Luxembourg

07 octobre 2021 08:00; Act: 08.10.2021 08:50 Print

Sûrement touché à la tête, le hibou grand-​​duc va mieux

DUDELANGE - Recueilli par le centre de soins de la faune sauvage de Dudelange, le hibou grand-duc retrouvé mardi, reprend des forces.

storybild

Dans sa volière, le hibou grand-duc reprend des forces avant d'être relâché dans quelques jours. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Son état de santé s'améliore et il sera prochainement réintroduit dans son milieu naturel», rassure d'emblée Léna De Baets, la vétérinaire qui a pris en charge le «Bubo bubo», ce hibou majestueux retrouvé mardi, très affaibli en plein centre-ville de Luxembourg.

Emmené en urgence au centre de soins de la faune sauvage de Dudelange, le mâle a subi une batterie d'examens qui a débouché sur le diagnostic suivant: un probable traumatisme crânien.

Mardi, des employés du musée national d'Histoire naturelle (MNHN) étaient tombés nez à nez en plein jour avec le rapace nocturne, immobilisé au sol. «En temps normal, il est impossible de s'approcher d'un tel animal. C'était un signe qu'il n'allait pas bien», ajoute Léna De Baets.

4 000 animaux soignés

Encore un peu stressé, le volatile de grande taille, qui pesait près de 1,5 kg à son arrivée dans la clinique, reprend des forces dans sa volière. Dans quelques jours, il sera réintroduit près de l'endroit où il a été retrouvé, une riveraine ayant assuré qu'il vivait en couple.

Cette année, le centre de soins de la faune sauvage de Dudelange a recueilli une dizaine de hiboux grand-duc. Le lieu accueille actuellement environ 150 animaux sauvages, principalement des oiseaux et des petits et grands mammifères de la forêt. Chaque année, près de 4 000 animaux sont recueillis et soignés à Dudelange.

(L'essentiel/Yannis Bouaraba)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claire le 07.10.2021 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une vraie chance, ce centre d aide aux animaux sauvages. J y ai moi-même emmené une tortue sauvée d un incendie. Sans eux, je ne savais pas quel soin lui apporter. Ces endroits sont trop rare.

  • Lisa le 07.10.2021 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il ira retrouver sa bien-aimée dans quelques jours... bonne chance Grand-Duc. Faites nous des petits.

  • mac le 08.10.2021 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et n oublié pas de faire des dons à cette association qui le mérite vraiment avec tous ses bénévoles ils font du super boulot

Les derniers commentaires

  • mac le 08.10.2021 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et n oublié pas de faire des dons à cette association qui le mérite vraiment avec tous ses bénévoles ils font du super boulot

  • bravo le 07.10.2021 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo au Luxembourg de prendre soin des animaux

  • Lisa le 07.10.2021 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il ira retrouver sa bien-aimée dans quelques jours... bonne chance Grand-Duc. Faites nous des petits.

  • Kevin le 07.10.2021 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il existe encore des vrais héros dans le monde et cela redonne un peu le sourire. Merci à vous et longue vie à ce Grand-Duc

  • Claire le 07.10.2021 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une vraie chance, ce centre d aide aux animaux sauvages. J y ai moi-même emmené une tortue sauvée d un incendie. Sans eux, je ne savais pas quel soin lui apporter. Ces endroits sont trop rare.