Projet au Luxembourg

04 juillet 2018 16:01; Act: 04.07.2018 16:32 Print

139 millions d'euros pour contourner Bascharage

BASCHARAGE - Les députés ont commencé ce mercredi à examiner le projet de loi sur le financement du contournement de Bascharage. Le chantier doit débuter dans un an.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Le projet avance enfin. Sur la table depuis des années, le contournement de Bascharage, dans le sud du Luxembourg, commence à se concrétiser, après le choix d'un tracé en juillet 2016 et le dépôt d'un projet de loi en mars 2018.

Les députés ont examiné ce mercredi matin le projet de loi pour financer la nouvelle route qui doit désengorger la localité de Bascharage, dans la commune de Käerjeng. L'avenue de Luxembourg, principal axe de Bascharage, est saturée avec jusqu'à 19 000 véhicules par jour. Un chiffre qui monterait jusqu'à 22 500 d'ici 2020 selon les prévisions.

Le coût du projet est estimé à 139 millions d'euros. Un prix qui comprend, outre la route, la construction d'une piste cyclable et de divers ouvrages, comme un passage pour les animaux. Les travaux doivent débuter dans un an, ont indiqué les Ponts et Chaussées aux députés, une fois les différentes études de planification achevées. Le chantier doit durer de 3 à 4 ans. Ce qui laisse présager d'une mise en service du contournement de Bascharage d'ici 2022 ou 2023.

Les députés ont également examiné ce mercredi, lors de la même réunion, le projet de rénovation de la caserne militaire de Diekirch. Celle-ci, datant des années 1950, doit être restructurée pour un coût de 137,2 millions d'euros. Les 27 bâtiments existants doivent être refaits à neuf et sept nouveaux bâtiments doivent sortir de terre, pour une nouvelle cantine, une salle de sport ou encore un hangar pour les véhicules militaires.

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • trends le 04.07.2018 19:54 Report dénoncer ce commentaire

    Aller .. jouons à qui va deviner l'article Essentiel qui va apparaître dans 5 ans ... Ma proposition : " le projet du contournement de Bascharage, initialement estimé à 139 M Eur coûtera en fin de compte 282 M Eur avec une estimation de la date de fin des travaux repoussé de 3 ans ...."

  • hap hap le 04.07.2018 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et que fait on de Petange ?

  • Benny le 04.07.2018 17:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand le contournement d’Ettelbruck, c’est la misère tous les jours! Le gouvernement privilégie toujours le sud et Lux City!!!

Les derniers commentaires

  • lucifer le 05.07.2018 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ choix Justement faire des enfants ça rapporte et pas le contraire...

  • Unicorn le 05.07.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    On en parle depuis les années 90. A l'époque trop cher aussi, les 139 millions de Flux, mdr...

  • Luxo le 05.07.2018 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux, qui s'opposent aux futurs contournements et routes pour permettre aux frontaliers de continuer à venir travailer chez nous, sous prétexte qu'il y aura toujours des bouchons. Je leur propose de délocaliser les emplois à Arlon , Longwy et Thionville. Pour désencombrer les routes, c'est nous, les Luxembourgeois résidents qui devons laisser nos voitures au garage et utiliser les transports en commun et le vélo.

  • Low rider le 05.07.2018 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un rond point au carrefour de la brasserie réglerait déjà beaucoup de problèmes de circulation à Bascharage...

  • bibi le 05.07.2018 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on se le demande ma bonne dame.