Au Luxembourg

12 mars 2019 18:30; Act: 13.03.2019 09:41 Print

Les résultats des élections sociales en direct

LUXEMBOURG - Les divers syndicats découvrent combien de représentants syndiqués ils ont dans les entreprises et par secteur d’activité.

storybild

Les résultats des élections sociales vont tomber au compte-goutte. (photo: Editpress/© Editpress/didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

23h29

Merci d'avoir suivi le live ce mardi soir. Nous vous donnons rendez-vous mercredi, alors que des grandes entreprises n'ont pas encore donné leurs résultats.

23h06

À la Banque de Luxembourg (886 salariés), c'est la Liste neutre (LNBL) qui est majoritaire, avec 16 sièges. Les huit autres vont à l'Aleba.

22h33

Chez ING Luxembourg et ses 920 salariés, c'est l'Aleba qui rafle la majorité, avec 9 des 13 sièges en jeu. De son côté, le LCGB prend les quatre restants. À la Bourse de Luxembourg, qui compte 120 salariés, c'est l'OGBL qui prend quatre des cinq sièges, le dernier revenant au LCGB.

22h18

Dans le secteur de la construction, Hernani Gomes, de l'OGBL, se voulait plutôt optimiste au vu des premiers résultats obtenus par le syndicat. «On savait dès le départ qu'on serait seuls dans plusieurs entreprises comme Socom, CDC, Soludec ou Veolia, confie-t-il. Mais nous avons aussi eu des bonnes surprises. On reste le principal syndicat chez Félix Giorgetti malgré la concurrence du LCGB. Chez Sopinor on perd du terrain mais on reste le syndicat majoritaire. Et chez Béton Feidt on obtient pour la première fois une courte majorité de quatre mandats sur sept».

22h08

Le LCGB s'est réjoui de son succès au sein du personnel de l'administration gouvernementale, où il a obtenu cinq des huit mandats à pourvoir. Le syndicat était pourtant très minoritaire en 2013, avec deux des sept sièges. Pas de suspense chez Citybank, où l'Aleba, seule en course, remporte les cinq sièges mis en jeu. Même cas de figure chez Raiffeisen, où le LCGB a raflé les huit sièges.

22h02

Le secteur de l'aviation sera probablement l'un des secteurs qui restera indécis le plus longtemps. «On ne s'attend pas à avoir les résultats de Luxair ni de Cargolux avant tard dans la nuit», explique ainsi Romain Daubenfeld de l'OGBL. L'actuel président de la délégation du personnel chez Luxair, Helder Borges, syndiqué à l'OGBL, s'estime à ce titre «à la fois impatient et anxieux. Cette année, quatre listes étaient présentées, dont celle de l'ASEA, qui n'est autre qu'une succursale du LCGB. Et je crains que ça pèse dans le résultat final, avec une perte d'importance du syndicalisme chez Luxair», pronostique-t-il. «D'autant plus que nous sommes dans un secteur instable et soumis à une forte concurrence». Par ailleurs, chez Lux-Airport, l'OGBL remporte quatre mandats contre deux pour le LCGB.

21h42

Royal Bank of Canada Investor Services (RBC IS) a été l'une des premières grandes institutions à livrer ses résultats, en début de soirée. La banque, qui emploie quelque 1 400 salariés, répartissait 15 sièges, contre 16 lors des précédentes élections en 2013. Le LCGB est passé en tête, avec une majorité relative. Il a obtenu six représentants, devant l'Aleba (5) et l'OGBL (4). Ce dernier était pourtant en tête jusqu'à présent, avec sept sièges. L'Aleba se réjouissait de la situation, puisque sa représentativité passe de 25 à 33%. La banque canadienne, installée à Belval, a été secouée par un plan social en 2013, puis par de nouvelles réductions d'effectifs en 2014.

21h33

Dans le secteur de l'énergie, c'est une Michelle Cloos ravie qui comptait les mandats engrangés par l'OGBL. «Nous serons clairement les partenaires privilégiés dans le secteur de l'énergie. Ainsi chez Encevo, la plus grosse entreprise du secteur, nous avons obtenu neuf mandats sur quatorze et renversé la majorité. C'est une belle victoire», s'est-elle confiée. Dans le même ordre d'idée, le syndicat rafle les quatre mandats en jeu chez Sudgaz et prend le seul mandat à pourvoir chez Sudstroum. Idem chez EEW à Leudelange, avec trois mandats sur trois remportés. Il n'y a qu'au Syndicat des eaux de l'Our (SEO) que le LCGB reste majoritaire avec trois mandats (seulement deux pour l'OGBL).

