Sécurité

15 décembre 2017 13:26; Act: 15.12.2017 14:59 Print

Il y a encore 122 passages à niveau au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le drame survenu jeudi en France fait resurgir le débat sur les passages à niveau. Il en reste 122 au Luxembourg mais 10 seront supprimés d'ici 2024.

storybild

La politique de suppression va se poursuivre et dix passages à niveau vont encore disparaître d'ici 2024, dont trois à Schifflange et un au Cents avant la fin 2018. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet

La collision entre un car scolaire et un train, jeudi dans le sud de la France, qui a tué plusieurs enfants, relance le débat sur la sécurité des passages à niveau. Au Luxembourg, la politique est claire: «le passage à niveau le plus sûr est le passage à niveau supprimé», avaient rappelé les CFL au moment d'évoquer les grands projets en octobre dernier.

Le réseau ferré national comptait 252 passages à niveau en 1967, un nombre qui n'a cessé de diminuer depuis, pour atteindre 122 aujourd'hui. Et la politique de suppression va se poursuivre et dix passages à niveau vont encore disparaître d'ici 2024, dont trois à Schifflange et un au Cents avant la fin 2018. Suivront Merkholtz en 2019, Walferdange et Lorentzweiler en 2020, Dommeldange en 2021, Rodange en 2023 et Heisdorf en 2024.

Ces opérations ont un coût, comptez 43 millions d'euros uniquement pour les trois suppressions à Schifflange. Les passages à niveau sont alors remplacés par un souterrain, un pont ou une nouvelle adaptation de la circulation. 71 incidents à des passages à niveau ont été recensés en 2016 au Luxembourg où, fort heureusement, les accidents graves sont rares: quatre personnes, deux piétons et deux conducteurs, ont été tués dans ces circonstances depuis 2004.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Êtreprudent le 15.12.2017 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Même si les barrières sont ouvertes, je regarde quand même au cas où.

  • isabelle le 15.12.2017 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord avec Harry, parce qu'il y en a qui abusent lorsque le signal retentit, ils passent quand même. J'habite près d'un passage à niveau et vu le temps de fermeture des barrière et le passage du train il y a beaucoup de minutes, alors les gens ne sont plus patients et veulent quand même passer.

  • durandal le 15.12.2017 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    Quand vous êtes bloqué 10 min pour laisser passer un vieux train de fret vide, vous avez la rage !!

Les derniers commentaires

  • DOUDOU le 16.12.2017 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Si chacun respectait la signalisation au passage à niveau il n'y aurait jamais d'accident...Combien de conducteurs inconscients ai je déjà vu slalomé entre les demi barrière pour passer malgré le feu rouge allumé...des dizaines...et après on invente je ne sais quel prétexte pour incomber la faute aux CFL ou la SNCF...

  • Sosa le 15.12.2017 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2 tunnels et un supprimer complètement... C est déjà le bazar

  • Jean-Louis Rigaux le 15.12.2017 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois qu'on oublie le passage à niveau de Dippach Gare! En moyenne, en semaine, fermé près de 40 minutes par heure! Une grande partie des travaux de contournement a été effectuée il y a déjà 5 ans++, mais un ancien haut fonctionnaire de l'Etat refuse de signer le dernier acte parce que l'Etat lui devrait encore de l'argent! Il faut faire l'exercice : calculer le temps que dure la fermeture et la réouverture des barrières pour laisser passer des petits trains régionaux : c'est en moyenne 5 minutes! A Sterpenich, la ligne internationale Bxl/Lux/Bâle les barrières se ferment 70secondes.CQFD

  • nico le 15.12.2017 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci update Info sur la France la conductrice a indique que les barrières étaient levées et pas de signal sonore ni lumineux voila.

    • damien le 16.12.2017 07:14 Report dénoncer ce commentaire

      çà m est arrivé fin septembre à Peltre...pas de clignotant,barrière levée, je passe, pour voir de l autre coté la barrière baissée et des voitures à l arrêt !!! le train est passé peu après.

  • Êtreprudent le 15.12.2017 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Même si les barrières sont ouvertes, je regarde quand même au cas où.

    • Pasconfiance le 15.12.2017 17:07 Report dénoncer ce commentaire

      Moi aussi je regarde aux barrières ouvertes. Idem pour les priorités à droite quand c'est moi qui l'ai car il y a toujours des conducteurs qui ne s'arrêtent pas quand ils n'ont pas la priorité!