Santé au Luxembourg

13 janvier 2017 07:00; Act: 13.01.2017 11:35 Print

Les hôpitaux toussent, la grippe pas seule en cause

LUXEMBOURG - La grippe est là, mais les hôpitaux font surtout face à un afflux de patients pour d’autres pathologies de saison.

storybild

Les hôpitaux sont pris d’assaut cet hiver. Mais la grippe n’est pas seule responsable. Les détresses respiratoires sont fréquentes.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

L’épidémie de grippe est particulièrement virulente en ce début d'année. Et le vaccin a l’air moins efficace que les années précédentes. Pour autant, si les hôpitaux font face à un surcroît d’activité, ce n’est pas uniquement à cause du virus.

Dans les hôpitaux du Grand-Duché, on observe une légère augmentation de la fréquentation des urgences. «Jusqu’à présent, on n’a que peu de cas de grippe, pas plus que d’habitude en tout cas. Cependant, nous prenons en charge un nombre élevé de personnes âgées avec des polypathologies et souffrant par exemple de surinfections bronchiques qui engendrent des hospitalisations», explique Michel Nathan, le directeur général du CHEM dans le Sud.

«Nous avons énormément de boulot»

Au CHL, on constate «beaucoup plus de bronchites et de pneumonies». Au Centre hospitalier du Nord, les services sont très chargés, «mais pas vraiment à cause de la grippe», fait-on savoir.

À l’Hôpital Kirchberg, «les services sont saturés, nous avons énormément de boulot, mais ce n’est pas forcément lié à la grippe. Nous avons 25% d’hospitalisations supplémentaires», témoigne ainsi le Dr Émile Bock.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chalie le 13.01.2017 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de personnel soignant, ce ne serait tout de même pas du luxe.

  • La torture des infirmières. le 19.01.2017 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Avec la pression financière exercée par ce gouvernement, aboutissant à la diminution du nombre d'infirmière par patient, ma femme infirmière qui travaille au CHL, n'a plus le temps de s'occuper convenablement des patients donc de vous, lecteur de cet article. Elle n'a même plus le temps de manger à midi. C'est de la torture !

  • Mushel71 le 13.01.2017 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'avis qu'il faudrait répandre le réseau de maison médicale

Les derniers commentaires

  • La torture des infirmières. le 19.01.2017 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Avec la pression financière exercée par ce gouvernement, aboutissant à la diminution du nombre d'infirmière par patient, ma femme infirmière qui travaille au CHL, n'a plus le temps de s'occuper convenablement des patients donc de vous, lecteur de cet article. Elle n'a même plus le temps de manger à midi. C'est de la torture !

  • Mushel71 le 13.01.2017 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'avis qu'il faudrait répandre le réseau de maison médicale

  • Norah le 13.01.2017 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les hopitaux et cliniques du Grand-Duché sont de plutôt bonne qualité. Le personnel est excellent. C'est plus l'attitude des patients qui est source de stress.

    • Dany le 13.01.2017 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pas faux, il y en a qui sont vraiment lourds.

  • Chalie le 13.01.2017 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de personnel soignant, ce ne serait tout de même pas du luxe.

  • Doc Hippocrite le 13.01.2017 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    Toux chronique suite à l'inhalation permanente de particules fines générées et émises par vos installations de chauffages et par les moteurs de vos véhicules.