Politique au Luxembourg

08 octobre 2019 16:03; Act: 09.10.2019 09:51 Print

L'écologie au cœur du discours de Xavier Bettel

Le Premier ministre a livré mardi son discours sur l'état de la Nation, devant les députés à la Chambre. La protection de l'environnement a occupé une place importante.

storybild

Xavier Bettel a prononcé un discours d'environ une heure devant les députés. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

Sur ce sujet
Une faute?

Le discours sur l’état de la Nation 2019, mardi, a été placé sous le slogan «Pas continuer, mais faire plus». Le premier point important a été le changement climatique, «qu’on ne peut plus raisonnablement mettre en doute», a dit en substance le Premier ministre, Xavier Bettel, devant les députés réunis à la Chambre. «Même le scénario le plus favorable aura des conséquences dramatiques sur notre vie», a-t-il poursuivi.

La part des énergies renouvelables doit passer à 23 ou 25% dans les dix prochaines années. Xavier Bettel s’est également dit confiant dans la possibilité d’augmenter considérablement les capacités en énergies photovoltaïques. Les efforts faits dans le domaine du transport public sont «une autre pièce du puzzle de la réduction des émissions de gaz à effet de serre». Mais le changement climatique ne pourra être endigué sans la coopération de «la Chine, des États-Unis ou des pays en voie de développement», selon lui. Il faut réussir à intégrer ses pays dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le Brexit, «un choix regrettable»

Le changement climatique est également une question sociale, qui a une influence à la fois sur la cohésion et le développement économique. Mais, a estimé Xavier Bettel, le développement économique n’est pas en contradiction avec le respect de l’environnement. L’État accompagne et soutient les entreprises qui suivent le chemin d’un développement durable. Les nouvelles entreprises doivent d’ailleurs se conformer à des règles pour favoriser le développement durable. La coalition travaille actuellement sur une loi ambitieuse sur la protection du climat, a annoncé Xavier Bettel.

Après le défi du climat, Xavier Bettel a évoqué le Brexit, «un choix regrettable», car le Royaume-Uni a toujours été un partenaire important pour le Luxembourg: «Il n’y aura pas de gagnant dans ce dossier». L’absence d’un accord bilatéral, en cas de Brexit dur, pourrait poser de grands problèmes. Xavier Bettel veut en revanche offrir de la stabilité aux ressortissants britanniques qui peuvent continuer à vivre au Luxembourg pendant un an, sans devoir faire de démarches supplémentaires. Xavier Bettel a aussi annoncé qu’il compte préparer le pays de la meilleure manière à un «no deal», même s’il souhaite qu’un accord puisse voir le jour.

Des mesures sur la protection des données

Sur le plan national, Xavier Bettel s’est félicité de la bonne santé des finances publiques, qui permettent de maintenir les investissements à un niveau élevé, ce qui est crucial pour préparer le pays au défi du futur. En 2023, annonce Bettel, le niveau des investissements atteindra plus de trois milliards d’euros.

Avec l’affaire sur les fichiers de la police, Xavier Bettel a été obligé d’évoquer la question de la protection des données. Xavier Bettel a donc rappelé que des efforts sont mis en place pour améliorer les bases légales existantes, afin d’éviter des abus dans la gestion de bases de données. Le chef du gouvernement a proposé que la commission de la protection des données procède à un rapport sur l’état des lieux des applications des règles de la protection des données au sein de l’État. À la fin, Xavier Bettel a évoqué la future réforme fiscale, sans la détailler. Mais il a assuré qu’elle mettra du temps à être entièrement mise en place.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jempi le 08.10.2019 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La plus grande partie de ce qui est consommé en Europe est produit en Chine. Ce n’est pas très juste de simplement dire qu’ils doivent faire des efforts.

  • Mandrake le 08.10.2019 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    Et rien du tout sur les vrais sujets, logement, mobilité, etc. quel magicien, ce Xavier.

  • sycloux le 10.10.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que je vais voter écolo on en a tellement besoin.

Les derniers commentaires

  • sycloux le 10.10.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que je vais voter écolo on en a tellement besoin.

  • on y arrivera pas le 09.10.2019 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis quand même déçu de seulement voir 25%.... vu les richesses, cela devrait être de 75%.... suis sur que le Luxembourg pourrait faire mieux !!

  • Jimmy le 09.10.2019 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord que notre climat est très important, et c'est très bien dans ce sens la je pense, mais il faudra penser à la prochaine session à la chambre et penser peut être au problème que rencontre le pays en ce moment qui est le logement... cela devient de pire que pire... la population ne peut plus se loger malheureusement... ou alors simplement réajuster les salaires au pays tous simplement... car crée de la richesse c'est bien, mais le pays tourne si la population va bien...

  • Ducon le 09.10.2019 08:46 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien beau de parler d'écologie, en attendant on reste toujours sans réponses sur le logement et la mobilité. Encore hier c'était une cata sur les route du pays. Ce n'est pas encore Noël, mais c'était rouge partout! La solution serait, imposer le télétravail à 3/5, répartir les sociétées dans l'ensemble du pays et enfin réduire le temps de travail à 38 heures. Toutes les anciennes mesures nous ammènent à des problèmes de mobilités et d'environnementaux.

  • Propper le 08.10.2019 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la création du festival des trottinettes ? a la place du festival de la voiture polluante...