Au Luxembourg

15 novembre 2017 11:20; Act: 15.11.2017 14:48 Print

Aucune coalition n'emballe vraiment les électeurs

LUXEMBOURG - La combinaison de gouvernement CSV-LSAP reste la moins impopulaire auprès des électeurs luxembourgeois, selon un sondage du «Tageblatt».

storybild

Qui pour gouverner le pays après 2018? Aucune coalition n'enthousiasme vraiment les électeurs... (photo: Editpress/Isabella Finzi)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Qui doit gouverner les pays après les élections législatives? Selon un sondage du Tageblatt publié ce mercredi et réalisé auprès de 827 électeurs, aucune coalition potentielle n'enthousiasme vraiment les Luxembourgeois. En moyenne, quelle que soit la combinaison de partis politiques proposée, un sondé sur cinq se dit «sans opinion». En outre, aucune coalition potentielle ne recueille une majorité de «oui». La seule à trouver grâce, de manière toute relative, aux yeux des électeurs, est la classique coalition CSV-LSAP. À la question de savoir si les deux partis doivent composer le gouvernement, 39% des sondés répondent «oui» et 39% disent «non». Match nul, donc.

La coalition CSV-Déi Gréng recueille elle 37% de «oui» et 44% de «non», quand un gouvernement CSV-DP a droit aux faveurs de 34% des sondés, contre 46% qui s'y opposent. Quant à la possibilité d'un gouvernement CSV-ADR, c'est la moins populaire, avec 61% de «non» et 19% seulement de «oui». Les coalitions sans le CSV ne sont pas très populaires non plus. Une reconduction du gouvernement (DP, LSAP et Déi Gréng) actuel n'est approuvée que par 35% des sondés, 45% sont contre. La même en y ajoutant Déi Lénk est rejetée par 59% des sondés, seuls 23% y étant favorables.

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ives le 15.11.2017 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Vu que le Tageblatt est organe du LSAP on doit relativiser cette statistique; bientôt il y en aura une du Lëtzebuerger Journal disant que les Luxbg. veulent CSV-DP; et qui sait la Zeitung serait même capable de voir une coalition CSV-Parti communiste! Il faut arrêter ces conneries!

  • Filax le 15.11.2017 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    CSV-LSAP? Drôle, parmi tous ceux que je connais ou avec qui je parle sont radicalement contre le LSAP!

  • Marginal le 15.11.2017 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    La politique actuelle, n'emballe personne(s)

Les derniers commentaires

  • Anna List le 16.11.2017 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    . Le CSV n'aura pas la majorité absolue, ni le gouvernement actuel! Aucun parti ne veut faire une coalition avec le CSV, donc le pays sera ingouvernable!

    • Gromper le 16.11.2017 16:37 Report dénoncer ce commentaire

      ça sera le CSV qui gagnera et en majorité absolue, les gens ont voulu essayer autre chose et ils ont été misérablement déçus, donc il préfèrent revenir à l'ancien "mode"

  • @luxo le 15.11.2017 19:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les élus représentent toutes les personnes de nationalité luxembourgeoise étant donné qu'il s'agit d'élections nationales. Ce n'est pas la résidence qui confère la qualité d'électeur mais bien la nationalité. Un luxembourgeois habitant à l'étranger peut donc voter. Tous les résidents étrangers peuvent par ailleurs adopter la nationalité luxembourgeoise après un certain temps et ainsi participer aux élections. Ceux qui ne sont pas près à faire ces démarches (on l'a vu lors des élections communales) ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Les étrangers disposent qu'en même de droits plus qu'équitables au Lux. Allez voire dans les pays du golfe si les expats y ont le droit de vote ou ne serais-ce que la possibilité d'acquérir la nationalité

  • Consulting le 15.11.2017 18:26 Report dénoncer ce commentaire

    Normal. Prenez l'exemple d'un ado : à 20 ans après avoir redoublé 2 fois il va tenter le bac avec près de 4000€ d'alloc annuelles. Si a 20 ans il est étudiant ce sera... la moitié !!! Et des exemples comme ceux-ci il en y a pléthore.

    • Lulu le 16.11.2017 08:31 Report dénoncer ce commentaire

      effectivement il n'aura plus les "allocs" mais 2000 de bourses. C'est incompréhensible et çà n'incite pas à l'éducation supérieure, mais il y a pire comme exemple farfelu

  • Marginal le 15.11.2017 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    La politique actuelle, n'emballe personne(s)

  • RHO le 15.11.2017 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois pas ce que Gambia a fait du mal? Nous sommes tous dans une meilleure situation que le reste de l’europe! Avec l’adaptation des impôts,les différents congés pour les parents, séparation État-Eglise surtout dans les écoles, mariage pour tous, investissements record, livres scolaires gratuits, crèches gratuites etc.... n’est ce pas mieux??! Je comprend pas ce que les gens veulent??!?

    • Nicole le 15.11.2017 17:21 Report dénoncer ce commentaire

      Vous ne voyez pas?