Uni au Luxembourg

21 juin 2016 09:00; Act: 21.06.2016 11:47 Print

Le campus français arrive à Gasperich

LUXEMBOURG - Le futur complexe scolaire francophone accueillera 2 300 élèves à la rentrée scolaire 2017/2018.

storybild

Le futur campus francophone de Luxembourg est en train de sortir de terre au Ban de Gasperich. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les grues de chantier ont poussé comme des champignons au Ban de Gasperich. Le nouveau quartier en train de voir le jour entre la Cloche d’or et Howald accueillera, entre autres, un hypermarché, un centre national des secours, des bureaux... Et, au milieu de tous ces chantiers, les travaux pour le nouveau campus francophone avancent également. Ce mardi matin, se déroule la cérémonie de pose de la première pierre de l’École et Lycée français du Luxembourg (ELFL).

À la rentrée 2017, si tous les délais sont respectés, le site de 5,4 hectares doit accueillir quelque 2 300 élèves francophones du primaire et du secondaire. Un campus très attendu, notamment du côté du Lycée Vauban. L’établissement avait en effet attaqué l’année scolaire en cours presque à saturation, avec 1 270 élèves. Et l’ELFL devrait presque afficher complet dès sa première rentrée.

Outre les lycéens du Vauban, les élèves de l’École française de Luxembourg, située avenue de la Faïencerie, quitteront également le Limpertsberg à la rentrée scolaire 2017. Le coût du nouveau campus, environ 135 millions d’euros, est pris en charge à 80% par l’État luxembourgeois. Les 20% restants sont à charge du Lycée Vauban, qui a contracté un emprunt pour lequel l’État français s’est porté garant.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ponts et Déchaussées le 21.06.2016 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et est-ce qu'avant d'avoir 2.300 élèves + leurs professeurs + le personnel administrative, l'accès à Gasperich, que ce soit par la route, le train, le tram, le vélo, la montgolfière, le cerf-volant, la téléportation, etc..., sera amélioré ????

  • mauvais profs le 21.06.2016 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon enfant est à l école française et pas par snobisme mais pour ne pas commettre la même erreur qu on a fait avec notre fille car les profs qu elle a eu étaient nul ils passaient leurs journées sur internet et puis quand les enfants n avaient pas de bons résultats les parents étaient convoqués pour dire qu ils devaient apprendre les maths par exemple aux enfants, dites moi pourquoi j envois mon enfants à l école

  • Etranger intégré le 21.06.2016 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    On parle entre nous on étudie entre nous on reste entre nous! Vive l'intégration a la francaise! ;o) Heureusement que toutes les nationalités représentées au Lux ne doivent pas avoir leur propre Lycée dis donc!! Le Luxembourg ne serrait plus qu'un grand campus! ;op

Les derniers commentaires

  • maman le 21.06.2016 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne s'agit pas de faire un choix contre un système ni une critique facile du système en place qui convient à bon nombre d'enfants mais un choix personnel pour ses enfants qui ne feront peut-être pas carrière au Luxembourg et qui seront amenés à vivre dans différents pays. Les enfants de l'Ecole Française et du lycée Vauban sont de toutes nationalités et bien intégrés de part leurs activités extra scolaires et leur vie de quartier. Bon nombre d'eux parlent plusieurs langues dont le Luxembourgeois. L'important est qu'une coopération entre lycées existe avec des projets en commun.

  • Fruppsi le 21.06.2016 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Tiens les Chinois réussissent dans le système scolaire luxembourgeois mais les Français non, ils ont besoin de leur propore système....

  • très satisfaite le 21.06.2016 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mes enfants sont dans une école publique lux.et les profs superstar motivés

    • gotitigo le 08.12.2016 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      laquelle svp?

  • Poco Loco le 21.06.2016 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une bonne chose, cela montre que notre pays progresse, il y a des écoles françaises là où il y a des français qui préfèrent vivre. Bon indicateur.

    • Fruppsi le 21.06.2016 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      "A Rome on fait comme les Romains" Non? Et les Romains ici se sont les Luxembourgeois

    • entre 2 âges le 21.06.2016 23:46 Report dénoncer ce commentaire

      On perçoit en vous l'éloquence de Caton l'Ancien ! Si vous saviez combien peu de Romains étaient Romains mais tous parlaient le latin... et l'élite intellectuelle le Grec!

  • JM pense le 21.06.2016 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ma mère luxembourgeoise vivait en France et a voulu rentrer au pays car la situation était meilleure pour éduquer ses enfants. J'ai grandi ici dans un lycée luxembourgeois. Ce fut une chance !

    • beber le 21.06.2016 15:24 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne veux pas critiquer les lycée luxembourgeois, mais l'enseignement du français, de la géographie, de l'histoire ne sont pas à la hauteur des espoirs souhaités. C'est comme partout il y a des lacunes pour ceux qui veulent aller dans les universités en France par exemple. Mes deux enfants ont eu quelques problèmes d'importances en fac de droit à Strasbourg.....