Analyses ADN

01 septembre 2017 11:46; Act: 07.09.2017 18:32 Print

Le loup est bel et bien de retour au Luxembourg

HOLZEM - Les résultats ADN ont démontré que l’attaque d’un troupeau à Holzem, le 15 juillet dernier, est bien l’œuvre d’un loup.

storybild

Le 5 juillet dernier, à Leudelange, un agriculteur a pris une photo de ce qui ressemble à un loup. (photo: Gaston Origer)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Les analyses ont démontré que l’animal qui a égorgé les moutons est clairement un loup», a indiqué vendredi l’administration de la Nature et des Forêts dans un communiqué. Il s’agit du loup qui vit principalement dans les Alpes françaises et italiennes. Ce type d’animal a également été aperçu dans les Vosges, en Lorraine et en Rhénanie-Palatinat.

C’est la première fois depuis 1893, soit depuis 124 ans, que des traces de loup sont observées au Luxembourg. L’administration de la Nature et des Forêts a indiqué ne pas savoir si l’animal était toujours sur le territoire luxembourgeois.

Plan d'action

Le 15 juillet, le troupeau de Robert Ruden était attaqué: sur les quatorze bêtes, seules quatre ont survécu. «En 50 ans de métier, je n’ai jamais vu une chose pareille», avait confié l'éleveur à L'essentiel.

Parce qu'il est aujourd'hui avéré qu'il s'agit bien d'une attaque de loup, celui-ci sera dédommagé à hauteur de 100% comme le prévoit le plan d'action développé en début d'année. Le loup est une espèce protégée depuis 2016 au Luxembourg.

C'est un loup de ce type qui a refait surface au Grand-Duché Photo de Vincent Vignon

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 01.09.2017 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    A cause d'histoires souvent imaginaires, certaines personnes ont peur du loup. Soyons intelligents et laissons cet animal vivre en paix.

  • Stef le 01.09.2017 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    On rappellera que dans la nature, il n'y a pas de notion de propriété. Il faut vivre avec. Le loup tue pour se nourrir et pas par plaisir.

  • Lanz le 01.09.2017 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère au moins que l'homme laisse vivre cet animal tranquille et qui n'essaye pas de le tuer.

Les derniers commentaires

  • Patricia S le 03.09.2017 21:42 Report dénoncer ce commentaire

    Que des commentaires réalistes et gentils. Merci.

  • realite le 02.09.2017 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si je le vois j irais lui donner quelques croquettes

  • petitevoix le 02.09.2017 15:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il pourrai avoir un programme pour laisser en liberté une chèvre ou un mouton avec un collier électronique pour que le loup il mange sans souci et il ne se prendra pas au bétail

  • realite le 02.09.2017 01:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La planète n a pas de frontière pour lui , il est aussi chez lui au Luxembourg , bienvenue à lui

  • anaya le 01.09.2017 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bonjour le tourisme au Mullerthal.les gens ils ont peur de se balader tranquillement avec ses enfants dans ce beau pays. faites quelque chose svp et mettez ce pauvre animal dans un lieu sûr pour et pour nous . vive le Luxembourg

    • Pibou le 02.09.2017 11:03 Report dénoncer ce commentaire

      N'oubliez pas qu'en France les chiens domestiques tuent en moyenne près de 2 personnes par an.. "Se balader tranquillement avec ses enfants dans ce beau pays" ne justifie pas l'éradication d'une espèce.

    • marie ange le 02.09.2017 16:41 Report dénoncer ce commentaire

      le loup ne s'attaque pas à l'homme