Insolite au Luxembourg

07 décembre 2016 15:57; Act: 07.12.2016 16:39 Print

Ismail, bébé né au milieu des champs de Limpach

LIMPACH - Un événement exceptionnel a eu lieu dans les embouteillages au Luxembourg. Un bébé est né dans une commune où aucune naissance n'avait eu lieu depuis trente ans.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch

«C’est un véritable conte de Noël avant les fêtes de fin d’année». Les mots sont de Didier, 47 ans, papa d’un petit Ismail, né le 21 novembre 2016 à Limpach, le long de la route de Soleuvre. Du haut de ses 52 cm et 4 kg, le dernier né de la famille Dudéfant est devenu le premier bébé à voir le jour dans la commune de Reckange-sur-Mess «depuis plus de trente ans». Et pour cause, il n’a tout simplement pas laissé à sa maman Narima le temps de se rendre à la maternité du CHL de Luxembourg-Ville. «Mon fils est né en pleine heure de pointe au beau milieu des champs et des bois», sourit encore aujourd’hui Didier quand il raconte cette histoire peu banale révélée par le Wort, samedi.

«À deux jours du terme, je me suis réveillée avec de très fortes contractions», souligne Narima, 38 ans, résidente à Oberkorn. «J’ai demandé à mon mari de m’amener à la maternité vers 7h15. Pour éviter les bouchons sur l’autoroute A4, il a décidé de prendre le réseau secondaire». Ce qui s’est finalement révélé être «une erreur fatale», avoue Didier Dudéfant. «Nous étions pare-chocs contre pare-chocs quand j’ai entendu un bruit. La poche des eaux de mon épouse venait d’éclater». À partir de ce moment-là, tout s’est enchaîné très rapidement. «J’ai vraiment cru que j’allais accoucher dans la voiture», reconnaît Narima.

«Où est mon épouse ?»

Convaincu qu’il ne pourrait pas aller beaucoup plus loin, ce petit matin-là où une légère brume corsait le tout, Didier a garé son véhicule à proximité d’une grange et il a appelé le 112 avant de faire la circulation. «L’ambulance et le SAMU sont arrivés sur place en dix minutes vers 7h49.», se souvient le futur papa. «Le gamin voulait absolument sortir et je sentais déjà sa tête», précise Narima. «Les secouristes ont pris en charge mon épouse et je suis parti à Luxembourg pour assister à l’accouchement à la maternité», sourit Didier, persuadé à ce moment-là que le plus dur était probablement derrière lui.

Arrivé à la maternité vers 8h30, Didier n’a pourtant jamais été en mesure d’assister à la naissance de son fils. «Alors que l’ambulance était censée aller plus vite que moi, personne au CHL n’était en mesure de me dire où était mon épouse», affirme, encore un peu paniqué, celui qui deviendra chauffeur de bus en janvier. «L’ambulance n’a pas pu redémarrer de Limpach, car la naissance du petit était plus qu’imminente». Ismail a vu le jour à 8h44, en compagnie des secouristes, dans un véhicule d'intervention stationné au beau milieu des champs. Deux semaines après l’heureux événement, Saphora, trois ans, la sœur ainée d’Ismail, a une seule phrase en bouche quand elle entend des sirènes. «Ce sont les personnes qui ont sauvé ma maman et mon petit frère.»

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Carina le 08.12.2016 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations à la petite famille! Mais je me demandais: n'y a-t-il pas de maternité à Esch? Si les contractions sont déjà fortes et rapprochées, c'est un 2e enfant, et sachant qu'à cette heure du matin il y des embouteillages absolument partout sur toutes les routes, il aurait été mieux de ne pas courir de risque et de se rendre à la maternité la plus proche. Heureusement que tout se termine bien!

  • bibi le 07.12.2016 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tu dis nimp franchement. ...

  • fabilux le 08.12.2016 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    félicitations aux parents, mais ils ont eu de la chance .

Les derniers commentaires

  • dieux le 08.12.2016 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je souhaite bon courage au bébé et a la famille signé dieux.

  • henck le 08.12.2016 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    Chouette histoire, cela fera des souvenirs et des anecdotes welcome Ismail

  • Carina le 08.12.2016 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations à la petite famille! Mais je me demandais: n'y a-t-il pas de maternité à Esch? Si les contractions sont déjà fortes et rapprochées, c'est un 2e enfant, et sachant qu'à cette heure du matin il y des embouteillages absolument partout sur toutes les routes, il aurait été mieux de ne pas courir de risque et de se rendre à la maternité la plus proche. Heureusement que tout se termine bien!

  • fabilux le 08.12.2016 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    félicitations aux parents, mais ils ont eu de la chance .

    • Trump le 08.12.2016 09:05 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison fabilux, avec moi ils ont beaucoup de chance.

  • Carlotto le 07.12.2016 20:27 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis content pour cette famille et leur souhaite plein de bonnes choses. Néanmoins cette affaire aurait pu très mal tourner a cause de ce fléau que sont ces bouchons horribles qui paralysent le pays jour après jour! Je ne prendrais donc pas ca comme une belle histoire mais j'ai peur pour un drame qui pourra venir a cause de cet état de choses. Pour moi il faudrait clairement limiter le droit abusif de l'automobile par le porte monnaie. Cest une question de survie!