Automobile

08 avril 2019 08:00; Act: 08.04.2019 11:31 Print

CAR Avenue veut grandir en s'internationalisant

ROESER - Avec l’acquisition d’ITAL Group en Belgique, CAR Avenue compte plus de 80 concessions.

storybild

Au Luxembourg, CAR Avenue commercialise Nissan, Toyota, Kia, Peugeot et Citroën. (photo: Editpress/© Editpress/fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Installé à Roeser, le groupe automobile CAR Avenue poursuit son développement à l'étranger. Après le rapprochement en février avec le Groupe Andreani en Alsace, il annonce la reprise du belge ITAL Group, concessionnaires Nissan et Toyota de Wavre, Waterloo, Nivelles et Perwez, dans le Brabant wallon.

«Cette acquisition est le fruit du rapprochement des familles Nobile (ITAL Group) et Bailly (CAR Avenue). Mario et Giuseppe Nobile passent le flambeau au fils de Giuseppe, Gianni Nobile, qui reste dans les affaires en tant que directeur de la plaque Nissan/Toyota pour le Groupe CAR Avenue en Belgique», explique CAR Avenue.

Ces quatre concessions génèrent un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros, emploient une équipe performante de 79 collaborateurs et commercialisent chaque année quelque 1 500 véhicules neufs (800 Toyota et 700 Nissan) et 1 200 occasions.

80 concessions et 2 000 collaborateurs

Depuis 2006, CAR Avenue poursuit une stratégie de croissance impressionnante. Sous l’impulsion de son président, Stéphane Bailly, le groupe est ainsi passé de douze concessions situées en Moselle et en Meurthe-et-Moselle (France) à 72 sites dans toute la région Grand Est, au Luxembourg et en Belgique.

Avec l’acquisition d’ITAL Group, CAR Avenue comptera désormais plus de 80 concessions et plus de 2 000 collaborateurs sur les trois pays. Il commercialisera 61 000 véhicules neufs et d'occasion, réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 1,5 milliard d’euros en année pleine.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bravo mais ... le 08.04.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable la dimension de la société, et pas de problème de monopole bien ^sur, pourtant où peut aller le client pour faire jouer la concurrence désormais ?

  • Driss le 08.04.2019 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Par exemple si vous voulez acheter Mercedes vous allez au garage de La maxe et pour négocier vous allez au garage de Reims. Deux groupes différents. Deux devis différents.

  • René le 08.04.2019 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    Attention, depuis plusieurs années, à Metz la satisfaction client pousse les acheteurs vers Renault, bien plus proche du client...

Les derniers commentaires

  • Nomi le 08.04.2019 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Photo, une Infiniti : Mais Infiniti se retire du marché européen !

  • bopa le 08.04.2019 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est le future Sponsor de la Jeunesse Esch????

  • René le 08.04.2019 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Qu' il fassent redémarer l' usine SAAB, car je ne me vois pas à acheter un autre véhicule si ce n' est pas une SAAB.

    • Nomi le 08.04.2019 18:18 Report dénoncer ce commentaire

      Si plus de voitures SAAB, mais ils construisent tjrs les avions de chasse !

  • Voilà le 08.04.2019 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Regardez "D'ieteren" en Belgique. C'est un géant coté en bourse de Bruxelles (effectif ± 28000 personnes)

  • vroom le 08.04.2019 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    cela me semble devenir un joli monopole, de quoi tirer les prix vers le haut vu qu'il n'y aura plus de concurrents

    • Réaliste le 08.04.2019 12:53 Report dénoncer ce commentaire

      Une concurrence au sein d'une meme marque entre concession ? Car ils ont BMW, alors on peut faire jouer Audi et Mercedes qui sont hors groupe. Peugeot, on peut faire jouer citroen et renault...Alors pour moi un monopole est d'avoir l'exclusivité d'un produit. Hors ici ce n'est pas le cas, ils achetente des concessions pour etre sur l'ensemble des segments du marché.