Projet au Luxembourg

25 octobre 2020 08:00; Act: 24.10.2020 18:50 Print

20 ans de chantier pour faire revivre la friche industrielle

ESCH-SCHIFFLANGE - Un vaste projet urbain va bel et bien voir le jour là où l'acier a coulé pendant 144 ans. 10 000 personnes redonneront vie à une actuelle friche.

storybild

L'ancien site industriel qui va être revalorisé fait 61,16 hectares, dont 91% sont situés sur le territoire d'Esch-sur-Alzette et 9% sur celui de Schifflange. (photo: Cobe Architects)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien site industriel d'Esch-Schifflange va bel et bien devenir un nouveau quartier urbain qui pourra accueillir, à terme, «plus de 10 000 personnes». Une réunion, organisée vendredi au ministère de l'Aménagement du territoire, à laquelle participaient des membres du gouvernement, des communes concernées et d'ArcelorMittal, a définitivement validé le projet qui alimente les échanges depuis 2016. Quatre années nécessaires pour boucler l'étude de faisabilité sur ce site de 61,16 hectares, dont 91% sont situés sur le territoire d'Esch-sur-Alzette et 9% sur celui de Schifflange. 87,1% du site est propriété d'ArcelorMittal, le reste de l'État luxembourgeois.

La reconversion est confiée à la société de développement Agora, déjà en charge du site de Belval. Et c'est le projet porté par les Danois de Cobe Architects, associés à Urban Agency, Urban Creators et au bureau d'ingénieurs-conseils luxembourgeois Luxplan, qui a été retenu. 30% des logements créés sur ce site classé «grande envergure» devront être «abordables». Le quartier sera pensé de manière à limiter l'utilisation de la voiture, en favorisant la mobilité douce et les transports publics: «Un arrêt du tram rapide qui reliera à l'avenir la Cloche d'Or à Belval, ainsi qu’un arrêt de train et une correspondance avec la future ligne BHNS (Bus à haut niveau de service) sont prévus».

La construction prendra «une vingtaine d'années»

La construction progressive de ce nouveau quartier prendra «une vingtaine d'années». Si la moitié du site sera consacrée au logement, le reste pourra accueillir des activités professionnelles, des écoles et un lycée. «Des éléments remarquables de l'architecture industrielle, qui reflètent l’histoire du site, seront également intégrés et appelés à donner une identité singulière au contexte urbain», soulignent les porteurs du projet. «Un nouveau quartier urbain, destiné aux générations futures, sur le lieu même où l'acier a coulé pendant 144 ans», s'est ému Michel Wurth, président du conseil d'administration d'ArcelorMittal Luxembourg, à l'issue de la réunion vendredi.

La confirmation de la revitalisation de cette friche industrielle est un soulagement pour les communes de Schifflange et d'Esch-sur-Alzette. Et un projet fort sur le plan économique, social et urbain qui doit profiter, plus largement, au sud du pays. Aucun calendrier précis sur un lancement des chantiers n'a pour l'heure été communiqué.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 25.10.2020 11:11 Report dénoncer ce commentaire

    Un quartier urbain, avec des aires de jeux et de nature, où au fil du temps remonteront les innombrables particules de pollution qui s'y sont accumulées pendant 144ans.

  • Pierre le 25.10.2020 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je veux bien croire que M.Michel Wurth était ému en voyons que des générations futures n'auront plus une économie basé sur la production mais sur des services. En plus vivre avec le fait d'avoir vendu son âme au diable et d'être devenu la marionette "dit oui" de la famille Mittal ne doit pas être facille à vivre. Mais voilà au moins il a mi sa famille à l'abri financier pour quelques générations.

  • livingMan le 25.10.2020 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ecolo : d’accord avec vous mais Malheureusement, je ne pense pas que cultiver cette terre soit une très bonne idée. Il faudra bien 20 ans , l’objectif est de vendre cette terre polluée au générations futures qui viennent de naître et qui ne connaîtrons pas ce qui a occupé le terrain pdt 144ans.

Les derniers commentaires

  • rené sance le 25.10.2020 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne peuvent pas garder ces terrains pour réinstaller d’autres entreprises vu que c’est à proximité des voix de chemins de fer ?

  • Bennythegreat le 25.10.2020 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suis d’accord avec Le Wiltzois, déjà 11 ans qu’il est prévu de réhabiliter le site Eurofloor. Bcp de débat, mais pas d’action!!

  • toutfaux le 25.10.2020 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais enfin .. c’est pas d’une centrale nucléaire dont on parle ...

  • luis le 25.10.2020 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Mr Pierre c,est très justement la vérité le luxembourg à vendu les terrains qui appartenait aux communes esch kayl et schifflange au indiens c,est bien dommage encore des sociétés boîte aux lettres impliqués dans le projet.

  • livingMan le 25.10.2020 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ecolo : d’accord avec vous mais Malheureusement, je ne pense pas que cultiver cette terre soit une très bonne idée. Il faudra bien 20 ans , l’objectif est de vendre cette terre polluée au générations futures qui viennent de naître et qui ne connaîtrons pas ce qui a occupé le terrain pdt 144ans.