Budget 2017 de l'État

21 novembre 2016 11:53; Act: 21.11.2016 14:31 Print

Le CNFP craint une dégradation de la dette

LUXEMBOURG - Les finances publiques devraient se dégrader au courant de l'année prochaine, selon le Conseil national des finances publiques (CNFP).

storybild

«L'administration centrale voit son déficit considérablement aggravé à partir de l'année prochaine», a souligné le président du conseil national des finances publiques (CNFP), Romain Bausch. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le président du Conseil national des finances publiques (CNFP), Romain Bausch, n'est pas passé par quatre chemins pour expliquer son sentiment à propos du projet de budget de l’État pour 2017. «L'administration centrale voit son déficit considérablement aggravé à partir de l'année prochaine», a-t-il avancé. Outre le fait que le CNFP a déjà fait savoir, vendredi, qu'il jugeait les prévisions de croissance «trop optimistes», le conseil cherche aussi à comprendre comment les finances publiques pourront être soutenues.

«Nous allons lancer une étude approfondie sur la soutenabilité des finances publiques à long terme dès l'année prochaine», a fait savoir Romain Bausch. L'une des craintes du CNFP est en effet de voir la dette déraper à partir de 2017. Il souligne dans son analyse que dès l'année prochaine, les recettes publiques devraient progresser (+3,7%) moins vite que les dépenses (+5,9%). «Comparé à 2016, il s'agit d'une nouvelle accélération de la croissance des dépenses publiques et ce malgré les mesures du Zukunftspak», souligne encore le CNFP.

Un nouveau Zukunftspak?

La réforme fiscale est particulièrement pointée du doigt. «Les allégements fiscaux réduisent de manière substantielle la marge de manœuvre budgétaire disponible», a souligné Romain Bausch. Ainsi de 2017 à 2020, la dette publique devrait progresser de 29% entre 2017 et 2020 (+3,6 milliards d'euros). Toutefois, le produit intérieur brut devrait lui aussi progresser de 26%.

En conclusion, le CNFP estime que sans la réforme fiscale, la dette n'aurait augmenté que de moitié. De là à attendre un nouveau tour de vis budgétaire en 2018 avec un nouveau Zukunftspak? «Non parce que ça ne va pas déraper sur la période 2017-2020. Mais, la soutenabilité des finances publiques est le fondement avant de commencer à parler de croissance qualitative ou de quelconques scénarios d'avenir», estime Romain Bausch.

(Patrick Théry)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rigoberta le 21.11.2016 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    et ils ne parlent pas des "indispensables" projets de minérie spatiale (200 milions), les avions ravitailleurs en vol A-330 MRRT (200 millions), le satellite militaire (250 millions) et l'avion de transport militaire A-400M (150 millions)?

  • Jualarmisterieve le 22.11.2016 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ça c'est du n'importe quoi... On sait depuis quelques années que l'Economie de l'Etat aura du plomb dans l'aile... A quoi ca sert de faire des articles alarmistes alors que toutes ces dettes sont programmées? ( voir Budgets de l'Etat publiés ces dernières années). Faites votre travail espece de journaleux

  • Marre Lux! le 21.11.2016 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    Pas grave, ils vont nous remettre un impôts sortie du chapeau!

Les derniers commentaires

  • Jualarmisterieve le 22.11.2016 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ça c'est du n'importe quoi... On sait depuis quelques années que l'Economie de l'Etat aura du plomb dans l'aile... A quoi ca sert de faire des articles alarmistes alors que toutes ces dettes sont programmées? ( voir Budgets de l'Etat publiés ces dernières années). Faites votre travail espece de journaleux

  • Marre Lux! le 21.11.2016 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    Pas grave, ils vont nous remettre un impôts sortie du chapeau!

  • Rigoberta le 21.11.2016 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    et ils ne parlent pas des "indispensables" projets de minérie spatiale (200 milions), les avions ravitailleurs en vol A-330 MRRT (200 millions), le satellite militaire (250 millions) et l'avion de transport militaire A-400M (150 millions)?

    • Wattman le 21.11.2016 17:00 Report dénoncer ce commentaire

      et le tram qui arrivera facilement au milliard sans oublier les dépenses "d'infrastructures " publiques à rallonges intempestives !