Emploi au Luxembourg

17 mars 2017 10:30; Act: 17.03.2017 12:51 Print

L'industrie va embaucher 1 015 personnes en 2 ans

LUXEMBOURG - Le secteur industriel a besoin de main-d'œuvre qualifiée et va embaucher, selon l'enquête de la Fedil, sur «les qualifications de demain dans l'industrie».

storybild

L'enquête de la Fedil sur «les qualifications de demain dans l'industrie» a été présentée jeudi. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

op Däitsch
Sur ce sujet

Le secteur industriel a besoin de main-d'œuvre qualifiée. C'est en tout cas ce qui ressort de l'enquête de la Fedil sur «les qualifications de demain dans l'industrie», présentée jeudi. Ainsi, les 95 entreprises participantes, qui représentent un total de 18 507 salariés, prévoient un total de 1 015 embauches dans les deux années à venir. Les créations de postes (55%) sont plus nombreuses que les remplacements programmés en raison de départs à la retraite (45%).

Toutes ces entreprises attendent surtout des salariés formés. Dans le domaine de la production notamment, les diplômes d'aptitude professionnelle (DAP) sont de loin les plus demandés (77%). Les titulaires de BTS (brevet de technicien supérieur), de bachelors et de masters sont eux beaucoup plus recherchés dans les métiers techniques, ainsi que dans l'administration, la gestion et le commerce.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • prolo le 17.03.2017 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui toutes ces filières ont été abandonnées par les jeunes sur les conseils avisés de leurs aînés... et maintenant ...

  • cool mais attention le 17.03.2017 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    en tirant les salaires vers le bas....il y aura toujours des gens pour des postes...même qualifié et expérimenté..mais en jouant sur le chômage, ou autres peurs on essaie toujours de mettre la pression sur les gens d'en bas plutôt que d'essayer de les faire tous grandir en étant gagnant gagnant...

  • Parents frustrés le 17.03.2017 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très bien, l'industrie peut convenir à de nombreuses personnes. Par contre, ces parents fiers de leurs enfants diplômés, ont oublié les réels besoins et désirs de leurs enfants. Résultat : de nombreux diplômés sans emploi, ou avec très peu d'envie de travailler. Dirigez vos enfants vers ce qu'ils aiment, et pas selon vos frustrations !

Les derniers commentaires

  • francais du lux. le 18.03.2017 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Arbed ArcelorMittal ça eu payé, mais... ça n'paye plus!

  • Parents frustrés le 17.03.2017 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très bien, l'industrie peut convenir à de nombreuses personnes. Par contre, ces parents fiers de leurs enfants diplômés, ont oublié les réels besoins et désirs de leurs enfants. Résultat : de nombreux diplômés sans emploi, ou avec très peu d'envie de travailler. Dirigez vos enfants vers ce qu'ils aiment, et pas selon vos frustrations !

  • prolo le 17.03.2017 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui toutes ces filières ont été abandonnées par les jeunes sur les conseils avisés de leurs aînés... et maintenant ...

  • cool mais attention le 17.03.2017 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    en tirant les salaires vers le bas....il y aura toujours des gens pour des postes...même qualifié et expérimenté..mais en jouant sur le chômage, ou autres peurs on essaie toujours de mettre la pression sur les gens d'en bas plutôt que d'essayer de les faire tous grandir en étant gagnant gagnant...

    • oui mais... le 17.03.2017 14:05 Report dénoncer ce commentaire

      j'ai essayé il y a peu de temps d'aller vers ArcelorMittal, et comme il sont changé leur convention il y a moins de deux ans, cela devient moins intéressant pour quelqu'un d'expérimenté et pouvant prétendre à un salaire équivalent à ce que j'ai en ce moment.et ils reconnaissent qu'ils ont du mal à recruter des bons candidats...merci les syndicats et la direction d'avoir été dans ce sens au détriment du rapport candidat/qualité/ besoin entreprise....courage à tous ceux qui cherchent et ne vous rabaissez pas..

    • analizer le 17.03.2017 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @oui mais... c'est quoi que vous appelez moins intéressant? Pour un ouvrier qualifié à quel salaire peut on prétendre chez Arcelor pour une nouvelle embauche bien entendu? merci

    • Reconn le 17.03.2017 17:38 Report dénoncer ce commentaire

      Il faudrait peut-être les mieux rémunérer! La difference entre le salaire minimum garanti et le RMG est trop petite, pour quelqu'un qui bosse et l'autre qui reçoit l'argent sans devoir se lever le matin, ni bosser ..... !