Avis de la Cour des comptes

30 janvier 2017 17:03; Act: 31.01.2017 07:55 Print

«La gestion du réseau RGTR a été délaissée»

LUXEMBOURG - La Cour des comptes a passé les lignes de bus RGTR au crible, dans un rapport spécial présenté ce lundi aux députés.

storybild

Aux 314 lignes RGTR, il faut ajouter 30 lignes transfrontalières. En tout, 647 localités du Grand-Duché sont desservies par les bus. (photo: Editpress/Alain Rischard/editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

D’un coût de 112 millions d’euros en 2008, le réseau RGTR est passé, en 2015, à 169 millions d’euros, soit une hausse de 51%. «C'est un service public qui coûte cher, il faut donc un moyen d’évaluation qui tienne la route», explique la députée Déi Gréng Josée Lorsché, membre de la Commission de contrôle de l’exécution budgétaire (ComExBu). Les députés de cette commission ont pris connaissance ce lundi d’un rapport spécial de la Cour des comptes sur les bus interurbains RGTR.

Selon la Cour, les outils d’évaluation manquent. Et il va falloir lancer un appel d’offres pour renouveler les contrats d’exploitation des 314 lignes desservant 647 localités du pays, qui arrivent à expiration fin 2018, dix ans après leur signature. «Pour lancer cet appel d’offres, il faut des données très précises sur les trajets, le nombre de passagers... Or, ce sont des données dont on ne dispose pas», déplore Diane Adehm, présidente CSV de la ComExBu. Qui plus est, «des lignes ont été ajoutées au fur et à mesure, en fonction des manques. Mais un bilan de ce qui existe n'a jamais été fait».

«La gestion, voire l’optimisation du réseau, a été délaissée par le ministère», affirme la Cour des comptes. Qui constate que les contrats ont été signés, en 2008, sur la base de données datant de 1998. «Il faut un cadre pour évaluer le système et pour contrôler la qualité du réseau», confirme Josée Lorsché. Selon Diane Adehm, des comptages manuels du nombre de passagers sont prévus de mars à octobre, dans chaque bus du pays. En outre, le ministre des Infrastructures, François Bausch, qui a déjà lancé une restructuration du réseau RGTR, sera invité à une prochaine réunion avec les députés pour évoquer le problème.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean le 30.01.2017 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui est incroyable c'est la ligne 172 qui fait tous les arrêts pour monter ou descendre en suivant le 192 qui fait lui aussi tous les arrêts Donc pour les frontaliers nous perdons un peu plus de temps !!!

  • idees le 30.01.2017 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un exemple de gestion des finances publiques, donc de vos taxes !

  • une usager le 31.01.2017 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    plus en plus de personnes travaillent au niveau de l'aeroport. Il serait judicieux de revoir le reseau pour cette ligne car le 29 n'est plus suffisant. Apres l'arret de la gare beaucoup de personnes se voient contraintes de rester sur le trottoir faute de place..sans parler de ceux dedans qui ne peuvent plus bouger !!

Les derniers commentaires

  • peuple le 31.01.2017 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le réseau RGTR est très mal organisé, parce que le ministère du transport ne fait rien pour que ça change, regardé le réseau de la ville du Luxembourg AVL très bien organisé. C'est la faute du ministère des transports, il y a tellement de bus RGTR qui circule et souvent même à vide les soirs aussi je voudrais savoir pourquoi dans ses bus, il y a pas des caméras sauf ceux des bus AVL et CFL.

  • charles le 31.01.2017 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    Quand quelqu'un de responsable et compétent va t-il prendre en mains la gestion complète du réseau RGTR ?

  • une usager le 31.01.2017 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    plus en plus de personnes travaillent au niveau de l'aeroport. Il serait judicieux de revoir le reseau pour cette ligne car le 29 n'est plus suffisant. Apres l'arret de la gare beaucoup de personnes se voient contraintes de rester sur le trottoir faute de place..sans parler de ceux dedans qui ne peuvent plus bouger !!

    • insupportable 29 le 31.01.2017 09:59 Report dénoncer ce commentaire

      deja en le prenant à la gare il nous arrive que le chauffeur ne nous laisse plus monter..... on vous les donne nous les statistiques , pas assez de bus pour le 29 !!!!

  • DieselClaVie le 31.01.2017 07:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas la seule institution ou la "gestion" fait (gros) défaut !

  • Aender T. le 31.01.2017 06:04 Report dénoncer ce commentaire

    et bien, au moins, ce gouvernement essaye activement d'amélorer la situation sur nos routes surpeuplées par une politique pro-voiture qui a duré très longtemps. Etonnant que dans l'opposition, un certain parti remarque ses manquements :) faites mieux la prochaine fois :D