Rappel au Luxembourg

09 mai 2017 08:55; Act: 09.05.2017 12:29 Print

Des virus dans des framboises surgelées

LUXEMBOURG - Des contrôleurs de l'Union européenne ont trouvé des norovirus potentiellement dangereux dans des produits vendus au Luxembourg.

storybild

Huit pays ont commercialisé ces framboises venues de Pologne. (photo: Pixabay)

op Däitsch
Sur ce sujet

Un problème sanitaire a été détecté dans des framboises surgelées originaires de Pologne et vendues dans huit pays européens, dont le Luxembourg. Des inspecteurs du système européen d'alerte pour l'alimentation ont découvert des norovirus dans ce produit et un rappel a débuté.

Le ministère luxembourgeois de la Santé a confirmé à L'essentiel que ce produit était vendu au Luxembourg. L'entreprise qui les commercialise, dont le nom n'a pas été révélé, déclare être en mesure d'identifier le nom de ses clients, des particuliers ou des entreprises. La procédure d'information aux consommateurs a été lancée en concertation avec la Division de la sécurité alimentaire.

Les norovirus, qui peuvent entraîner des gastro-entérites et des diarrhées, sont surtout dangereux pour les enfants en bas âge et les personnes âgées ou fragiles. Ils peuvent se transmettre d'homme à homme ou via des boissons ou de la nourriture contaminée.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rhôôôô le 09.05.2017 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Euh.. la marque peut-être? Je doute aussi fort que les particuliers ayant acheté ces framboises puissent être tracés (ou alors c'est vraiment flippant!). Et si c'est vraiment dangereux pour la santé des plus fragiles, il me semble que nous ayons droit à cette information.

  • truc muche le 09.05.2017 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    "Les acheteurs des produits ont pu être contactés individuellement" Ah oui et comment ? Tout le monde n’utilise pas la carte du magasin (qui pourrait permettre de relier l'acheteur au produit)…

  • expert biologiste le 09.05.2017 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    des bacteries ou des virus?

Les derniers commentaires

  • Van ess le 09.05.2017 16:39 Report dénoncer ce commentaire

    de quel magasin s'agit il?

  • Tonio le 09.05.2017 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme chez La Provencale on ne peut qu'acheter avec une carte clients

  • lili le 09.05.2017 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Idem qu'anonymous!!! Étant enceinte ce n'est vraiment pas rassurant!!! D'autant plus que si elles ne sont venues qu'aux professionnels, elles peuvent être distribuées dans des restaurants ou nous avons pu aller...

  • Luxo le 09.05.2017 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est scandaleux de ne pas dévoiler le nom de l'entreprise qui les commercialise!

  • anne le 09.05.2017 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi ne pas donner le nom du produit, ce serait peut etre plus efficace, comment pourraient-ils savoir qui a acheté ou non en tant que privé leurs produits avariés