Travail au Luxembourg

10 mai 2017 12:48; Act: 10.05.2017 14:30 Print

Des outils pour moins d'inégalités salariales

LUXEMBOURG - Pour un travail identique, les femmes continuent de gagner moins que les hommes au Luxembourg. La loi l'interdit depuis fin 2016. Des outils vont être mis en place.

storybild

Entre les hommes et les femmes, l’écart moyen de rémunération est de 8,6% en défaveur des femmes.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Depuis décembre 2016 et la modification du code du travail, la loi luxembourgeoise est claire: «Tout employeur assure, pour un même travail ou pour un travail de valeur égale, l’égalité de salaire entre les hommes et les femmes». L'inégalité salariale est élevée au rang d'une infraction, rendant son auteur passible d'une amende. Et pourtant, dans les faits, l’écart moyen de rémunération entre hommes et femmes se situe à 8,6% en défaveur des femmes.

«Le temps est désormais venu de tout mettre en œuvre pour que la loi soit bien appliquée», a affirmé Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, lors d’une conférence de presse organisée ce mercredi. «Une brochure va être diffusée auprès des entreprises et des partenaires sociaux pour clarifier l’ensemble des outils à disposition. En 2017, nous devons assurer cette forme d’égalité entre les hommes et les femmes».

Un statut de mère pénalisant

En France, selon les derniers chiffres de l'Insee, l'écart salarial est de 9,9%. Ce chiffre est de 8% en Belgique et de 7% en Allemagne. «Même si en comparaison d’autres pays, nous sommes dans la bonne fourchette, nous devons faire le maximum pour faire disparaître totalement l’inégalité salariale entre les hommes et les femmes», a souligné Lydia Mutsch, ministre de l’Égalité des chances. «La prise de conscience est là au niveau des entreprises. Nous allons leur proposer un logiciel "Logib-Lux" qui va leur permettre de mesurer plus précisément les inégalités».

Il ne faut pas s’en cacher. Dans certaines situations, les femmes demeurent dans des positions désavantageuses. «Les femmes sont aujourd’hui pénalisées par des absences liées à leur statut de mère», reconnaît Nicolas Schmit. «Une femme ne doit plus avoir peur de demander une augmentation salariale parce qu'elle a décidé de fonder une famille», complète Lydia Mutsch. «Notre gouvernement a pris des mesures pour permettre aux papas et aux mamans de s’occuper de l’éducation de leurs enfants sans nuire à leur carrière professionnelle. Nous devons continuer dans cette voie».

(FL/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Opinion impopulaire le 10.05.2017 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Engager une femme engendre un risque supérieur pour l'employeur. En effet, une femme risque de tomber enceinte. Malgré le fait que cela ne soit pas mauvais en soi, l'employeur se trouve souvent dans une situation désagréable si cela arrive. De plus, après un congé de maternité, la salariée met parfois un certain temps avant d'avoir repris l'habitude de travailler et de s'être adaptée aux changements éventuels dans l'entreprise. De ce fait, à salaire égal, bon nombre de patrons préfèrent engager un homme.

  • Durandal le 10.05.2017 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Entre personnes du même sexe il y a déjà des disparités énormes pour un même travail !! Aloors ....!!!

  • bof le 10.05.2017 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les plus jeunes qui font le même travail que les plus vieux, sans que 20 ans d'expérience n'apporte de réel différence. On en parle des jeunes qui entrent sur le marché avec des bac+5 et des salaires massacrés quand d'autres sont la par défaut avec des paies à 100k annuelles ? Ne pas regardez que sous l'angle du genre, la diversité à beaucoup plus de cordes à son arc.

Les derniers commentaires

  • Statistique le 11.05.2017 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Les accidents du travail graves sont essentiellement chez les hommes...c'est normal qu'ils gagnent plus

    • Isabelle le 12.05.2017 09:23 Report dénoncer ce commentaire

      ah oui, quoi ils se prennent les doigts dans le clavier ?

  • pomme et poire le 11.05.2017 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    les femmes et les hommes ne font pas les même metiers...alors comment comparer?

    • Isabelle le 12.05.2017 09:23 Report dénoncer ce commentaire

      ah non... un comptable ou une comptable un secrétaire ou une secrétaire un infirmier et une infirmière etc... à travail égal salaire égal

  • un père bafoué le 11.05.2017 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    l'égalité des chances....ca commence petit. Mes 3 petits garçons vivent chez leur maman 26 jours par mois. Comment leur faire comprendre que les hommes peuvent aussi s'occuper des enfants. L'égalité c'est de l'education, que les femmes donnent l'exemple et ne s'accaparent pas des enfants

    • Meme avis le 11.05.2017 09:46 Report dénoncer ce commentaire

      en plus les allocations familliales sont versées à la maman.....elles composent ainsi la différence de salaire

  • justice le 11.05.2017 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel problème?

  • Exemple vécu le 11.05.2017 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    Quand une femme fait un enfant tous les 2 ans, cela devient quand même assez pénible pour l'entreprise! C'est son droit certe, mais alors qu'on ne vienne pas se plaindre du salaire qui n'augmente pas, il faut aussi un minimum travailler! Perso, mes augmentations je les obtiens grâce à mon travail assidu et sérieux...

    • Egalité homme-femme le 11.05.2017 09:32 Report dénoncer ce commentaire

      Avoir des enfants et travailler en plus à temps plein, c'est presque mission impossible! C'est équivalent à plusieurs boulots à assurer en même temps! Et les vraies mères courageuses ne sont jamais les premières à se plaindre!

    • MI: Mission Luxembourg le 11.05.2017 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      "Avoir des enfants et travailler en plus à temps plein, c'est presque mission impossible" Tout les parents qui ne sont pas a temps partiel (donc l'immense majorite des peres, et beaucoup de meres) vont se prendre pour Tom Cruise grace a ce commentaire, je vous remercie vraiment!