21h24

Dans le secteur de la santé, la bataille des délégations du personnel était presque gagnée d'avance pour l'OGBL. «Le LCGB a présenté beaucoup moins de listes que la dernière fois. Par exemple, il n'y avait qu'une liste OGBL au Centre hospitalier du Nord ou à la Croix-Rouge où nous avions déjà gagné d'office», relate la secrétaire générale de l'OGBL et responsable du secteur de la santé, Nora Back. En tout, son syndicat a présenté 827 candidats dans l'ensemble des entreprises du secteur. «La dernière fois, l'OGBL était présent à 90% dans le secteur de la santé, cette fois je crois que nous allons faire encore mieux», estime-t-elle.

21h14

Laurent Mertz, secrétaire général de l'Aleba, explique que le syndicat commence à recueillir les premiers résultats, sur les premières structures. Par exemple, chez Clearstream International, l'une des structures de la grande banque, l'Aleba a obtenu les quatre délégués. «Nous avons été félicités pour notre plan social chez Clearstream, même s'il y a eu 200 départs en fin d'année 2018, souligne à ce titre Roberto Mendolia, vice-président. Ce genre de travail contribue à faire monter la participation lors des élections du personnel». «On note de l'enthousiasme autour de nos candidatures, reprend Laurent Mertz. Mais nous n'avons pas encore les grandes entreprises. L'objectif est bien sûr de garder la majorité dans les entreprises. Nous voulons la conserver et la conforter».

21h11

Reinaldo Campolargo, du secteur automobile du LCGB, note que le travail effectué depuis 5 ans a été «magnifique. Je suis très content avec les premiers résultats. Notamment chez Losch et Renault, où nous avons fait reculer l'OGBL». Les résultats définitifs se font encore attendre. «L'automobile est un secteur important, avec beaucoup d'investisseurs étrangers. Il faut leur montrer que nous avons le social ici, qui est vital et qu'il faut continuer à développer», ajoute Reinaldo Campolargo.

21h09

Dans la sidérurgie, les grandes usines d'ArcelorMittal à Belval et Differdange n'avaient pas encore rendu leur verdict à 21h. Mais dans l'ensemble, hormis une déconvenue à Dudelange où il perd un siège, l'OGBL avait l'air confiant. «C'est encore trop tôt pour faire un bilan. Mais nous avons déjà des résultats partiels encourageants», avançait Jean-Claude Bernardini, responsable du secteur pour l'OGBL.

20h23

Jean-Pierre Nicolas, président du comité fédéral des services et commerces au LCGB, également président de la délégation du personnel chez Delhaize, estime que le syndicat a «très bien travaillé chez Cora, avec quatre délégués. Nous avons proposé une autre façon de faire le syndicat. Nous étions sur le terrain, pas seulement dans un bureau et à faire du bruit pour se faire remarquer. On a aussi des petites entreprises, comme Sport Direct, où nous avons un délégué et un suppléant. Ce n'est pas beaucoup mais c'est déjà ça».

20h15

Au LISER, l'OGBL prend trois mandats sur les cinq qui étaient en jeu. Les deux autres reviennent à des candidats non syndiqués. Dans l'éducation, l'OGBL aussi a le vent en poupe. À l'école française Vauban, le syndicat emporte la mise avec six élus sur les six mandats en jeu. À l'International school of Luxembourg, l'OGBL améliore son score avec quatre mandats sur les six à prendre. À l'école européenne II, située à Bertrange, l'OGBL fait aussi carton plein avec cinq mandats emportés sur les cinq en jeu.

20h08

Le LCGB se montrait optimiste en début de soirée, à mesure que tombaient les premiers résultats, essentiellement dans des PME. Quelque 300 membres et sympathisants étaient rassemblés dans le local du syndicat, près de la gare. «On va se renforcer substantiellement dans certains secteurs, notamment les industries, les garages et le commerce, se réjouit Patrick Dury, président du LCGB. Cela est lié à un travail de terrain mené ces dernières années. On a remodelé notre organisation syndicale. Nous avons plus de 40 000 membres et avons proposé 500 candidatures de plus qu'en 2013, on peut légitimement s'attendre à de meilleurs résultats. La soirée sera encore longue, mais on est très confiants».

