Au Luxembourg

08 février 2019 12:28; Act: 08.02.2019 12:47 Print

Le Luxembourg ne compte pas bannir l'additif E171

LUXEMBOURG - Utilisé dans beaucoup d'aliments et médicaments, l'E171 est pointé du doigt par de nombreuses associations. Le Luxembourg ne prévoit pas de le suspendre.

storybild

Au Luxembourg, «le gouvernement n'envisage à ce stade ni de suspendre l'additif E171, ni de réduire la présence de nanoparticules dans les produits alimentaires et pharmaceutiques». (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

L'additif E171, ou dioxyde de titane, est un composé minéral utilisé dans la composition de bonbons, desserts, mais aussi dans des médicaments et cosmétiques. Ces derniers mois, de nombreuses associations sont montées au créneau dans plusieurs pays, pour dénoncer sa présence notamment dans l'industrie alimentaire et demander son retrait. Une liste de 700 produits qui contiennent cet additif, principalement utilisé comme colorant, a même été éditée.

«Il ne présente pas d'effets notoires nécessitant des précautions d'emploi», indique pourtant ce vendredi Paulette Lenert, pour justifier qu'au Luxembourg, «le gouvernement n'envisage à ce stade ni de suspendre l'additif E171, ni de réduire la présence de nanoparticules dans les produits alimentaires et pharmaceutiques».

Cancérigène, ou non?

Interpellée par le député Gusty Graas, la ministre luxembourgeoise de la Protection des consommateurs ajoute même qu'en matière de santé, les patients du pays ne doivent pas «interrompre leurs traitements dans le cas où leur médicament contiendrait ce composé» (nommé TiO2 ou E171 sur l'étiquette, NDLR).

Paulette Lenert, de concert avec Étienne Schneider, ministre de la Santé, va encore plus loin en indiquant qu'aucune «recommandation particulière» n'a été émise au niveau européen, même si une suspension temporaire avait été faite en France au printemps 2018. Gusty Graas, lui, rappelle qu'un rapport du Centre international de recherches sur le cancer classe le dioxyde de titane «comme pouvant être cancérigène».

Pour être complet, même «une campagne de sensibilisation à l'égard des consommateurs» n'est pas envisagée, glisse encore la ministre.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TiO2 le 08.02.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ça fait des années qu'on parle du dioxide de Titane, mais comme tout produit jugé dangereux, tant qu'on aura pas prouvé qu'il l'est, on continuera de nous le faire consommer. Il est partout : dentifrices, médicaments, pâtisseries industrielles. C'est un produit cancérogène avéré chez l'animal...

  • JohnnyL le 08.02.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le principe de précaution... ils ne connaissent pas???

  • gigi le 08.02.2019 19:23 Report dénoncer ce commentaire

    c'est quand meme triste de faire prendre des risques aux populations pour un additif qui n'apporte rien si ce n'est un effet esthétique aux aliments

Les derniers commentaires

  • ladeux le 10.02.2019 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pour la E411 ils vont faire quoi?

  • Juliette le 09.02.2019 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    Boycottons les produits avec de l'E171 !

  • capucine le 09.02.2019 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On mange pas la crème solaire,

    • clemence le 09.02.2019 17:40 Report dénoncer ce commentaire

      Peut-être mais la peau l'absorbe et se répand dans notre organisme. Donc danger plus que potentiel

  • Amaury le 09.02.2019 14:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !!! Quel est l’apport nutritionnel de ce genre d’additif : 0. Il n’est qu’esthétique. Il n’y a pas de preuve pour l’instant de l’impact sur la santé des gens mais nous verrons plus tard ! On peut pas avoir de double discours promouvoir l’ecologie en supprimant le plastique et les carburants .

  • Phoque le 08.02.2019 22:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Retour à nos racines: un jardin avec potager bio, la médecine par les plantes, et des produits d’entretien faits maison: déodorant : bicarbonate et eau, dentifrice maison sans parabène et sans huile de Palme, sans tous les E...E411, E102, E103... Le combat contre certaines Multinationales et leurs lobbyistes eat une opération difficile mais pas impossible. Vive la jeunesse qui prend petit à petit notre destin en main!!!

    • Christine le 09.02.2019 22:05 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait vrai. Au plus on fait soi-même, au mieux on se porte. Et le linge lavé avec la lessive maison est tellement doux ! Et c'est tout simple à faire !