Au Luxembourg

01 octobre 2019 12:28; Act: 01.10.2019 12:41 Print

Une étude globale sur le changement climatique

LUXEMBOURG – Le Statec a inauguré mardi son étude annuelle sur le climat. L’idée est de présenter un panorama complet pour les décideurs mais aussi les ménages.

Voir le diaporama en grand »

La lutte pour le climat mobilise désormais au Luxembourg, comme vendredi dernier.

Sur ce sujet
Une faute?

Les principales données luxembourgeoises relatives au changement climatique sont désormais regroupées. Le Statec a publié mardi sa première étude, qui sera actualisée tous les ans. «Jusqu’à présent, chaque service travaillait dans son coin. Là, nous proposons une approche transversale qui doit notamment servir aux décideurs politiques, mais aussi aux ménages, pour voir ce qu’ils peuvent améliorer», indique à L’essentiel Olivier Thunus, l’auteur de l’étude.

Alors qu’un programme de l’ONU préconisait cette étude dans chaque pays en fonction de 40 critères, le Luxembourg en a sélectionné 25, «en fonction des données disponibles mais aussi de la pertinence dans le pays», reprend Olivier Thunus. Quatre indicateurs concernent la météo (températures, précipitations, stress hydrique,…), six autres les gaz à effet de serre, six autres renseignent sur les émissions de CO2, les cinq suivants informent sur les mesures d’atténuation, tandis que les trois derniers se focalisent sur la problématique de l’eau. L’étude «permet de faire des liens entre des données dont on dispose déjà, sans que les acteurs soient toujours au courant», selon son auteur. Le Grand-Duché est le deuxième pays au monde à réaliser l'étude, après le Mexique.

Pour la plupart des critères, des données sur un temps long existent déjà. L’étude rappelle par exemple que le Luxembourg a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 23,2% entre 1990 et 2017, du fait principalement des changements de méthode dans les aciéries. En revanche, la consommation énergétique finale a diminué entre 2008 et 2015, avant de repartir à la hausse. Autre exemple, chaque habitant consomme en moyenne 47 m³ d’eau par an, avec une perte de 3,4% dans les réseaux de distribution.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vachalait le 01.10.2019 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Ah donc ok, en fait le gouvernement prévoit simplement de nouvelles taxes écologiques.

  • la trois le 01.10.2019 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le statec... ce truc gouvernemental manipulable à souhait ?

  • Luxo le 01.10.2019 12:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est facile d'apparaître plus propre que nous le sommes si on écarte les données qui nous sont le moins favorable. Le Statec confirme t'il, que nous sommes avec le Qatar l'un des pays qui impacts le plus la planète ? Qu'à partir du 16 février nous avons déjà épuisé toutes les resources que la planète ? Que chaque luxembourgeois émet en moyenne 19 tonnes de CO2 soit 4 fois plus qu'un Français ? Qu'il faudrait cinq planètes si toute l'humanité vivait comme nous? Que la moitié de la population boit de l'eau du Lac car nous n'avons plus assez de sources potables non contaminées?

Les derniers commentaires

  • Bonne initiative le 01.10.2019 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    En revanche, la consommation énergétique finale a diminué entre 2008 et 2015, avant de repartir à la hausse. Pas de hausse de la population ??? Pour le reste, c'est bien de centraliser et croiser des données, et de les avoir à disposition pour le cas où ce serait nécessaire.

  • lulu le 01.10.2019 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @vachalait et oui mais c'est difficile de faire avaler à tous ces fanatiques greta etc que le climat ne changera pas seulement nos finances....

    • Cpasnous le 01.10.2019 17:13 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous en faites pas, ils le remarqueront assez vite...! Si déjà ma génération (+/- 40 ans) ne peut pas s'acheter un bien ici, je veux bien voir comment les prochains feront, si on va ajouter des taxes à payer... C'est pas gagné! Patience, le temps fait un sacré bon boulot! Ils pourront alors remercier la petite...

    • Minizorro le 01.10.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que vous croyez que les scientifiques ont attendu la petite pour plancher depuis pas mal de temps sur le sujet? Je parle ici de scientifiques neutres. Et si le rapport ne va pas dans le sens de certains partis politiques ou gouvernements est-ce que l'on coupera dans leurs subventions et subiront-ils la perte de leur emploi? Faisons au moins l'effort d'écouter ce qu'ils ont à dire et vous serez étonnés des solutions qu'ils peuvent nous apporter sans pour autant nous ruiner ou nous ramener au temps des cavernes.

  • Luxo le 01.10.2019 16:18 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon chez nous en URSS/Russie on a rien contre le réchauffage.

    • Fritz le 02.10.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

      Chez nous au Troisème Reich / Allamgne aussi

    • Un autre le 02.10.2019 15:43 Report dénoncer ce commentaire

      Et que dire du Deutscher Zollverein Luxemburg?

  • vachalait le 01.10.2019 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Ah donc ok, en fait le gouvernement prévoit simplement de nouvelles taxes écologiques.

  • la trois le 01.10.2019 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le statec... ce truc gouvernemental manipulable à souhait ?