Santé au Luxembourg

12 décembre 2017 12:06; Act: 12.12.2017 16:39 Print

Le métier d'ostéopathe bientôt réglementé

LUXEMBOURG – Le ministère de la Santé a décidé d'introduire des conditions pour exercer la profession d'ostéopathe, qui n'est actuellement pas réglementée.

storybild

Les ostéopathes seront à l'avenir obligés de s'enregistrer auprès du ministère de la Santé, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Sur ce sujet

Le métier d'ostéopathe sera prochainement régulé par les autorités. La ministre de la Santé Lydia Mutsch (LSAP) a présenté mardi son projet de règlement grand-ducal sur cette profession. «De plus en plus de personnes consultent un ostéopathe, il faut donc apporter des garanties sur la qualité de traitement», explique la ministre.

Les ostéopathes seront à l'avenir obligés d'obtenir une autorisation de la part du ministère de la Santé pour exercer, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Surtout, ils devront disposer d'un master dans leur branche et suivre une formation continue de 40 heures par an, afin de connaître «les derniers développements de la profession». Ceux qui exercent le métier d'ostéopathe depuis au moins 10 ans auront un délai de six mois pour demander une équivalence, sans passer de test, à condition qu'ils aient déjà un diplôme de médecin, de masseur-kiné, de sage-femme ou d'infirmier.

«Ces changements font suite à une demande de la profession, reprend Lydia Mutsch. Nous avons élaboré ce projet de règlement avec les professionnels». Si la profession est aujourd'hui théoriquement ouverte à tous, «le ministère n'a eu vent d'aucun souci avec un praticien pas compétent», précise la ministre. La nouvelle réglementation, qui pourrait être effective avant l'été 2018, ne prévoit pas de modalité de remboursement: «Ce sera à la CNS d'examiner cela», explique Lydia Mutsch. Actuellement, l’ostéopathie peut faire l'objet d'un remboursement dans certains pays, à condition qu'elle ait lieu dans le cadre d’une prescription médicale.

La réaction de Lydia Mutsch, ministre de la Santé.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Veritas in Vinasse le 12.12.2017 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réglementée mais toujours pas remboursée...

  • Patchman le 12.12.2017 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente nouvelle! L'ostéopathie peut vous épargner quantité de visites chez les médecins quand elle est professionnellement pratiquée.

  • Luxo le 12.12.2017 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que cette réglementation limite aussi les tarifs abusifs et permette de sélectionner les bons praticiens.

Les derniers commentaires

  • pas convaincu le 14.12.2017 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une Prescription médicale ?! Il faudra prendre 1 rdv chez le médecin supplémentaire. Cela nous fera perdre encore du temps dans les salles d’attente sans parler du fait qu’il faudra demander une autorisation à la cns. et le remboursement de l’ostéopathie sera utilisé pour payer le médecin. Cela reviendra au même que lorsque ce n’était pas remboursé.

  • Laurence le 13.12.2017 18:24 Report dénoncer ce commentaire

    Séances remboursées à hauteur de 50 euros par mon assurance complémentaire santé..

  • moien le 12.12.2017 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mondorf pour des vacances ..... ? yeahhhh personne ne dit rien. on trouve celà normal ? 2 voir 3 semaines ...... mais rembourser une séance chez un ostéopathe ? non ? que fait la CNS ?

  • Bonne chose. le 12.12.2017 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Pas trop tôt, à 75 balles la séance de 30 minute... MAIS, quand j'y vais je me sens mieux et "reparti" pour un mois ou deux...on éloigne un peu l'opération comme cela, sans risquer sa vie avec des médocs.

    • Patient le 12.12.2017 18:18 Report dénoncer ce commentaire

      Totalement d'accord sauf que je fais une ou 2 séances en 2 semaines puis je suis tranquille pour +-8mois.

    • Bonne chose le 12.12.2017 20:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Patient: cool, il y a des trucs qui marchent avec certains et pas d'autres, un cas n'est pas l'autre... Mais c'est vrai que 2 séances à une semaine d'intervalle pour certains blocages soulagent plus longtemps. PS: si vous faites une seule séance c'est en une seule semaine;-) Logique?

  • Nomm le 12.12.2017 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    T as raison