Visite luxembourgeoise

11 septembre 2019 21:45; Act: 12.09.2019 09:20 Print

En Palestine, Asselborn a étrillé Netanyahu

LUXEMBOURG/RAMALLAH – Lors de sa visite dans les Territoires palestiniens, le ministre des Affaires étrangères a évoqué les déclarations du Premier ministre israélien.

storybild

Jean Asselborn a notamment rencontré Mahmoud Abbas. (photo: SIP)

Sur ce sujet
Une faute?

Jean Asselborn (LSAP) a terminé mercredi la première journée de sa visite au Moyen-Orient, en Palestine. Les initiatives internationales pour la paix, la lutte contre l’escalade de la violence et l’aide humanitaire ont bien sûr été évoquées par le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, comme l’a indiqué le gouvernement, mercredi soir.

La visite du ministre est tombée exactement au moment où le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé sa volonté d’annexer une partie de la Cisjordanie. Une déclaration qualifiée «d’inacceptable» par Asselborn. «Si cette annonce était mise en œuvre, cela signifierait la fin du processus de paix et des efforts visant à régler le conflit israélo-palestinien sur la base de la solution à deux États», a déclaré le Luxembourgeois, qui met les propos sur le compte de la campagne électorale actuelle dans l’État hébreu: «J'espère qu'après les élections en Israël, il y aura une période de réflexion et que le respect du droit international sera réaffirmé».

Dans les Territoires palestiniens, le ministre a notamment rencontré le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ainsi que Nidal Foqaha, directeur exécutif de la Coalition palestinienne pour la paix et Nickolay Mladenov, coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient.

(jg/L'essentiel)