Emploi au Luxembourg

12 janvier 2018 09:00; Act: 12.01.2018 11:13 Print

Un CV réussi, c'est du fond et de la forme

LUXEMBOURG - Pour rédiger un bon CV, quelques règles précises sont à respecter.

storybild

Avant de rencontrer le recruteur, mieux vaut être sûr de son CV.

Sur ce sujet

«Le CV doit être adapté sur mesure à la demande d'emploi ou à l'annonce concernée», dit Oriane Martin, community manager chez Moovijob. «Il faut utiliser le vocabulaire technique propre au secteur d'activité en question».

Alors que le primoentrant sur le marché de l'emploi tentera de retracer l'entièreté de son cursus, il faudra, pour les autres, parler des formations les plus récentes. «Peu importe si elles émanent de l'initiative personnelle du demandeur ou de celle d'un précédent employeur», dit Pierre Gromada, country manager chez Hays. «Il faut également évoquer les expériences similaires ou proches du poste visé», dit, de son côté, Oriane Martin.

«D'une seule page à plusieurs, la taille du CV varie selon la responsabilité du poste à pourvoir et de l'expérience du candidat», dit Pierre Gromada, pour qui «une bonne synthèse, sans perte d'informations, reste la clé du succès».
Selon les experts, une photo n'est pas obligatoire mais peut être un plus au CV, si elle reste professionnelle et valorisante.

Enfin, pour Hays comme pour Moovijob, le trop-plein de couleurs est à proscrire. «L’erreur la plus fatale reste les fautes d’orthographe», ajoute Oriane Martin.

(Pierre François/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sebastienlux le 12.01.2018 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est en contradiction avec d'autres messages disant que le recruteur passe 20 secondes sur un CV. Les boites ne prennent même pas la peine de répondre aux demandes d'emploi.

  • La Mouche le 12.01.2018 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    Les recruteurs demandent beaucoup et de plus en plus , mais ne font rien eux. Même pas la politesse élémentaire de répondre à des candidatures (dans le meilleur des cas, le mail automatique). Ils disent n'avoir que 30 secondes pour un CV, ce qui fait 960 CV par journée de 8h (mais bien sûr!). Qu'ils suppriment la lettre de motivation, ce serait un gain de temps car c'est du blabla. Il serait temps que les recruteurs rentrent enfin dans le XXIe siècle...

  • bofbof le 12.01.2018 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu veux plutôt dire 'mettre un visage sur un nom', non?

Les derniers commentaires

  • dieux le 13.01.2018 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis très cultivé j'ai un bon CV je dirai un énorme CV: mais ma vie a basculé en a rien de temps grâce aux internautes d'internet merci!

  • chief of unit finance and budget le 12.01.2018 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Head of dpt a raison, en tant que recruteur, j'ai mon mot à dire et donc les CV, nous les lisons en 6 secondes! Tel est l'impitoyable méthode dressée à partir de l'analyse des mouvements des yeux face à notre pile de CV. Seuls les plus concis et clairement hiérarchisés sortent du lot. C'est la technique du "eye tracking". Mieux vaut un CV concis, qu'une candidature fleuve. Nous lisons en priorité le nom du candidat, l'intitulé de son poste et son entreprise actuelle, puis ses expériences passées ainsi que leurs dates, pour finir par la formation! Le reste c'est superflu!

  • Ex chômeur le 12.01.2018 16:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les chercheurs d'emplois dépendent surtout de la stupidité de la plupart des experts en recrutement qui regardent si votre regard tire à gauche ou à droite, avec quel angle vous posez votre bloc notes, des sourcils descendants ou montants. Bref des experts qui se prennent pour des mentalistes, profileurs alors qu'ils n'ont pour la plupart aucun diplôme de psychologie, aucunes connaissances dans les métiers et secteurs pour lesquels ils sélectionnent.

    • Les Experts le 12.01.2018 22:27 Report dénoncer ce commentaire

      Félicitations Monsieur! 100% vrai...

  • Ex chômeur le 12.01.2018 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce que veulent les patrons des salariés sachant parler 6 langues, ayant 20 ans d'expérience, serviables, flexibles, ne pas les payer...

  • raton laveur le 12.01.2018 14:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "head of départ..." vos supérieurs au Bahamas on dirait un cliché, pendant que vous passez vos journées à lâcher des com's sur l'essentiel, on ne prodigue jamais meilleur conseil qu'à soi même, la frustration amène au burnout faites attention à vous mais continuez à nous amuser merci