Accident à Dudelange

16 février 2017 09:26; Act: 16.02.2017 14:52 Print

«La 2e boîte noire n'a pas encore été retrouvée»

LUXEMBOURG - 48 heures après la collision de deux trains à Dudelange, la direction des CFL a tenu à faire le point sur la situation.

Marc Wengler, directeur des CFL, fait le point.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Deux jours après la collision entre deux trains à proximité de Dudelange, le Société des Chemins de fer luxembourgeois (CFL) a organisé, ce jeudi matin, une conférence de presse à la gare de Luxembourg-Ville. Premier élément confirmé par Marc Wengler, directeur général des CFL: «Que ce soit dans la cabine de signalisation ou le long de la voie ferrée, tous les signaux ont fonctionné correctement».

Peut-on dès lors parler d’une erreur humaine? «Le fait de ne pas respecter un signal peut amener à cette conclusion», a affirmé Marc Wengler au micro des journalistes. «Des systèmes de sécurité auraient pu arrêter le train de voyageurs. Ce train était équipé du nouveau système ECTS très performant, mais celui-ci n’était pas actif car ce train prenait la direction de la France où le système n’est pas encore homologué».

Deux voies différentes

«L’enquête est toujours en cours et on ne sait pas encore dire ce jeudi, si l’actuel système de freinage Memor II+ a fonctionné correctement», a reconnu Marc Wengler. «La 2e boîte noire qui était à l’avant du train de voyageurs n’a pas encore été récupérée. Cette boîte noire nous donnera des indications sur la vitesse du train et les dernières manipulations du chauffeur».

Bien avant l’accident, les deux trains circulaient sur deux voies différentes. Au moment de l’impact, le train de marchandises venait d’amorcer un changement de direction vers Bettembourg et par conséquent se trouvait sur la même voie que le train de voyageurs. Ce dernier a été percuté 350 m au-delà du signal d’arrêt où il aurait dû être immobilisé.

A quand la reprise du trafic?

Au niveau des victimes de cet accident ferroviaire, les CFL ne peuvent actuellement confirmer qu’un seul décès. Celui de Manuel Morales, le conducteur du train de voyageurs, entré au sein de la société en 2001 «à la carrière irréprochable jusqu’ici». «L’accompagnatrice de train est légèrement blessée et l’autre conducteur, un agent français de la SNCF devrait sortir de l’hôpital ce jeudi après-midi», a confirmé Marc Wengler. «Pour l’instant, on ne sait pas s’il y a encore d’autres victimes».

Quant au trafic ferroviaire sur cette ligne, il ne devrait pas reprendre avant dimanche soir. «Les dégâts sont importants et on ne peut pas encore dire que les trains rouleront dès lundi. On le précisera rapidement dès que possible», a souligné Marc Wengler. «Les travaux d’enlèvement du matériel sont en cours et les pièces de remplacement sont déjà sur place pour tenter de gagner du temps».

Marc Wengler, directeur général des CFL, explique le système ECTS, qui n'était pas actif dans le train de voyageurs:

Marc Wengler, donne des détails sur le nettoyage des voies et la reprise de la circulation:

Relisez notre live:

11h01

La conférence de presse vient de s'achever. Il est encore trop tôt pour dresser un bilan définitif selon les responsables des CFL. Merci d'avoir suivi ce liveticker. Un récapitulatif à venir sur L'essentiel...

10h58

Les recherches dans les carcasses des trains se poursuivent pour trouver d'autres victimes éventuelles.

10h53

La conférence de presse n'apporte pas plus de précisions sur les raisons de la collision. L'enquête est en cours, seule certitude jusqu'ici: le train de passagers a franchi un signal d'arrêt.

10h50

Le Président du Conseil d'administration des CFL Jeannot Waringo a de son côté tenu à remercier les secours dont l'engagement a été exemplaire. Les travaux de déblaiement se poursuivent et devraient se terminer dans le courant de la journée de vendredi.

