Justice au Luxembourg

16 mai 2018 17:00; Act: 16.05.2018 17:50 Print

Le «kidnappeur» d'une princesse de Dubai libéré

LUXEMBOURG - Un Français, en détention provisoire au Grand-Duché, depuis le 6 avril, à la demande des autorités des Émirats arabes unis, a été libéré par la justice luxembourgeoise.

storybild

Latifa Al Maktoum, 33 ans, princesse de Dubai, est l’une des trente filles du gouverneur de Dubai, Cheikh Mohammed ben Rashid al-Maktoum. (photo: Twitter)

Sur ce sujet

Le parquet de Luxembourg a demandé ce mercredi, au juge d’instruction de Luxembourg, la mainlevée immédiate du mandat d’arrêt provisoire à l’encontre du ressortissant français en détention provisoire depuis le 6 avril, au centre pénitentiaire de Schrassig.

L'homme avait fait l’objet d’une notice rouge Interpol (recherche pour arrestation en vue d’extradition) à la demande des autorités des Émirats arabes unis, qui l'accusaient d’avoir participé à l’enlèvement de Latifa Al Maktoum, 33 ans, princesse de Dubai, l’une des trente filles du gouverneur de Dubai, Cheikh Mohammed ben Rashid al-Maktoum.

Aucune demande d'extradition

La décision de libérer le ressortissant français s'explique par le fait qu'Interpol Abu Dhabi a effacé son signalement de sa liste de personnes recherchées le 8 mai dernier, sans en avertir ni le parquet de Luxembourg ni les instances policières compétentes. Cette radiation a été révélée grâce à l’initiative des autorités concernées du Luxembourg, précise le communiqué du parquet.

Les Émirats arabes unis n'ont présenté aucune demande d'extradition par voie diplomatique à la justice luxembourgeoise, une procédure qui impose notamment la présentation d'un certain nombre de pièces dont un exposé précis des faits.

Latifa Al Maktoum n’a plus donné de nouvelles depuis la diffusion d’une vidéo sur YouTube (voir ci-dessous) et des messages sur WhatsApp, début mars, dans lesquels elle indiquait avoir fui son pays mais se sentir toujours en danger.

(pp/L'essentiel)