Prix Nobel luxembourgeois

07 février 2019 18:35; Act: 07.02.2019 18:40 Print

Un retour aux sources pour Jules Hoffmann

ESCH-BELVAL - Co-lauréat du prix Nobel de médecine et de physiologie en 2011, Jules Hoffmann est revenu au Grand-Duché le temps d'une conférence.

storybild

Jules Hoffmann est venu parler microbiologie à la Maison du Savoir.

Sur ce sujet
Une faute?

Quelque 165 km séparent Echternach, où il est né, de Strasbourg, où le co-lauréat 2011 du prix Nobel de médecine et de physiologie a effectué la majorité de sa carrière. Pourtant, Jules Hoffmann reste très attaché au Grand-Duché. Il y a effectué une partie de son cursus, jusqu’aux «cours universitaires» du Lycée de garçons de Luxembourg, au Limpertsberg.

Il a néanmoins dû le quitter, car «à l’époque, il n’y avait pas de possibilités, d’argent, pour la recherche au Luxembourg». Cependant, ses années dans le pays lui ont beaucoup apporté. «Le plurilinguisme luxembourgeois m’a aidé dans ma carrière, notamment dans les années 70 on l'on ne parlait pas du tout anglais dans le milieu français de la recherche».

«Il me reste une large part dans mon cœur pour le Luxembourg»

C’est aussi pour cela qu’il a accepté l’invitation de la société luxembourgeoise pour la microbiologie où il s'est exprimé récemment. «Je considère que cela fait partie des obligations, car c’est le Luxembourg qui m’a lancé. Il me reste une large part dans mon cœur pour lui», souligne Jules Hoffmann.

Il n’a pas vraiment pu transmettre la langue à ses descendants, même s’ils connaissent certains mots, certaines expressions. Cependant, il leur a laissé en héritage luxembourgeois «la culture du travail, du compromis et une certaine modération».

(Edoxie Allier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Christopher Hull le 08.02.2019 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si ma mémoire est bonne, il s'est senti obligé de prendre la nationalité française afin de pouvoir faire carrière en France, où il s'était installé professionnellement. Il serait bien, si lui il veut bien, que l'état luxembourgeois (Université, LIH...) lui accorde un statut honorifique - et de préférence actif - à l'hauteur de la personne.

  • aussi une vérité le 08.02.2019 07:47 Report dénoncer ce commentaire

    et il a pris la nationalité française

  • Le Suisse le 07.02.2019 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il a des descendants, qui sont eux aussi probablement Luxembourgeois et qui ne parlent pas luxembourgeois...Mummm....Pas de commentaire.

Les derniers commentaires

  • Christopher Hull le 08.02.2019 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si ma mémoire est bonne, il s'est senti obligé de prendre la nationalité française afin de pouvoir faire carrière en France, où il s'était installé professionnellement. Il serait bien, si lui il veut bien, que l'état luxembourgeois (Université, LIH...) lui accorde un statut honorifique - et de préférence actif - à l'hauteur de la personne.

  • Real le 08.02.2019 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Donc seul les luxembourgeois ont "la culture du travail" ?! Dire cela n'est justement pas une preuve de "modération" qu'il pense avoir transmise à ses descendants ;-)

  • Rappel le 08.02.2019 07:56 Report dénoncer ce commentaire

    Jules Hoffmann, né le 2 août 1941 à Echternach au Grand-Duché de Luxembourg, est un biologiste français d'origine luxembourgeoise1. Il est membre de l'Académie des sciences depuis 1992, et en fut le président en 2007-2008, et de l'Académie française depuis 2012. Il est prix Nobel de physiologie et médecine en 2011. Depuis 2012, il est titulaire de chaire de Biologie Intégrative à l'Institut d'Etudes Avancées de l'Université de Strasbourg (USIAS).

  • Joel Templemann le 08.02.2019 07:55 Report dénoncer ce commentaire

    Culture du travail, du compromis et une certaine modèration: des valeurs propres aux anciennes générations malheureusement.

  • salaire le 08.02.2019 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D’après une étude publiée par le magazine Global Finance, le Luxembourg serait donc le deuxième pays le plus riche du monde derrière le Qatar et juste devant Singapour. Un classement qui prend notamment en compte le produit intérieur brut par habitant et pays pas capables de loger correctement ses résidents car pas riches .. qu en pense t il ?