Reconversion réussie

07 décembre 2017 19:00; Act: 08.12.2017 11:32 Print

À 42 ans, Sébastien sacré meilleur apprenti du pays

LUXEMBOURG – Sébastien Detti, 42 ans, a pris à cœur sa reconversion en installateur de chauffage et sanitaire. Au point de devenir l'apprenti le plus brillant de l'année.

storybild

Sébastien Detti a réussi sa reconversion professionnelle. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le déclic est arrivé tard, le résultat s'avère d'autant plus savoureux. Meilleur apprenti de l'année 2017, Sébastien Detti n'avait jamais espéré recevoir une telle distinction devant sa femme et ses deux enfants, au Conservatoire de la ville de Luxembourg, jeudi soir. Le fruit de l'abnégation, sans aucun doute, mais aussi d'un retour aux sources salvateur pour un homme qui s'est longtemps cherché. «Après un BAC ES en France, j'ai été employé à la Poste pendant des années. Puis j'ai eu l'opportunité de travailler en intérim au Luxembourg, en tant qu'installateur de chauffage et sanitaire. Le métier de mon père en fait».

Rapidement, le Français comprend qu'il vient là de trouver sa voie, la trentaine largement dépassée. Bien décidé à parfaire sa connaissance du métier, Sébastien décide de recommencer en bas de l'échelle en se lançant dans un DAP (diplôme d'aptitude professionnelle) à 39 ans. Un sacré défi pour un père de famille. «Forcément, cela représente beaucoup de sacrifices. C'était aussi un travail d'équipe avec ma femme», raconte-t-il. Et une drôle de sensation que de retourner sur les bancs de l'école «avec des camarades qui pourraient être mes enfants. Mais ils ont été formidables du début à la fin». Sébastien n'imaginait pourtant pas qu'il allait leur voler la vedette en termes de résultat. Pourtant, son sérieux a rapidement fait la différence: «Je voulais aussi montrer le bon exemple à mes enfants». Des heures à réviser, sans oublier le travail au sein de son entreprise, la même qui l'avait employé en intérim. «Un bon patron, un bon lycée et une bonne classe. J'ai eu la chance d'avoir les trois».

Désormais diplômé, le résident de Réhon, en France, vient de prolonger l'aventure dans son entreprise avec une hausse de revenu à la clé. Mais la belle histoire ne s'arrête pas là. Sébastien s'est lancé dans un brevet de maîtrise afin d'augmenter encore son niveau de qualification. Et d'en apprendre encore plus sur un métier qui le passionne. «La profession est en mouvement constant. C'est super intéressant de se tenir au courant des nouvelles techniques qui permettent des économies d'énergie ou des baisses de consommation d'eau». Parole de professionnel!

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Formation le 08.12.2017 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    L'entreprise qui lui a donné la chance de réaliser son apprentissage aurait pu être citée. J'aimerais bien savoir qu'elle entreprise encourage ses employés à se former afin de disposer d'une main d'oeuvre qualifiée.

  • Dodo le 08.12.2017 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toutes mes félicitations à lui et sont formateur,les métiers artisanales et manuels sont l'avenir pour la plus part des jeunes.

  • mich le 08.12.2017 04:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fière d'être son collègue !Bravo seb félicitations

Les derniers commentaires

  • kikou le 08.12.2017 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau bas et felicitations.

    • Sebastien le 08.12.2017 19:56 Report dénoncer ce commentaire

      Merci a vous kikou

  • fabilux le 08.12.2017 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    félicitations à ce monsieur et son formateur, redonnons aux métiers manuels ses lettres de noblesse .

    • Sebastien le 08.12.2017 19:56 Report dénoncer ce commentaire

      Merci

  • Dodo le 08.12.2017 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toutes mes félicitations à lui et sont formateur,les métiers artisanales et manuels sont l'avenir pour la plus part des jeunes.

    • Sebastien le 08.12.2017 19:56 Report dénoncer ce commentaire

      Merci dodo

  • Formation le 08.12.2017 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    L'entreprise qui lui a donné la chance de réaliser son apprentissage aurait pu être citée. J'aimerais bien savoir qu'elle entreprise encourage ses employés à se former afin de disposer d'une main d'oeuvre qualifiée.

  • Chapeau Bas le 08.12.2017 07:54 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo! Si on est doué et qu'on fait du bon travail, on peut se faire une place en or!

    • jean le 08.12.2017 11:20 Report dénoncer ce commentaire

      Respect :)

    • Sebastien le 08.12.2017 19:54 Report dénoncer ce commentaire

      Merci Jean