Au Luxembourg

20 mars 2018 09:00; Act: 20.03.2018 09:42 Print

Les secours entrent dans l'ère professionnelle

LUXEMBOURG - Mardi après-midi, les députés valideront la réforme des secours. Elle entrera en vigueur à partir du 1er juillet prochain.

storybild

La réforme veut professionnaliser les activités de secouristes, à l’instar des pompiers de la capitale. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Depuis les années 60, le Luxembourg se base sur le bénévolat (ou le volontariat) pour assurer les services de secours du pays, qu’il s’agisse des sapeurs-pompiers ou des ambulanciers de la Protection civile. Au fil des années, les problèmes de disponibilité des bénévoles n’ont cessé de prendre de l’ampleur. Au point que les responsables des centres de secours du pays ont tiré eux-mêmes la sonnette d’alarme en 2010 en demandant le renforcement des effectifs par des agents professionnels.

La création d’un Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS), qui entrera en fonction dès le 1er juillet, permettra ainsi la professionnalisation progressive des services de secours du Luxembourg. Reste que le volontariat ne disparaîtra pas complètement du paysage. Au contraire, les secouristes volontaires resteront au cœur du dispositif. Ils auront notamment droit à des congés spéciaux afin de pouvoir se former pour leurs missions d’ambulanciers ou de pompiers. Au niveau de l’organisation, le territoire grand-ducal sera découpé en quatre grandes zones de secours, chacune ayant ses spécificités.

Le matériel de secours sera réparti différemment entre les différents centres d’intervention en fonction des risques auxquels ils seront confrontés dans leur zone d’intervention. Un budget de fonctionnement de 100 millions d’euros par an a été retenu par les autorités pour le CGDIS.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Didier le 21.03.2018 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    de l'argent à gaspiller pour payer des pros à attendre.

Les derniers commentaires

  • Didier le 21.03.2018 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    de l'argent à gaspiller pour payer des pros à attendre.