Pétition au Luxembourg

17 octobre 2017 17:41; Act: 18.10.2017 10:41 Print

Une taxe pour les voitures qui roulent dans le pays?

LUXEMBOURG - Une des pétitions approuvées ce mardi par les députés propose l'instauration d'une taxe de circulation pour toutes les voitures circulant au Luxembourg.

storybild

Un pétitionnaire propose de taxer toutes les voitures qui circulent dans le pays. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Les députés ont planché sur une dizaine de pétitions, aujourd'hui en commission parlementaire des pétitions. Ils en ont jugé huit recevables et elles devraient être prochainement ouvertes aux signatures sur le site Internet de la Chambre. Parmi elles, est notamment proposé «l'instauration d'une taxe de circulation pour toute automobile circulant sur les routes du Grand-Duché». Pour le pétitionnaire, les voitures immatriculées au Luxembourg ne devraient pas être les seules à payer une taxe sur les émissions de CO2. «Il faudrait imposer cette taxe de circulation à tous les véhicules qui empruntent les routes du Luxembourg sous forme de vignette comme en Suisse et en Autriche».

Pour le pétitionnaire, qui ne précise pas ce qui se passerait pour les frontaliers, cette rentrée d'argent frais dans les caisses de l'État permettrait de «financer en partie la modernisation des infrastructures et la mobilité au Luxembourg». Si cette taxe «injuste» ne devait pas être étendue aux véhicules étrangers, le pétitionnaire propose tout bonnement de l'abolir.

Parmi les autres pétitions approuvées par les députés, l'une demande d'abaisser le niveau sonore des ambulances et véhicules de pompiers et de la police, un autre réclame la rétroactivité à tout 2017 du congé paternité de 10 jours ou encore le retrait de la loi sur la Procréation médicalement assistée (PMA) et la Gestation pour autrui (GPA). Enfin, un pétitionnaire propose de «résoudre les problèmes de mobilité via l'immobilité» en développant par exemple le télétravail.

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cancoillotte le 17.10.2017 19:16 Report dénoncer ce commentaire

    Vignette de stationnement lux-ville, vignette verte allemande, vignette suisse, bientôt vignette autoroutière allemande, et maintenant vignette luxembourgeoise. Je n'y verrai bientôt plus à travers mon pare-brise.

  • Charles le 17.10.2017 18:43 Report dénoncer ce commentaire

    C'est juste, le Luxembourg est un boulevard à semi-remorques, caravanes et autres touristes qui traversent le pays avec des émissions CO2, usant les routes etc... Je dis cela, en étant français, résident et fan inconditionnel de voitures. Il faut être réaliste à un moment...

  • DieselClavie le 17.10.2017 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle est belle l'Europe ! autant faire une taxe européenne. effectivement toutes ces vignettes vont nuire a la bonne visibilité ! entre ca et les badgez télépéages de chaque pays...

Les derniers commentaires

  • Bens le 19.10.2017 07:41 Report dénoncer ce commentaire

    Charles ! si passage il y a en véhicules motorisés c'est surtout par profit de taxes sur les carburants, qui sont des recettes fiscales au bénéfice de l'état luxembourgeois ! L'entretien de routes est un minimum pour qu'ils traversent le pays. Pas de doutes que la macro économie t'échappe totalement.

  • dieux le 18.10.2017 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    Y vont ou tous ces sous????

  • Luxo le 18.10.2017 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui s'offrent une voiture de luxe à 100 000 € électrique ou diesel continuront à les acheter même si ils doivent payer une super taxe de 10%, même si c'est tous les ans.

  • inem le 18.10.2017 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Le jour où les pompistes verront leur chiffre d'affaire diminuer, il seront les premiers à abolir cette taxe ?

  • michkat le 18.10.2017 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe a été le début de la fin, pour tout!