Pétition au Luxembourg

13 juin 2018 11:18; Act: 13.06.2018 17:52 Print

Le mardi de Pentecôte, bientôt un jour férié légal?

LUXEMBOURG – Une pétition réclame que la procession dansante d'Echternach, qui a lieu chaque mardi de la Pentecôte, donne lieu à un jour férié.

storybild

La procession dansante d'Echternach est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco, depuis 2010. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

À Echternach, la traditionnelle procession dansante est sacrée. Classée au patrimoine culturel mondial de l'Unesco, elle se déroule chaque année, depuis des décennies, le mardi de la Pentecôte. Une raison suffisamment valable pour que ce jour fasse l'objet d'un nouveau férié, estime une pétition disponible depuis ce mercredi, sur le site de la Chambre des députés.

Le pétitionnaire demande à ce que le mardi de la Pentecôte soit reconnu comme Journée du patrimoine culturel luxembourgeois par l'Unesco et devienne un jour férié légal. En septembre dernier, les dates de congé de la Pentecôte pour l'année 2019 avaient créé l'effarement des organisateurs de la procession dansante, le mardi n'étant pas repris dans les jours de congés scolaires. Même si les élèves peuvent être autorisés à assister à l'événement, les organisateurs pensent que le patrimoine culturel est en danger.

Commémoration nationale

Les pétitionnaires estiment par ailleurs que l'introduction du mardi de la Pentecôte, en tant que jour férié, donnerait aux Luxembourgeois une occasion de commémoration nationale. Ils rappellent aussi que certaines journées de commémoration chômées dans de nombreux pays européens, comme le 8 mai (commémoration de l'armistice de 1945), n'est pas un jour férié au Luxembourg.

À noter que deux autres pétitions sont ouvertes aux signatures, l'une relative au plafonnement des frais d'agence pour les locataires d'un bien immobilier, l'autre réclamant la légalisation du cannabis dans des coffee shops. Pour rappel, une pétition doit atteindre 4 500 signatures pour qu'un débat public soit organisé à la Chambre des députés.

(Christine Biadacz/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre-Yves le 13.06.2018 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    Comment des pétitionnaires peuvent-ils mettre sur un même pieds d'égalité la commémoration d'une armistice et une fête religieuse ? Et que font-ils de tous ces non-croyants qui, comme moi, constituent eux aussi, la "nation" ?

  • Coco le 13.06.2018 12:59 Report dénoncer ce commentaire

    Merci à la religion de nous offrir autant de jours de congé. Comment ferait-on s'il n'y avait que des athées ? Et bien je vous le dis : on travaillerait tous les jours, même le dimanche jour du Seigneur.

  • Cela suffit le 13.06.2018 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ne trouvez-vous pas que nous avons déjà suffisamment de congés "religieux" pour en avoir encore ? Le religieux doit rester religieux, quant à son classement au patrimoine culturel de l'Unesco, soit, mais comme des milliers d'autres dans le monde.

Les derniers commentaires

  • René le 14.06.2018 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Une commémoration "nationale" pour un truc qui ne concerne que les catholiques ? Faut pas pousser le bouchon trop loin non plus...

  • jpicon le 13.06.2018 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis pour....

  • stereo le 13.06.2018 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce serait mieux avec un nouveau jour de congé à l'automne. Il y en a déjà beaucoup au printemps.

    • George le 14.06.2018 12:35 Report dénoncer ce commentaire

      moi je prends les deux

  • Galatasaray le 13.06.2018 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis preneur lol

  • Cata le 13.06.2018 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Comprends pas qu'on ait eu autant de catastrophes naturelles ici ces derniers jours avec tous les catholiques qu'on a ici...

    • Chloé le 13.06.2018 16:46 Report dénoncer ce commentaire

      Et d'autant plus dans le Mullerthall-)