Au Luxembourg

23 février 2021 10:00; Act: 23.02.2021 10:16 Print

Moins de monde à la piscine, les nageurs ravis

DIFFERDANGE - Après une fermeture, fin novembre, la piscine Aquasud accueille de nouveau du public, ce qui fait des heureux.

storybild

Les piscines du Luxembourg ont pu rouvrir le 11 janvier dernier, avec une capacité d'accueil limitée

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est bien organisé, la réservation est facile», se réjouit Laurent 40 ans, qui profite de sa pause déjeuner pour venir se dépenser dans l'eau. Depuis que la piscine Aquasud à Differdange a rouvert ses portes, le 13 janvier, les adeptes du bassin doivent réserver des créneaux horaires pour aller nager. «Au vu du contexte actuel, c’est plus sécurisant», poursuit Laurent.

Ce nouveau mode de fonctionnement semble en effet satisfaire le plus grand nombre. «C’est le top, on ressent qu’il y a moins de monde», constate Andrew, 32 ans, qui se rend à la piscine trois à quatre fois par semaine. «La limite est de trois nageurs par couloir, donc 18 personnes maximum dans le bassin de 25 mètres», précise Cristel Lopes, assistante de direction d’Aquasud.

«C’est bien, on est peu nombreux, il y a de la distanciation»

«C’est bien, on est peu nombreux, il y a de la distanciation», confirme Laurence, 67 ans, ravie d’avoir pu reprendre les cours d’aquafitness et d’aquabike, également sur réservation. Alors que «c'était plutôt calme au début», Cristel Lopes constate qu' «aujourd'hui, la majorité des créneaux sont complets, surtout ceux du matin et du soir».

«Quant à ceux du dimanche pour les familles, je n'en parle pas!», ajoute-t-elle. Les nageurs disposent de plages horaires d’une heure trente, temps de change compris. Cela demande «une certaine organisation», selon Nicolas, 25 ans, qui a dû réduire son nombre d'entraînement hebdomadaires, mais qui estime que c'est un «moindre mal».

(Inès Mangiardi/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • waatekaabes le 23.02.2021 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    ils doivent porter le masque en nageant?

  • Cindy le 23.02.2021 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, moi travaillant en hôtellerie n as pas le droit de travaillé salaire a 80% qui pour des salaires de petit travailleurs n est pas énorme! Et après les gens peuvent allé à la piscine alors que dès autres doivent faire des efforts pour survivre

  • U Corsu le 24.02.2021 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Égoïsme quand tu nous tiens ...

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 24.02.2021 15:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les piscines seront reservees aux politicians qui savent nager... le vide s‘accroitra...

  • Pipo le 24.02.2021 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je fais des longueurs dans ma baignoire. L'eau est bien chaude et aucun risque de choper le Covid!

  • Luxe le 24.02.2021 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    L'avantage d'avoir une piscine chez soi.

  • Prosdelanatation le 24.02.2021 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    La natation activité du futur. Avec la prolongation du chômage partiel jusqu'à fin juin la natation aura bientôt le succès longtemps désiré. Je propose qu'on rouvre aussi les patinoires pour favoriser la pratique du curling, autre sport en manque de notoriété largement méritée.

  • DrPiscine le 24.02.2021 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    C'est trop fun cette façon d'évaluer les risques, genre le virus se perd dans les grands espaces et ne peut donc plus t'infecter. Et ça dans une piscine qui réunirait justement, d'après les spécialistes, les conditions de chauleur et humidité propices à une plus grande propagation de ce genre de virus. Continuez à faire n'importe quoi, c'est vrai qu'aller à la piscine c'est la top activité dont on a besoin en ce moment.