à bord.

Sales Lentz, l'entreprise de transport qui organise le service Night Rider, dispose de 100 minibus de chacun huit places, dont 25 à 50 sont en service les week-ends. Et, comme en dehors de la capitale, les transports en commun se font rares après minuit, le Night Rider est subventionné par différentes conventions. L'une d'elles est renouvelée tous les ans avec le ministère du Développement durable et des Infrastructures. Ce dernier a alloué 225 000 euros à Sales Lentz en 2012 et 2013. Le coût par an et par personne transportée s'élève à 6 euros pour l'État.

D'autre part, 60 communes du pays ont signé des conventions avec l'entreprise, permettant à leurs habitants d'acheter une Night Card à tarif unique. Cette carte leur permet de prendre le Night Rider à volonté pendant l'année. Les communes payent la facture à Sales Lentz, qui n'a pas voulu en divulguer le montant. La Night Card varie, selon les communes, de 25 à 40 euros pour les moins de 27 ans, puis de 40 à 100 euros.

Chloé Murat

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • luxmen le 27.02.2013 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    il faut être luxo pour profiter de ces magouilles.... si les taxi mens étaient en majorité luxo on entendra jamais rien ... comme d'hab..

  • Qusetion le 28.02.2013 07:08 Report dénoncer ce commentaire

    Le gouvernement subventione le privé et qui possède les compagnies ?? N'y aurait il pas une collusion d'intérêts ?

  • luxmen le 27.02.2013 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    le gouvernement nous casse la tête avec les taxis soit disant très cher... mais à vrai dire ces night rider sont plus cher ..mais l'usager ne voit que la partie au dessus de l'eau.. mais l'iceberg cache bien sont jeu.. ils paye avec nos impôts le triple du prix sans aucune flexibilité ... suite

Les derniers commentaires

  • gilles le 28.02.2013 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    ...Si je boit ... je prend le première train pour rentrer...a mes frais...simple...!!!...

  • Qusetion le 28.02.2013 07:08 Report dénoncer ce commentaire

    Le gouvernement subventione le privé et qui possède les compagnies ?? N'y aurait il pas une collusion d'intérêts ?

  • Ciné Marre le 27.02.2013 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Alors, que je comprenne, d'un côté l'Etat finance avec mes impôts le Night Rider au nom de la sécurité routière et pour permettre à des gens d'aller s'amuser dans les bars, restos et autres (oui, c'est vrai, ça fait marcher l'économie) et de l'autre ce même Etat coupe des subventions aux crèches et, entre autres, ne leur permet plus d'acheter une bête camionette pour emener les enfants faire des activités extérieures. Mais après tout, chacun ses priorités n'est-ce pas?

    • Marc le 27.02.2013 11:33 Report dénoncer ce commentaire

      Cela ne sert à rien de payer pour des créches, des études etc si les jeunes entre 18-25 ans se tuent sur la route (ou sont tuées) pas des gens ivres. Alors ou on empêche les gens de boire de l'alcool ou il faut faire des choix. Pour le moment le choix du gouvernement est celui-là cela ne veut pas dire que ça le restera.

    • Ciné Marre le 27.02.2013 13:30 Report dénoncer ce commentaire

      Tant que les gens ivres qui tuent sur la route des innocents ne seront pas responsablisés devant les tribunaux et punis comme il se doit, il n'y aura pas moins de morts sur les routes. De plus, tant qu'on ne fera pas comprendre aux jeunes, qu'un permis de conduire est précieux sésame pour la liberté, mais une responsabilité aussi, nous n'irons nulle part non plus. Leur mettre à disposition un moyen de transport pour qu'ils puissent se saoûler tranquillement c'est une solution de facilité dans un pays qui a les moyens d'offrir un tel service.

    • Marquis de Karabat le 27.02.2013 21:27 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut voir autrement, c'est peut-être un moyen mis à la disposition des saoûlards mais c'est surtout un peu plus de sécurité pour les victimes potentiels de ces saoûlards

  • luxmen le 27.02.2013 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    vous avez juste pris la mauvaise compagnie comme la plus part des usagers.... pour ce trajet bertrange centre ville Bonnevoie avec autre compagnie ça nous a coûter pas plus de 40€... avec des chauffeurs très gentilles serviable multilingue... ils faut savoir choisir son prestataire simplement..;)

    • Pierre le 27.02.2013 11:30 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut pas rêver 40 Eur c'est peut-être le tarif normal, mais la nuit et un WE cela coûte toujours beaucoup plus cher. En effet j'ai pris un taxi Dimanche matin 17 février 2013 à 1.30 Bascharage - Gare et j'ai payé 68 Euros. Par contre pas de prob. avec le personnel

  • luxmen le 27.02.2013 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    il faut être luxo pour profiter de ces magouilles.... si les taxi mens étaient en majorité luxo on entendra jamais rien ... comme d'hab..

    • Hondo le 27.02.2013 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      Il me semble que vous n'avez jamais utilisé leurs services. J'ai commandé un taxi pour 01.15 destination bertrange - centre ville - bonnevoie pour raccompagner 3 personnes avec lequelles on avait fêté cout 75 Euros. la fois d'aprés à 01.00 le night rider cout 26.50 + 18 (de l'état) = 44.50 Euros. De plus le chauffeur de Taxis était trés impoli (j'ai adressé un courrier à leur compagnie, qui par retour s'est excusé). Mais c'est vrai que tout ce qu'on fait à luxembourg c'est des magouilles. Dans les autres pays tout est meilleur.