10h45

Retour à la conférence de presse sur la collision des trains: le directeur général des CFL Marc Wengler a indiqué que la boîte noire située à l'arrière de la locomotive du train de passagers a pu être récupérée et est en cours d'analyse.

10h35

L'alerte à la bombe à Schiffflange est levée, la commune a indiqué qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

10h30

Selon des informations de la CFL publiées sur le site internet la réouverture de la ligne entre Luxembourg et Thionville est repoussée au lundi 20 février.

10h15

La conférence de presse semble être retardée du fait d'une alerte à la bombe à Schifflange. La circulation des trains de la ligne 60 est à l'arrêt entre Bettembourg et Esch-sur-Alzette.

9h45

Les systèmes de sécurité et de freinage et leur compatibilité entre les lignes luxembourgeoises et françaises seront au centre des préoccupations de la conférence de presse. Le train de voyageurs ayant franchi un signal d'arrêt aurait-il pu être stoppé par un système de freinage automatique? Pourquoi le système ne s'est-il pas enclenché?

9h30

De nombreuses questions restent sans réponse après le grave accident ferroviaire survenu à Dudelange mardi matin. La collision d'un train de voyageurs et d'un train de marchandises a fait un mort et deux blessés. Jusqu'à présent, peu d'éléments ont circulé sur les circonstances du drame, les CFL ayant simplement indiqué que le train de voyageurs avait «franchi un signal d'arrêt».

Les CFL organisent une conférence de presse ce jeudi à 10h à la gare de Luxembourg-Ville. Un rendez-vous à suivre en direct-vidéo sur L'essentiel.

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Benoit le 16.02.2017 11:27 Report dénoncer ce commentaire

    La probabilité d'une collision frontale entre 2 trains est extrêmement faible. La probabilité de deux collisions frontales entre 2 trains, au même endroit et à quelques annés d'intervalle devrait être totalement nulle. Il y a vraiment quelque chose qui cloche à Bettembourg...

  • Nomi le 16.02.2017 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les boites noires se trouvent à l'avant des trains, alors que lors d'un accident cette zone se trouve sous garantie complètement détruite ?????

  • Curieux. le 16.02.2017 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Le train a franchi un signal d'arrêt. N'Est-ce pas ce qui était arrive déjà lors du précédent accident ?

Les derniers commentaires

  • Traintrain le 17.02.2017 23:19 Report dénoncer ce commentaire

    Francky: Ca existe déjà, les trains aujourd'hui ont des zones de déformation programmées comme les voitures qui absorbent une partie de l'énergie et limitent les dégâts. Mais il y a des limites à la physique, 300T lancées à 140kmh (la vitesse à cet endroit) il faudrait 3x la longueur du train...

  • fabilux le 17.02.2017 17:23 Report dénoncer ce commentaire

    bien du mal à retrouver la boîte noire ou alors....????

  • Iskar le 16.02.2017 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    Il est grand temps de construire une nouvelle ligne entre Lux et Hetange réservée aux trains passagers

  • Nomi le 16.02.2017 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les boites noires se trouvent à l'avant des trains, alors que lors d'un accident cette zone se trouve sous garantie complètement détruite ?????

    • pipp le 16.02.2017 18:12 Report dénoncer ce commentaire

      parce que c'est un train. ça roule dans les deux directions.

  • Incroyable !!! le 16.02.2017 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Meme si le traffic reprend Lundi, chose que j'espère. J'ai entendu ce matin à la radio que nos chers controleurs français pourraient faire valoir leurs droits de retrait sous pretexte que la sécurité est mis en doute au Luxembourg. Non mais franchement ????

    • Un controleur à la retraite le 16.02.2017 18:18 Report dénoncer ce commentaire

      C'est peut être mieux que le trafic reprenne en toute sécurité non ? La vie de combien de voyageurs en dépend

    • Incroyable le 16.02.2017 18:26 Report dénoncer ce commentaire

      Pour ceux qui doutaient :