Le LCGB se félicite des premiers résultats, notamment chez ArcelorMittal Dudelange, où le syndicat a pris la majorité pour la première fois. Le LCGB obtient quatre sièges, l'OGBL deux. «C'est une très grande satisfaction, cela démontre l'engagement de l'équipe, avec le dossier de la vente du site», reprend Patrick Dury. Chez Rodenbourg aussi, la majorité est atteinte pour la première fois. Quant à Cora, les délégués LCGB restent au nombre de quatre, mais il y avait auparavant treize sièges, contre huit actuellement sur les deux sites de Foetz et Bertrange. La représentativité se trouve donc améliorée. Chez Proximus Luxembourg, tous les dix sièges ont été récupérés, faute d'autres candidats.

20h01

Ce mardi, 18 847 candidats briguaient un poste de délégué du personnel dans les entreprises luxembourgeoises de plus de quinze salariés. Parmi eux, un peu plus de la moitié se sont présentés avec l’étiquette d’un syndicat. Le plus gros contingent venait de l’OGBL, principal syndicat, avec 5 120 candidats, juste derrière venait le LCGB avec 3 750 candidats et l’Aleba avec 960 candidats.

19h59

Dans le secteur de la recherche, des sciences et de l'éducation, l'OGBL était très bien parti pour remporter la mise. À 20h, le syndicat avait ainsi empoché les 16 mandats en jeu au sein de l'Université de Luxembourg, tout comme les sept mandats en jeu au Luxembourg Institute of health (LIH). Au Max Planck institute, en revanche, l'OGBL n'a emporté qu'un mandat sur quatre. Les résultats du LISER et du LIST se faisaient encore attendre.

19h08

Quelques minutes avant 19h, la Maison du peuple était déjà bien remplie à Esch-sur-Alzette, où l'OGBL avait installé son quartier général mardi soir. Et les discussions vont bon train sur les événements de la journée. Ceux qui connaissent déjà les résultats dans leurs entreprises respectives ne se privent pas pour les commenter, tout en prenant l'apéro du soir. Mais impossible pour l'instant de se faire une idée générale de la tournure du scrutin. «C'est encore trop tôt. Pour l'instant, nous avons surtout les résultats des petites entreprises», estime ce responsable syndical. La soirée ne fait que commencer en effet.


Ce mardi, les entreprises comptant plus de quinze salariés installées au Luxembourg, à l’exception des CFL dont les résultats sont attendus le vendredi 15 mars, ont voté pour désigner leurs nouveaux délégués du personnel. L’enjeu est très différent pour les divers syndicats qui vont pour leur part découvrir combien de représentants syndiqués ils auront dans les entreprises et par secteur d’activité.

L’OGBL a ainsi déjà annoncé avoir présenté quelque 5 120 candidats sous ses couleurs dans les différentes entreprises du pays. De son côté, le LCGB compte 3 750 candidats dans 456 entreprises. L’Aleba, active dans le secteur des banques et assurances, présente 960 candidats dans 116 entreprises du secteur financier.

L’Inspection du travail et des mines a enregistré tous les candidats sans en livrer leur nombre. L’OGBL et le Landesverband présentent des listes communes chez Luxtram, à la ville de Luxembourg et à CFL Multimodal. La Fédération générale de la fonction communale (FGFC) présente des candidats dans les communes pour les salariés de droit privé.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • VTFF le 12.03.2019 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quels sont les résultats de aleba ? on peut savoir ?

  • denis jean luc le 14.03.2019 15:44 Report dénoncer ce commentaire

    pouvez vous me dire les résultats des élections de chez tdi a weiwampacht merci

  • francky le 12.03.2019 21:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Premier !

Les derniers commentaires

  • denis jean luc le 14.03.2019 15:44 Report dénoncer ce commentaire

    pouvez vous me dire les résultats des élections de chez tdi a weiwampacht merci

  • realite le 13.03.2019 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quels sont les résultats de Post Lu ?

  • francky le 12.03.2019 21:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Premier !

  • VTFF le 12.03.2019 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quels sont les résultats de aleba ? on peut savoir ?