Au Luxembourg

08 août 2019 12:32; Act: 08.08.2019 13:04 Print

25 000 mélomanes sont attendus à Echternach

ECHTERNACH - La 24e édition du festival e-Lake démarre ce vendredi. Les fans de musique pourront profiter de trois jours de bon son gratuit.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Cette année encore, les organisateurs du festival e-Lake, sur les rives du lac d'Echternach, ont su garder l'esprit ouvert. Musicalement, le festival de l'est du pays sera varié, pour sa 24e édition qui démarre vendredi. Pendant trois jours, les 25 000 visiteurs attendus n'ont que l'embarras du choix. Sur deux scènes, ils pourront passer du hip-hop au rock, de la techno au punk, en passant par la house. Le tout gratuitement.

La gratuité de l'entrée est possible grâce aux sponsors et aux quelque 300 bénévoles qui consacrent beaucoup d'énergie à l'événement, avant, pendant et après le festival.

Camping sans stress

Tandis que la musique rock sera au menu de vendredi, le samedi sera consacré aux sons électroniques avec de nombreux DJ du monde entier. Enfin, dimanche, les artistes du Grand-Duché se feront entendre.

En matière de protection de l'environnement, les organisateurs sont passé à l'étape suivante avec leur initiative «E-Lake Go Green». Les déchets plastiques devraient en grande partie être évités lors de cette édition 2019. Jusqu'à présent, la plus grande partie des déchets problématiques était constituée d'environ 70 000 gobelets. Ils seront désormais remplacés par des gobelets réutilisables, qui serviront à nouveau lors d'autres festivals et concerts.

Et contrairement à ce qui se passe sur d'autres festivals comparables, les visiteurs du e-Lake n'auront pas à effectuer une longue promenade du camping aux scènes. Leurs tentes ne seront qu'à 5 minutes de marche de la zone où les artistes se produisent. Les campeurs peuvent planter leurs tentes dès ce jeudi à partir de 14h et doivent quitter les lieux au plus tard lundi à midi. Pour camper, il faut débourser 25 euros. Vendredi et samedi, de nombreuses navettes permettent aussi de rallier le festival depuis neuf endroits différents. Les détails sont disponibles sur le site internet du festival e-Lake.

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • platini le 08.08.2019 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et qui fournit la drogue pour que tout ce petit beau monde s’éclate?

  • Aie le 09.08.2019 04:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@Mimi : a - t-on vraiment besoin de sortir de chez soi pour boire une bière? Et au café ou au Restaurant ? Ce n est pas pour autant que ce sont des ivrognes. Il y a de tout, bien évidemment mais il ne faut pas tous les mettre dans le même sac .

  • TchouTchou le 08.08.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Herbes et Alcools à volonté : Bonjour les contrôles de Police .. Pas le moment d'aller traîner dans le coin. Courage aux résidents d'Echternach

Les derniers commentaires

  • retour au pays le 09.08.2019 06:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous plaignez pas . au moins qqch existe pour occuper les gens. dans quelques années vous pourrez dire....ah c'était tout de même le meilleur festival

  • Aie le 09.08.2019 04:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@Mimi : a - t-on vraiment besoin de sortir de chez soi pour boire une bière? Et au café ou au Restaurant ? Ce n est pas pour autant que ce sont des ivrognes. Il y a de tout, bien évidemment mais il ne faut pas tous les mettre dans le même sac .

  • Cristina le 08.08.2019 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ha les préjugés donc on ne peut pas aller à un festival passer un bon moment sans qu'on ns colle l'étiquette d'ivrogne et de drogués mon dieu

  • Mimi le 08.08.2019 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    @Platini & tchouchou Vous savez, beaucoup iront aussi juste pour la musique! L'amalgame "festivalier" et "drogues/alcool" c'est un peu réductrice comme idée

    • @Mimi le 08.08.2019 17:29 Report dénoncer ce commentaire

      Sans avaler une seule bière ? mon oeil, oui...

  • TchouTchou le 08.08.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Herbes et Alcools à volonté : Bonjour les contrôles de Police .. Pas le moment d'aller traîner dans le coin. Courage aux résidents d'Echternach