Stations d'épuration non conformes

30 avril 2014 16:50; Act: 30.04.2014 16:56 Print

20 millions d'euros en plus pour la gestion de l'eau

LUXEMBOURG - Suite au rapport de la Cour des comptes, le ministère de l'Environnement estime qu'il y a urgence à mettre en conformité les eaux usées, mais que tous les moyens ont été mis en place.

storybild

Station d'épuration de Heiderscheidergrund. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les retards évoqués par la Cour des comptes sont dus à une mauvaise gouvernance des eaux usées dans les années 90. Il y a évidemment une urgence à rattraper ces retards, mais toutes les dispositions ont été prises par le gouvernement actuel», explique André Weidenhaupt, premier conseiller au sein du ministère de l'Environnement, contacté ce mercredi par L'essentiel. Dans un rapport publié lundi, la Cour des comptes a en effet constaté une accumulation des retards concernant notamment le taux d'azote dans les eaux usées et la modernisation des stations d'épuration.

Elle a également rappelé que «pendant des décennies, les autorités compétentes n’ont pas réagi efficacement face à l’urgence de s’investir davantage dans des mesures de protection et de traitement des eaux usées» et que le pays a déjà été condamné à une amende de 2 millions d'euros en novembre dernier. Lors d'une conférence de presse organisée ce mercredi matin, la ministre Carole Dieschbourg a notamment annoncé que deux stations n'étaient toujours pas en conformité, celle de Bonnevoie, qui devrait l'être d'ici début 2016, et celle de Bleesbruck, dont la mise aux normes est prévue début 2018.

«En 2013, le Fonds pour la gestion de l'eau s'élevait à 50 millions d'euros. En 2014, il sera de 70 millions, soit 20 millions de plus. Il y a également d'autres moyens de financement, comme la directive cadre de l'Union européenne, qui prévoit 1,2 milliard entre 2009 et 2027», précise André Weidenhaupt. Seul point noir, ces retards vont-ils engendrer des surcoûts et à hauteur de combien? «L'administration de la gestion de l'eau doit se réunir fin décembre, afin de savoir s'il faut revoir cette somme, mais pour le moment nous n'avons pas de chiffre exact», conclut le conseiller.

(NS/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • SIDEN le 05.05.2014 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Voici la prise de position du SIDEN:

  • Vindulux le 30.04.2014 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes peu concerné par la pollution de nos rivières, car elles se jettent dans les cours d'eau de pays voisins. Chaque communes dépenser des dizaines de millions pour 11 joueurs de ballon. Combien de stations d'épurations peut'on construire pour le prix de tous ces stades, édifices public... pourtant ces installations sont indispensable à tous les habitants. Nous sommes un des pays le plus riche du monde et nous polluons plus que les pays du tiers monde.

  • Sinbad le 30.04.2014 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Oh là là 150.000 frontaliers font caca dans la Pétrusse! (voir encadré) Voilà qui va encore déchainer les passions.

Les derniers commentaires

  • SIDEN le 05.05.2014 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Voici la prise de position du SIDEN:

  • R.Sch le 01.05.2014 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    Installer un tram est plus importemps aux yeux des verts que la gestion de l'eau,eux boivent du c... et se lavent dans le lait d'.... comme clèopatra

  • PUBLIC le 30.04.2014 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien ça, ont payent une fortune pour l'eau usé dans nos facture !! Alors ou va cet argent, il y a des communes ou autres qui se remplisse les poches. Alors on dit il faut économisé!!!

  • Vindulux le 30.04.2014 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes peu concerné par la pollution de nos rivières, car elles se jettent dans les cours d'eau de pays voisins. Chaque communes dépenser des dizaines de millions pour 11 joueurs de ballon. Combien de stations d'épurations peut'on construire pour le prix de tous ces stades, édifices public... pourtant ces installations sont indispensable à tous les habitants. Nous sommes un des pays le plus riche du monde et nous polluons plus que les pays du tiers monde.

  • Sinbad le 30.04.2014 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Oh là là 150.000 frontaliers font caca dans la Pétrusse! (voir encadré) Voilà qui va encore déchainer les passions.