Justice au Luxembourg

01 septembre 2017 20:49; Act: 01.09.2017 20:54 Print

Landsbanki: le parquet fait appel de la relaxe

Le parquet a fait appel de la relaxe générale au procès de la Landsbanki Luxembourg, filiale d'une banque islandaise accusée d'escroquerie par une centaine de personnes.

storybild

Landbanski avait été relaxée il y a quelques jours. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le tribunal correctionnel de Paris avait relaxé le 28 août l'établissement, neuf anciens dirigeants, cadres ou conseillers. Il leur était reproché d'avoir, principalement en 2007, escroqué une centaine de personnes en France en leur faisant hypothéquer leurs biens contre un crédit versé en partie en liquide, en partie sous forme de placements financiers. Après la nationalisation de la maison-mère islandaise et la faillite de la filiale luxembourgeoise en 2008, les liquidateurs de Landsbanki Luxembourg avaient entrepris de recouvrer les créances, quitte à mettre en vente les biens hypothéqués.

Enrico Macias, qui a engagé sa villa de Saint-Tropez pour 35 millions d'euros auprès de la banque, avait alors fait éclater l'affaire. La défense du chanteur a salué dans une déclaration à l'AFP l'annonce de l'appel du parquet, en estimant que la procédure avait mis au jour «des charges sérieuses contre la banque Landsbanki et ses dirigeants». «Enrico Macias et les autres parties civiles, qui n'ont cessé de dénoncer les manoeuvres de la banque Landsbanki, ont également interjeté appel du jugement dont ils contestent la motivation en droit et en fait», ont ajouté Me Pierre Haik et Me Jacqueline Laffont.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Haricot le 02.09.2017 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle perte de temps et des deniers publics. Après avoir lu le jugement dans la presse (Les Échos) et surtout les avis de risques mentionnés ainsi que l argumentation du juge, le jugement étaient sans appel. J imagine que le parquet veut rendre l espoir aux clients mais la chute risque de faire encore plus mal.

Les derniers commentaires

  • Haricot le 02.09.2017 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle perte de temps et des deniers publics. Après avoir lu le jugement dans la presse (Les Échos) et surtout les avis de risques mentionnés ainsi que l argumentation du juge, le jugement étaient sans appel. J imagine que le parquet veut rendre l espoir aux clients mais la chute risque de faire encore plus mal.