Au Luxembourg

06 février 2019 20:23; Act: 07.02.2019 09:46 Print

Un nouvel acteur dans le contrôle technique

LORENTZWEILER - Après la SNCT et Dekra, un nouvel opérateur pour le contrôle technique se crée. La Luerenzweiler Kontroll Statioun ouvrira en avril ou en mai.

storybild

Les travaux sont en cours pour la Luerenzweiler Kontroll Statioun qui ouvrira en avril ou en mai.

Sur ce sujet
Une faute?

«Le contrôle technique est offert par deux sociétés (NDLR: la SNCT et Dekra) et la procédure d'agrément d'un troisième opérateur est en cours», ont tenu à souligner deux ministres, interrogés sur la hausse des prix de la SNCT. Selon nos informations, le troisième opérateur, Luerenzweiler Kontroll Statioun, ouvrira ses portes au courant du mois d'avril ou au début du mois de mai, 32, route de Luxembourg, à Lorentzweiler.

«La date n'est pas encore arrêtée», confie Allain Dasthy, directeur associé dans cette entreprise. Président de l'Ordre des experts automobiles et à la tête d'un bureau d'expertises, Allain Dasthy caressait ce projet depuis neuf ans. «J'ai monté un dossier à partir de 2010, mais il ne s'est pas concrétisé à l'époque. Mais j'ai persisté», raconte le chef d'entreprise, qui s'est adjoint les services de l'ancien patron de la SNCT, Armand Biberich, directeur associé dans cette nouvelle aventure.

«Logiquement, les différents appareils utilisés dans le cadre des contrôles seront mis en place à la fin du mois de février», précise Allain Dasthy, qui prévoit d'embaucher une vingtaine de personnes in fine, «mais dix au démarrage». «Les tarifs sont en cours d'élaboration», dit Armand Biberich. «Nous ne bénéficions pas de subsides de l'État et il faut couvrir nos frais. Nos tarifs seront corrects. Plus hauts que les 37,50 euros de la SNCT avant l'augmentation, mais largement en dessous des 59 euros de Dekra».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • moien le 07.02.2019 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne ne s'étonne de cet emplacement ? en tant que résident de cette commune, je trouve scandaleux ce bâtiment, construit dans une zone résidentielle. Les habitants n'ont pas été avertis de cette construction, la procédure comodo-incomodo n'a pas été respectée ...... Mais il suffit de faire ce qu'il faut... et tout est possible . Et tant pis pour les habitants du quartier !

  • Soeia le 07.02.2019 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme par hasard augmentation de la snct et puis le lendemain on nous annonce l ouverture d'un concurent...

  • Diabolicus le 07.02.2019 15:44 Report dénoncer ce commentaire

    Ha ha si vous croyez que la multiplication des opérateurs va faire baisser les prix, vous vous trompez. La privatisation s’accompagne toujours (même si ce n’est pas immédiat) de hausses des prix, qui ne s’arrêteront jamais.

Les derniers commentaires

  • sama le 09.02.2019 12:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais le contrôle sera seulement valable au Portugal Il n’y a pas de convention entre les pays de UE

  • jempy le 08.02.2019 06:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on a le bras long, et suffisamment de billets dans sa poche, on peut construire ce qu'on veut . Un contrôle technique dans une zone d'habitation, juste à côté de votre maison, du jardin ou joue vos enfants .... Alors que ce genre de bâtiment devrait être dans une zone industrielle, loin des maisons ....et ce n'est pas la place qui manque ..... mais bon les pots de vin ont toujours existés ......

  • ITA le 07.02.2019 22:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez Dekra on est quand-même superbien accueilli, et ils sont éfficaces, professionnels, corrects, souriants, et surtout accueillant ! Alors ça vaut bien le prix !

  • lulu le 07.02.2019 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on fait ce qu'il faut .... quelques billets bien distribués, et bien on peut construire ce qu'on veut, ou on veut . Et tant pis pour les voisins, la tranquillité du quartier ...... Qui voudrais vivre à côté d'un tel bâtiment, avec ses grandes cheminées pour que les gaz puissent s'échapper..... bravo la commune ...... pas de boulangerie, pas de pharmacie ..... mais un contrôle technique et l'achat de canabis récréatif, tout v a bien !

  • Oh Mam le 07.02.2019 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Bonne nouvelle, vous croyez sérieusement qu'on gagne du temps en allant là-bas ?