Au Luxembourg

11 mars 2019 08:00; Act: 10.03.2019 20:25 Print

Les forêts du pays sont menacées par un insecte

LUXEMBOURG - L’été 2018 a été marqué par l’invasion de scolytes dans les forêts du Grand-Duché. La situation pourrait empirer cette année.

storybild

La météo de l’été 2018 a été propice à la prolifération de scolytes.

Sur ce sujet
Une faute?

Les conifères sont connus pour rester verts en toute saison. Or, les sapins des bois du Luxembourg ont bruni. «Ce signe indique clairement que l’arbre est mort», déclare Winfried von Loë. Les scolytes en sont la cause, d’après le consultant pour propriétaires forestiers privés de l’association Lëtzebuerger Privatbësch. L’été chaud et sec de 2018 a été très propice à la prolifération de deux types de coléoptères. «En temps normal, deux à trois générations de scolytes se succèdent en un été», explique Winfried von Loë. En 2018, il y en a partiellement eu jusqu'à quatre.

Elisabeth Freymann, de l’Administration de la nature et des forêts, confirme que «l’infection de 2018 était extrême». Selon elle, «les dommages seront surtout économiques». Les larves sont toujours sous l’écorce et peuvent éclore au printemps. «Si l’invasion est encore ponctuelle, elle pourrait s’étendre dès l’été prochain», prévient encore Winfried von Loë.

Dans la pratique, peu de sylviculteurs privés se débarrassent de leurs arbres morts. «Certains propriétaires se remplissent les poches avant de laisser la forêt en jachère», déplore M. Loë.

(Stefanie Braun/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 11.03.2019 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désolé Réaliste ! L’erreur humaine est de brûler ce que vous appelez des déchets ! C’est en laissant le bois mort au sol que la forêt s’enrichit et se protège. Et se sont tous les champignons et animaux du sol qui créent la vie.

  • pas de chez nous le 11.03.2019 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    L'arbre a été introduit début des années 1800, la nature reprend ses droits ...

  • nature le 11.03.2019 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    laissez vivre la nature comme elle l'entends et arrêtez à tout prix de vouloir la contrôler !

Les derniers commentaires

  • Ganz flappes le 12.03.2019 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel est le nom exact de cet insecte ?

  • Nomi le 11.03.2019 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant et après la guerre 45 les gens allaient dans la foret ramasser le petit bois pour cuisiner et se chauffer ! Il n'y avait pas de vermine qui s'attaquait aux arbres ! Faut ramasser le bois au sol pour en faire des copeaux pour chauffer les écoles ! Les feuilles mortes feront assez de humus pour la forêt future !

  • Schlapp le 11.03.2019 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les forêts se portent très bien Sans le hommes.

  • Schlapp le 11.03.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout ça c'est pas vrai, des mensonges pour vous faire accepter les coupes d'arbres, ils ont vu le choc des habitants de esch et ne veulent pas affronter cela a nouveau...ou travailler la nuit non plus...

  • al le 11.03.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu ils fassent comme avec les autres arbres les abattent pour mettre du béton bientôt le Luxembourg ne sera plus que béton béton béton !!