Société luxembourgeoise

18 juin 2019 11:06; Act: 18.06.2019 16:21 Print

23 millions de passagers chez les CFL en 2018

LUXEMBOURG - Le nombre de voyageurs transportés par les CFL a augmenté de 1,75% entre 2017 et 2018, selon des chiffres présentés mardi matin.

storybild

Les CFL ont connu une année 2018 solide sur le plan des résultats financiers. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Toujours plus de passagers, «malgré les grèves en France et les travaux» se félicite la direction des CFL. Le nombre de voyageurs transportés par les CFL en 2018 a augmenté de 1,75% par rapport à 2017, pour passer de 22,9 millions à 23,3 millions, a indiqué la société ferroviaire luxembourgeoise mardi matin à l'occasion de la présentation de son bilan annuel. Sur 15 ans, ce chiffre a littéralement explosé, augmentant de 70%! En 2003, «seulement» 13,5 millions de voyageurs s'étaient déplacés avec les CFL.

L’an dernier, la ligne la plus fréquentée est restée la ligne 60 (Luxembourg-Esch-Rodange), avec 7,54 millions de passagers (-5,3%), devant la ligne 10 (Luxembourg-Troisvierges-Gouvy), qui a transporté 5,8 millions de voyageurs, une hausse de 14,6% par rapport à 2017, grâce notamment à la mise en service de la gare Pont rouge et du funiculaire le 10 décembre 2017.

Les nouvelles infrastructures sont d’ailleurs mises en avant par les CFL. Le funiculaire permettant de monter de la gare Pont rouge au Kirchberg a vu défiler 1,5 million de personnes entre sa mise en service et le 31 décembre 2018. La gare Howald, ouverte le même jour et destinée à être intégrée dans un futur pôle d’échanges, a elle accueilli quelque 200 000 passagers.

Capacités en hausse

Et le nombre de voyageurs devrait continuer à progresser, les CFL visant à augmenter leur capacité dans les années à venir. Ainsi, pour l’heure, 242 413 places assises sont disponibles chaque jour ouvré sur le réseau ferré luxembourgeois. Les CFL veulent faire augmenter le nombre total de places assises sur le réseau de 46% d’ici 2024. Deux nouvelles rames doivent notamment être livrées d’ici fin 2019 et 34 automotrices ont été commandées en 2018, qui doivent être livrées entre fin 2021 et 2024. Aux places à bord des trains s’ajoute une flotte de 68 bus. Six autres ont été commandés.

Parmi les projets importants que les CFL vont poursuivre dans les années à venir pour améliorer l’offre et le service, on retrouve pêle-mêle la ré-électrification de la ligne Luxembourg-Kleinbettingen, le doublement des voies entre Luxembourg et Sandweiler/Contern, la construction de la nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg ou encore l’extension des capacités de la gare de Luxembourg, avec les nouveaux quais et la création de plusieurs pôles d’échanges.

Financièrement aussi, le groupe CFL a aussi connu une année 2018 solide, dégageant un résultat net positif de 10 millions d'euros, identique à celui de l'année précédent. Le montant global du chiffre d’affaires a lui grimpé à 892,5 millions d'euros en 2018, contre 888,2 millions en 2017. Du côté des activités de fret, le groupe CFL Cargo a réalisé un résultat net consolidé de 2,1 millions d’euros. De son côté, le groupe CFL multimodal a ramené sa perte de -13,9 millions d’euros à -4,6 millions d’euros. Les CFL ont transporté, en 2018, 2 517 millions de tonnes-kilomètres et 193 564 manutentions ont été effectuées sur le terminal de Bettembourg.

Marc Wengler, le directeur général des CFL, au micro «L'essentiel Radio» de Dimitry Jaffrès:

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • meuh le 18.06.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de passagers mais toujours autant de train : de plus en plus entassé comme du bétail. Merci les CFL.

  • Dico. le 18.06.2019 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ponctuels : à l'heure ou retard de 6 minutes... ce n'est pas vraiment ce que j'appellerai être ponctuel. Surtout quand on doit changer de train et que l'on a seulement 4 minutes entre les 2... au final on attend le prochain et on perd 30 minutes.

  • Explose le 18.06.2019 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    En 2020 et encore plus en 2021 (première année complète de gratuité des transports en commun au GDL), ça va exploser je pense !! Je suis profondemment pro-voiture mais lorsque le train sera gratuit, si le temps de trajet est équivalent à la voiture alors en fonction de mes rendez-vous je prendrais parfois (max 1 fois par semaine) le train... si nous sommes plusieurs à se "laisser tenter" une fois par semaine alors en une année ça fera beaucoup de monde en plus à transporter (tant mieux pour les cfl).

Les derniers commentaires

  • Avantdeparler le 20.06.2019 01:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour faire les études d'un chantier, il faut compter 1an de travail. Pour financer les chantier il faut que des budgets soient votés. Pour réaliser des travaux sur le réseau, il faut réserver 2ans à l'avance un créneau qui doit être dans les périodes de vacances scolaire et hors des congés collectifs (Pentecôte / fin Août / Toussaint soit 6semaines par an). Il n'est pas possible de couper toutes les lignes du réseau en même temps. Pour faire un chantier il faut souvent faire cela sur plusieurs périodes et donc plusieurs années. Alors avant de vous plaindre, essayer de comprendre pourquoi il est impossible d'aller plus vite. Personne ne veut attendre mais personne ne veut être dérangé par des travaux.

  • Dico. le 18.06.2019 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ponctuels : à l'heure ou retard de 6 minutes... ce n'est pas vraiment ce que j'appellerai être ponctuel. Surtout quand on doit changer de train et que l'on a seulement 4 minutes entre les 2... au final on attend le prochain et on perd 30 minutes.

  • Gaston le 18.06.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a encore bien des efforts à faire.

  • meuh le 18.06.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de passagers mais toujours autant de train : de plus en plus entassé comme du bétail. Merci les CFL.

  • Importance le 18.06.2019 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    Plus 1,75% de passagers mais seulement plus 0,5% de CA. Augmenter les passagers ce n'est pas ce qui compte, ce qui est important c'est de faire progresser le CA de sa société !!