Projet au Luxembourg

13 décembre 2016 17:56; Act: 14.12.2016 08:11 Print

Le rap et la danse pour combattre les problèmes

LUXEMBOURG - Le projet «Loos alles eraus» permet a des jeunes atteints de maladies psychologiques d'exprimer leurs divers problèmes à travers le rap et la danse.

storybild

Les jeunes sont soutenus par leurs éducateurs pendant le projet. (photo: Projet «Loos alles eraus»)

op Däitsch
Une faute?

Le projet «Loos alles eraus» permet à vingt jeunes d'exprimer leurs sentiments sur les problèmes de leur âge, à travers la musique et la danse. Cela concerne notamment la puberté, mais des problèmes psychologiques ou des maladies, comme l'hyperactivité, les troubles de l'alimentation, les crises de panique, les phobies ou les dépressions. La musique aide à gérer les sentiments de ces jeunes.

C'est l'association «EME - Écouter pour mieux s'entendre» qui est à l'origine de ce projet, en collaboration avec le Service national de psychiatrie juvénile de l'Hôpital Kirchberg et le Rocklab de la Rockhal. Le projet est dirigé par la chorégraphe luxembourgeoise Sylvia Camarda et le rappeur David Galassi. Les deux artistes ont été impressionnés par les jeunes. «Au départ, certains d'entre eux étaient réticents. Mais quand ils ont compris qu'ils bénéficiaient de la liberté absolue sur scène, ils se sont impliqués de façon géniale, s'extasie Sylvia Camarda. Ils apprennent à connaître leurs corps et à exprimer leurs sentiments à travers les mouvements». «Les jeunes ont beaucoup de choses à dire, ajoute David Galassi. Je suis vraiment étonné de la qualité des textes».

Les répétitions se font deux fois par semaine, une fois dans la capitale et une fois dans les locaux de l’hôpital de jour à Esch-sur-Alzette. Le directeur du Rocklab, Sam Reinard, vient d'annoncer, dans une conférence de presse mardi, que les jeunes se produiront au Club de la Rockhal, le 27 avril prochain. «Nous soutenons ce projet tant que nous pouvons», a-t-il expliqué. Les thérapeutes du Service national de psychiatrie juvénile suivent également les progrès des adolescents avec beaucoup d'attention. «Cela les aide énormément. Sylvia et David sont des vrais modèles pour eux et ils apprennent à se connaître eux-même d'une façon tout à fait nouvelle. Nous sommes extrêmement reconnaissants que ce projet, qui n'était prévu que jusqu'en décembre, soit prolongé jusqu'en avril».

Le directeur du Rocklab, Sam Reinard, explique le projet réalisé avec l'association «EME»:

(Jessica Oé/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • David le 15.12.2016 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Guérir les symptomes avant les maux. Logique!

  • Haas le 13.12.2016 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    C est des magies modern. Le rap et la danse combattre et régle les problèmes!!! Mais vous ne vous demander jamais pourquoi vous avez des problèmes?!! Hallucinant!

Les derniers commentaires

  • David le 15.12.2016 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Guérir les symptomes avant les maux. Logique!

  • Haas le 13.12.2016 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    C est des magies modern. Le rap et la danse combattre et régle les problèmes!!! Mais vous ne vous demander jamais pourquoi vous avez des problèmes?!! Hallucinant!

    • N'imp. le 13.12.2016 20:00 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai pas compris.

    • Haas le 13.12.2016 21:01 Report dénoncer ce commentaire

      Peu import ami.

    • Made in China le 14.12.2016 08:56 Report dénoncer ce commentaire

      C'est clair : "bonjour j'étais instable psychologiquement, mais grâce au rap et à la danse c'est guérit", c'est tout de suite crédible... Haaa et puis les valeurs que la majorité des rappeurs prônent, une vraie bouffée d'air frais pour l'esprit...